+AA
En

Soyons artistiques ! « L’art » d’améliorer les capacités cognitives et le bien-être mental

Les messages clés

  • À l’échelle mondiale, on estime que 152 millions de personnes vivront avec la démence d’ici 2050, ce qui incitera des recherches axées sur l’amélioration de la santé cognitive. 
  • La thérapie par les arts visuels est une stratégie alternative d’entraînement cognitif qui implique la production d’œuvres d’art.  
  • La thérapie par les arts visuels peut améliorer la fonction cognitive et réduire les symptômes de dépression et d’anxiété chez certaines personnes âgées. L’état de santé cognitive d’une personne peut avoir un impact sur l’obtention ou non de résultats positifs.
  • Envisagez d’examiner un programme de thérapie par les arts visuels ou de vous y inscrire, des options en ligne sont disponibles

L’art est un outil puissant qui nous permet d’exprimer notre créativité, nos pensées et nos sentiments. Certains disent même que « l’art est la nourriture de l’âme », mais peut-il aussi être « la nourriture de l’esprit » ?


Dans le monde, les cas de démence devraient passer de 50 millions à 152 millions au cours des 30 prochaines années (1). La recherche a répondu à cette projection en mettant l’accent sur l’amélioration de la cognition chez les adultes en bonne santé et chez ceux et celles ayant un trouble cognitif léger (TCL). En particulier, l’accent a été mis sur des approches telles que l’activité physique et l’entraînement cognitif (traditionnellement les jeux cérébraux) (2-4). Une revue systématique récente se concentre maintenant sur une forme alternative d’entraînement cognitif connue sous le nom de thérapie par les arts visuels (5). Pour ceux qui ne sont pas familiers, les personnes engagées dans la thérapie par les arts visuels utilisent différents matériaux et diverses méthodes pour créer des œuvres d’art. La pulsion pour exprimer cette créativité peut venir naturellement ou être encouragée par d’autres personnes comme des pairs ou des thérapeutes (5-7).


La thérapie par les arts visuels peut impliquer : de planifier, de prendre des décisions liées à l’œuvre (par exemple, quels matériaux et techniques utiliser), de sortir des sentiers battus, de parler de l’œuvre d’art, d’établir des relations grâce à des interactions avec des thérapeutes et des pairs, de réfléchir sur des expériences passées, de réconcilier certaines émotions et certains conflits, et d’arriver à un dénouement. Ces éléments démontrent comment cette approche peut contribuer à la stimulation cognitive ; tout en soulignant leurs caractéristiques thérapeutiques (5 ; 7-9).


Cela semble prometteur ; examinons les données.


Ce que la recherche nous apprend

La revue systématique récente porte sur des personnes âgées ayant une cognition normale, un trouble cognitif léger (TCL) ou une démence. Ces personnes s’adonnent à une thérapie par les arts visuels supervisée en groupe avec des activités telles que le dessin, la peinture et le coloriage de motifs abstraits. Elles sont ensuite comparées à des personnes qui ne participent pas à une activité ou qui prennent part à d’autres événements tels que l’art théâtral, des activités récréatives ou le chant.


La revue systématique révèle que la thérapie par les arts visuels peut améliorer considérablement la fonction cognitive chez les personnes âgées atteintes de TCL, mais peut n’avoir aucun effet sur celles qui ont une cognition normale. On peut dire le contraire au sujet de la dépression. La thérapie par les arts visuels peut réduire modérément les symptômes dépressifs chez les personnes ayant une cognition normale ou une démence, mais peut n’avoir aucun effet chez celles atteintes de TCL. Les résultats pour l’anxiété n’ont pas été séparés selon l’état de santé cognitive. Dans l’ensemble, on démontre que la thérapie par les arts visuels peut réduire légèrement l’anxiété chez les personnes âgées avec ou sans trouble cognitif. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour explorer l’utilisation de la thérapie par les arts visuels comme stratégie préventive du déclin cognitif et établir les programmes les plus efficaces (5).


Vous n’avez pas besoin d’être Pablo Picasso pour puiser dans votre côté artistique. Examinez les programmes de thérapie par les arts visuels disponibles dans votre communauté. En raison de la COVID-19, où les programmes en personne ne sont pas recommandés, recherchez des programmes en ligne qui peuvent se réaliser à la maison tout en bénéficiant des avantages de la supervision et de l’interaction de groupe. Alors, choisissez votre médium artistique et essayez-le !


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Organisation mondiale de la Santé. La démence. [Internet] 2020. [consulté en décembre 2020]. Disponible en ligne : https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/dementia  
  2. Chiu H, Chu H, Tsai J, et coll. L'effet de l'entraînement cognitif pour les personnes âgées en bonne santé: une méta-analyse d'essais contrôlés randomisés. PLoS One. 2017; 12(5):e0176742. doi: https://doi.org/10.1371/journal.pone.0176742.
  3. Northey JM, Cherbuin N, Pumpa KL, et coll. Les interventions misant sur l'exercice pour la fonction cognitive chez les adultes de plus de 50 ans: une revue systématique avec méta-analyse. Br J Sports Med. 2018; 52(3):154-160. doi: 10.1136/bjsports-2016-096587. 
  4. Gheysen F, Poppe L, DeSmet A, et coll. L'activité physique pour améliorer la cognition chez les personnes âgées: les programmes d'activité physique enrichis en défis cognitifs peuvent-ils améliorer les effets? Une revue systématique et méta-analyse. Int J Behav Nutr Phys Act. 2018; 15(1):63. doi: 10.1186/s12966-018-0697-x.
  5. Masika GM, Yu DSF, Li PWC. Visual art therapy as a treatment option for cognitive decline among older adults. A systematic review and meta-analysis. J Adv Nurs. 2020; 76:1892-1910.
  6. Ma DA. Visual art therapy's unique contribution in the treatment of post-traumatic stress disorders J Trauma Dissociation. 2006; 6(4):5-38. 
  7. Ulman E. Art therapy: Problems of definition. Am J Art Ther. 2001; 16-26. 
  8. Bolwerk A, Mack-Andrick J, Lang FR, et coll. How art changes your brain: Differential effects of visual art production and cognitive art evaluation on functional brain connectivity. PLoS ONE. 2014; 9(7), 1-8.
  9. De Pisapia N, Bacci F, Parrott D, et coll. (2016). Brain networks for visual creativity: A functional connectivity study of planning a visual artwork. Scientific Reports. 2016; 6:1-11.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation