+AA
En

Le sport de compétition, ça peut être sain à tous âges

Les messages clés

  • Le sport est important pour le développement humain. Il favorise la qualité de vie et a un effet bénéfique sur les dimensions physique, cognitive, psychologique et sociale.  
  • La participation sportive des personnes âgées est toutefois davantage encouragée au niveau récréatif qu’au niveau compétitif, en raison des craintes concernant la perte de capacités dans cette période de la vie.
  • Le sport récréatif ou compétitif est un moyen pour les personnes âgées de rester actives, de briser l’isolement et de développer son réseau social.

À une certaine époque, la pratique du sport était réservée aux plus jeunes, car on pensait que le vieillissement était synonyme de maladie et de déclin physique. Cette perception négative a heureusement changé et le troisième âge est dorénavant synonyme de bien-être, de développement personnel et d’engagement social. Aujourd’hui, le sport est même considéré comme un outil pour maintenir une bonne forme physique, améliorer son bien-être mental et nouer des relations sociales.(1)

Bien que l’offre d’activités sportives soit plus grande que jamais pour les personnes âgées, le discours ambiant met encore l’accent sur le plaisir et l’amitié plutôt que sur la compétition, la performance ou la victoire. Les vieilles perceptions voulant que les personnes âgées soient fragiles ont la vie dure et nous sommes davantage préoccupés par les risques de chute et de blessure des sportifs âgés que de leurs performances.(1; 2)

Et pourtant, plusieurs fédérations sportives à l’échelle provinciale, nationale et internationale organisent des compétitions pour des athlètes âgés (ou des « vétérans »). Pensons notamment aux « World Masters Games », le plus grand événement multisports accueillant jusqu'à 30 000 athlètes à tous les quatre ans. Cet événement dédié aux athlètes âgés a connu une croissance explosive depuis sa création en 1985. Près de 30 sports d'équipe et individuels sont proposé à cet événement, notamment l'haltérophilie, l'athlétisme, le tennis, le basket-ball, la natation, le hockey sur gazon et le rugby. Et ce, sans oublier les « Winter World Masters Games », qui comprennent généralement des sports d’hiver tels que le hockey sur glace, le curling et le ski de fond.(3)

Compte tenu de cet intérêt croissant, que sait-on des facteurs qui influencent les athlètes âgés à participer à des sports de compétition ?

Ce que la recherche nous apprend

Une revue systématique récente de 69 études a porté sur des personnes âgées (50 ans et plus) qui participent à des sports de compétition.(1) Les études ont porté sur une grande variété de disciplines sportives comme l’athlétisme, la natation, le cyclisme et le triathlon, les jeux de raquettes, de balle (par exemple le basket-ball) et de bâton (par exemple le hockey).

Les recherches ont montré qu’il existe quatre types de facteurs qui influencent la participation d’athlètes âgés à des sports de compétition :

1. Les facteurs personnels
Contrairement à la croyance populaire selon laquelle les personnes âgées qui pratiquent un sport le font seulement de façon récréative, il semblerait que les athlètes âgés qui participent à des événements sportifs possèdent un fort esprit de compétition. En fait, ce trait de personnalité semble les encourager à s’entraîner davantage pour battre leurs records personnels tout en se comparant à d’autres personnes du même âge.

De plus, la pratique sportive leur procure un bien-être général accru, une plus grande endurance face à la douleur, une meilleure acceptation du vieillissement, un sentiment d’autonomie et du plaisir, tout en diminuant l’anxiété et la dépression.

2. Les facteurs interpersonnels
L’entourage des athlètes âgés, c’est-à-dire la famille, les amis, les coéquipiers et les entraîneurs, a une grande importance sur leur désir de participer aux sports de compétition. Ils sont fiers de leur statut d’athlète et de la reconnaissance qu’ils obtiennent. Ils aiment aussi servir de modèle aux plus jeunes, ainsi que faire du sport avec des membres de leur famille.

Les événements sportifs sont aussi l’occasion de renforcer les liens sociaux avec d’autres athlètes, non seulement pendant la compétition, mais aussi lors des entraînements. Les amitiés qui se créent grâce à la pratique d’un sport encouragent la poursuite de cette activité.

3. Les facteurs environnementaux et communautaires
Au-delà de la socialisation et de l’amitié, la participation à des sports de compétition renforce le sentiment d’appartenance à un groupe ou une communauté. Il ne faut toutefois pas oublier que l’environnement social dans lequel vivent les athlètes âgés peut faciliter ou entraver leur participation à des sports de compétition, notamment la disponibilité des installations, l’accès à celles-ci et les coûts associés à une discipline sportive spécifique.

4. Les facteurs politiques
Les études révèlent que les athlètes âgés ne sont pas un groupe prioritaire dans les politiques des fédérations sportives et des gouvernements, qui misent généralement sur le développement des jeunes athlètes afin d’atteindre des performances de pointe. Les auteurs de la revue soulèvent donc l’importance de développer des politiques favorables aux sportifs et athlètes âgés.

De la saine compétition…

Que vous soyez un sportif récréatif ou compétitif, que vous en ayez déjà fait ou non, les avantages de bouger sont indéniables !

Choisissez un sport adapté: Il y a un sport adapté à votre situation, votre âge, votre état de santé et vos préférences personnelles.

Parlez-en à votre professionnel de la santé pour vous assurer que vous n’avez pas de contre-indication.

Si vous souhaitez faire de la compétition, entourez-vous de professionnels (et des proches) pour vous aider à vous préparer physiquement et atteindre vos objectifs.

Jetez un coup d’œil aux sites Internet de vos fédérations sportives provinciales, nationales et internationales afin d’en apprendre plus sur le soutien offert aux athlètes âgés, ou encore les compétitions à venir.

Et surtout, ayez du plaisir!


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Cannella V, Villar F, Serrat R, Tulle E. Psychosocial aspects of participation in competitive sports among older athletes: A scoping review. Gerontologist. 2021, doi: 10.1093/geront/gnab083.
  2. Horton, S. Dionigi, R. A., Gard, M., Baker, J., Weir, P. “Don’t sit back with the geraniums, get out”: The complexity of older women’s stories of sport participation. Journal of Amateur Sport, 2018, 4(1): 24-51.
  3. Deneau J, Dionigi R, Horton S. The benefits of masters sport to healthy aging, Sport Information Resource Centre, March 31, 2020.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation