+AA
En

5 problèmes de santé qui peuvent bénéficier de l’exercice

Les messages clés

  • L’exercice est important pour un vieillissement optimal.
  • Les recherches montrent que l’exercice physique peut présenter de nombreux avantages pour la santé des personnes souffrant d’incontinence urinaire, de maladies coronariennes, de la maladie artérielle périphérique, de polyarthrite rhumatoïde et de surpoids ou d’obésité.
  • Souffrez-vous d’un problème de santé ? Discutez avec votre équipe soignante pour déterminer si l’exercice est une stratégie appropriée pour vous, et comment l’intégrer en toute sécurité dans votre routine.

Une nouvelle année commence. Au moment d’entamer ce nouveau chapitre, beaucoup d’entre nous se tourneront vers leur liste de résolutions du Nouvel An pour réorienter leur vie. Réduire le stress, passer plus de temps avec ses proches, avoir une alimentation équilibrée et nutritive et atteindre ou maintenir un poids santé sont quelques-unes des résolutions les plus courantes que les gens prennent chaque année. Aucune n’est peut-être plus courante que le mot en E... Oui, l’exercice ! Nous savons que c’est bon pour nous, c’est pourquoi ça revient sans cesse sur notre liste. Pour nous motiver à rester fidèles à nos résolutions en matière d’exercice, examinons cinq problèmes de santé pour lesquels l’exercice est bénéfique. Cliquez sur les liens ci-dessous pour en savoir plus.


1. L’incontinence urinaire

Serrer, détendre, répéter (1). De la force à la puissance en passant par l’endurance, l’entraînement des muscles du plancher pelvien comprend des exercices visant à améliorer diverses facettes de nos muscles du plancher pelvien (1 ; 2). Les recherches montrent que chez les femmes souffrant de différentes formes d’incontinence urinaire, cette forme d’entraînement peut contribuer à guérir leur état ou à l’améliorer (1).


2. La maladie coronarienne

Allant de l’éducation au soutien psychologique, la réadaptation cardiaque peut impliquer un ensemble diversifié de stratégies autonomes ou combinées. Comme son nom l’indique, la réadaptation cardiaque basée sur l’exercice est axée sur l’exercice. Les recherches montrent que chez les personnes atteintes d’une maladie coronarienne, la réadaptation cardiaque basée sur l’exercice peut réduire le risque de crise cardiaque, d’hospitalisation et de décès, quelle qu’en soit la cause. La qualité de vie liée à la santé peut également être améliorée. Ces avantages s’observent à court terme (3).


3. La maladie artérielle périphérique

La maladie artérielle périphérique (MAP) réduit le flux sanguin dans les zones du corps affectées — comme les jambes, qui sont un site fréquemment touché (4 ; 5). Les recherches montrent que chez les personnes vivant avec une MAP dans les jambes, des programmes structurés d’exercices à domicile peuvent augmenter les niveaux d’activité physique et la distance de marche à court terme (5).


4. La polyarthrite rhumatoïde

Le manque d’information et la peur peuvent nous empêcher de faire beaucoup de choses. Pour certaines personnes vivant avec la polyarthrite rhumatoïde, l’une de ces choses est l’exercice (6-8). Les recherches montrent que l’exercice aérobique et la musculation, seuls ou en association, peuvent améliorer les symptômes et les résultats cliniques dans cette population. Cela inclut des améliorations liées aux indicateurs de la condition physique et de l’inflammation, à la fonction physique, au temps de marche, à la douleur et à la fatigue. Les avantages potentiels varient selon le type d’exercice (6).


5. Le surpoids ou l’obésité

Marchez ! Les recherches montrent que chez les femmes souffrant de surpoids ou d’obésité, la marche peut réduire le cholestérol total et le « mauvais » cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL). Ces résultats positifs sont observés même en l’absence d’interventions supplémentaires en matière de régime ou de perte de poids (9).


La nouvelle année est l’occasion de s’engager à adopter des comportements plus sains, associés à des résultats positifs pour la santé. Cela dit, faire de l’exercice tout en vivant avec un problème de santé peut être décourageant. Consultez votre équipe soignante pour savoir si, et quand, il est approprié d’intégrer l’exercice à votre routine, quels exercices ou programmes vous conviennent le mieux et comment pratiquer ces activités en toute sécurité.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Dumoulin C, Cacciari LP, Hay-Smith EJC. L'entraînement des muscles du plancher pelvien par rapport à l'absence de traitement ou aux traitements de contrôle inactifs pour l'incontinence urinaire chez les femmes. Cochrane Database Syst Rev. 2018; 10:CD005654. doi: 10.1002/14651858.CD005654.pub4.
  2. Bø K, Frawley H, Haylen BT, et coll. An International Urogynecological Association (IUGA)/International Continence Society (ICS) joint report on the terminology for the conservative and nonpharmacological management of female pelvic floor dysfunction. Neurourol Urodyn. 2017; 28(2):191-213.  
  3. Dibben G, Faulkner J, Oldridge N, et coll. La réadaptation cardiaque basée sur les exercices pour la coronaropathie. Cochrane Database Syst Rev. 2021; 11:CD001800. doi: 10.1002/14651858.CD001800.pub4.
  4. Mayo Clinic. Peripheral artery disease (PAD). [Internet] 2021. [consulté en février  2021]. Disponible en ligne en anglais : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/peripheral-artery-disease/symptoms-causes/syc-20350557 
  5. Golledge J, Singh TP, Alahakoon C, et coll. Une méta-analyse d'essais cliniques examinant les avantages de l'exercice à domicile structuré chez des patients atteints de maladie artérielle périphérique. Br J Surg. 2019; 106:319-331.
  6. Hu H, Xu A, Gao C, et coll. The effect of physical exercise on rheumatoid arthritis: An overview of systematic reviews and meta-analysis. J Adv Nurs. 2021; 77:506-522.
  7. Veldhuijzen van Zanten JJCS, Rouse PC, Hale ED, et coll. Perceived barriers, facilitators and benefits for regular physical activity and exercise in patients with rheumatoid arthritis: A review of the literature. Sports Med. 2015; 45(10):1401-1412. 
  8. Larkin L, Kennedy N, Fraser A, et coll. “It might hurt, but still it’s good”: People with rheumatoid arthritis beliefs and expectations about physical activity interventions. J Health Psychol. 2017; 22(13):1678-1690.
  9. Ballard AM, Davis A, Wong B, et coll. Chez les femmes en surpoids ou obèses, la marche réduit les taux de cholestérol total et de cholestérol à lipoprotéines de basse densité, indépendamment du régime alimentaire et des interventions de perte de poids. Am J Health Promot. 2022; 36:328-39. doi: 10.1177/08901171211048135.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue (qu’ils soient nouveaux ou plus anciens) identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes en matière de prévention et de risques. Il se peut que certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue doivent être modifiées ou évitées complètement afin de se conformer aux nouvelles recommandations en matière de santé publique. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter son site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation