+AA
En

Est-il temps de repenser votre consommation d'alcool?

Une bière fraîche par une chaude après-midi, un verre de vin au dîner, un brandy ou une liqueur pour couronner la soirée... L'alcool est l'un des plaisirs de la vie pour de nombreuses personnes. On estime que 80 % des Canadiens consomment de l'alcool, et parmi ceux qui boivent, près de six millions sont considérés comme de gros buveurs. Ces personnes risquent de développer des maladies chroniques comme le cancer, les maladies cardiaques et les maladies du foie.

Qu'est-ce qu'une consommation excessive d'alcool ?
Pour les femmes, cela se traduit par la consommation de quatre boissons alcoolisées ou plus au cours d'un événement, au moins une fois par mois, tandis que pour les hommes, ce chiffre est de cinq boissons ou plus. Une consommation excessive d'alcool peut entraîner le développement d'un trouble de l'usage de l'alcool, un trouble du comportement qui donne lieu à des problèmes cognitifs, émotionnels et physiques qui augmentent l'invalidité et diminuent la durée de vie.

Comment limiter sa consommation d'alcool ?
Il est important de noter que toute quantité d'alcool peut présenter des risques pour la santé et que les recommandations de consommation "à faible risque" ne doivent pas être considérées comme des recommandations "sans risque". Bien que les experts canadiens recommandent de ne pas dépasser 3 verres par jour pour les hommes et 2 verres par jour pour les femmes, cette quantité peut être trop importante pour de nombreuses personnes âgées. La Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées recommande une quantité plus faible que les lignes directrices générales. Elle conseille aux femmes de 65 ans et plus de ne pas prendre plus d'une boisson standard par jour et pas plus de 5 boissons alcoolisées par semaine ; et aux hommes de 65 ans et plus, de ne pas prendre plus d'une ou deux boissons standard par jour et pas plus de 7 par semaine. Il est important de prévoir des jours sans boisson chaque semaine pour éviter de développer une habitude.

Des moyens de réduire votre risque de maladie ou de blessure
Si vous décidez de boire, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire votre risque de tomber malade ou de vous blesser.

1. Ne buvez pas l'estomac vide, prenez un repas ou une collation avec votre boisson ;

2. Buvez lentement - ne prenez pas plus de deux boissons standard par période de trois heures ;

3. Prenez un verre d'eau ou une boisson non alcoolisée et sans caféine entre les boissons ;

4. Évitez les situations et les activités à risque - ne conduisez pas en état d'ébriété et ne montez pas dans une voiture avec un conducteur qui a bu ;

5. Vérifiez les étiquettes d'avertissement sur tous les médicaments et parlez avec votre fournisseur de soins de santé ou votre pharmacien des interactions possibles avec l'alcool ;

6. Limitez la quantité d'alcool que vous buvez. 


Il est également important d'éviter complètement la consommation d'alcool avant et après une intervention chirurgicale, car elle peut réduire les fonctions du cœur et du système immunitaire, prolonger le durée des saignements et augmenter la réponse du corps au stress.

Pour en savoir plus sur la consommation d'alcool et sur la façon dont la réduire peut être bénéfique pour votre santé, regardez et lisez nos ressources ci-dessous.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation