+AA
En

La maladie artérielle périphérique : pas à pas à l’aide d’exercices structurés à la maison

Les messages clés

  • La maladie artérielle périphérique (MAP), un type de maladie cardiovasculaire, se caractérise par un rétrécissement de l’artère dû à l’accumulation de plaque, et par conséquent, réduit le flux sanguin vers les zones touchées du corps.
  • Cette maladie peut avoir un impact sur le fonctionnement physique, augmenter les problèmes cardiovasculaires et réduire la qualité de vie.
  • Les programmes structurés d’exercices à domicile peuvent augmenter la distance de marche et le niveau d’activité physique chez les personnes souffrant de maladie artérielle périphérique des jambes.
  • Discutez avec votre prestataire de soins de santé de l’élaboration d’un programme d’exercices structuré que vous pourrez suivre à la maison. Tenez compte de votre état de santé, de vos limites physiques et de votre sécurité.

À l’échelle mondiale, les maladies qui touchent les vaisseaux sanguins et le cœur, connues sous le nom de maladies cardiovasculaires (MCV), contribuent à près de 18 millions de décès chaque année. La maladie artérielle périphérique ou MAP (1) est une autre maladie qui appartient à la catégorie des maladies cardiovasculaires, mais qui n’est pas toujours au premier plan.


La MAP est un état causé par l’accumulation de plaque dans les artères. Cette accumulation déclenche le rétrécissement de ces artères, diminuant ainsi le flux sanguin vers les zones touchées du corps (2). Les jambes sont un site commun où la MAP se produit (2 ; 3). Les personnes atteintes de MAP vivent la maladie différemment en termes de symptômes et de complications. Certaines personnes peuvent ne présenter aucun symptôme, tandis que d’autres peuvent manifester des symptômes légers ou graves, comme des douleurs dans les jambes lors d’une activité physique (2-5). Des symptômes tels que les douleurs dans les jambes peuvent conduire les personnes atteintes de MAP à devenir moins actives, ce qui diminue encore leur santé cardiaque (3 ; 6-8). La capacité à effectuer les activités de la vie quotidienne peut également être affectée et, dans les cas graves, une amputation peut s’avérer nécessaire. L’ensemble de ces problèmes pose les bases d’une réduction de la qualité de vie chez les personnes atteintes de MAP (4).


Actuellement, comme option de traitement, on recommande l’exercice physique, à savoir les programmes d’exercice supervisés dans des centres sportifs (3 ; 9). Toutefois, même en dehors d’une pandémie, il existe de nombreux obstacles à l’accès à ces programmes, notamment l’absence de programmes largement disponibles (3 ; 10), la vie dans les régions rurales ou éloignées, les problèmes de mobilité et les difficultés de transport.


Peut-on surmonter ces obstacles ? Examinons une étude systématique récente visant à déterminer si l’exercice physique structuré à domicile est une option efficace pour les personnes souffrant d’une MAP dans les jambes (3).


Ce que la recherche nous apprend

Dans le cadre de la revue systématique, les programmes d’exercices à domicile comprenaient généralement : la marche comme forme d’activité physique ; le contact avec un professionnel — psychologue, conseiller ou spécialiste de l’exercice — pour la motivation ; et des recommandations d’exercice de trois à cinq fois par semaine. On utilisait le test de marche sur tapis roulant  et le test de marche de 6 minutes (c’est-à-dire la distance qu’une personne est capable de parcourir en six minutes) pour mesurer la performance de marche, tandis que des accéléromètres ou des podomètres mesuraient les niveaux d’activité.


Les résultats montrent des améliorations faibles, mais statistiquement significatives de la distance maximale parcourue et de la distance parcourue avant de ressentir des douleurs dans les jambes chez les personnes atteintes de MAP dans les jambes qui s’engagent dans des programmes structurés d’exercices à domicile, par rapport à celles qui ne font pas d’exercice. Les niveaux d’activité physique ont également augmenté. On constate toutes ces améliorations à court terme (6 mois ou moins).


Pour les personnes atteintes d’une MAP des jambes qui ne peuvent pas accéder à un programme d’exercices supervisés ou qui préfèrent des exercices en dehors des centres sportifs, demandez à votre prestataire de soins de santé (par exemple, un médecin, un spécialiste des maladies vasculaires, un cardiologue, etc.) pour savoir si un programme d’exercices structurés à domicile est la meilleure option pour vous. Travaillez avec votre prestataire pour développer un programme qui prend en compte vos limites, vos besoins individuels et votre sécurité.

Ressources en vedette


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Organisation mondiale de la santé. Maladies cardiovasculaires. [Internet] 2017. [consulté en février 2021]. Disponible en ligne : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-diseases-(cvds)
  2. Mayo Clinic. Peripheral artery disease (PAD). [Internet] 2021. [consulté en février 2021]. Disponible en ligne en anglais : https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/peripheral-artery-disease/symptoms-causes/syc-20350557 
  3. Golledge J, Singh TP, Alahakoon C, et al. Une méta-analyse d'essais cliniques examinant les avantages de l'exercice à domicile structuré chez des patients atteints de maladie artérielle périphérique. Br J Surg. 2019; 106:319-331.
  4. Khan MS, Zou F, Khan AR, et al. Meta-analysis comparing endovascular treatment modalities for femoropopliteal peripheral artery disease. Am J Cardiol. 2020; 1:181-188. doi: 10.1016/j.amjcard.2020.05.015.  
  5. Dumville JC, Lee AJ, Smith FB, et al. The health-related quality of life of people with peripheral arterial disease in the community: The Edinburgh Artery Study. Br J Gen Pract. 2004; 54:826-831.
  6. McDermott MM, Greenland P, Liu K, et al. Leg symptoms in peripheral arterial disease: Associated clinical characteristics and functional impairment. JAMA. 2001; 286:1599-1606.
  7. McDermott MM, Liu K, Greenland P, et al. Functional decline in peripheral arterial disease: Associations with the ankle brachial index and leg symptoms. JAMA. 2004; 292: 453-461.
  8. Morris DR, Rodriguez AJ, Moxon JV, et al. Association of lower extremity performance with cardiovascular and all-cause mortality in patients with peripheral artery disease: A systematic review and meta-analysis. J Am Heart Assoc. 2014; 3:e001105.
  9. Aboyans V, Ricco JB, Bartelink MEL, et al. Editor’s Choice – 2017 ESC guidelines on the diagnosis and treatment of peripheral arterial diseases, in collaboration with the European Society for Vascular Surgery (ESVS). Eur J Vasc Endovasc Surg. 2018; 55:305368.
  10. Makris GC, Lattimer CR, Lavida A, et al. Availability of supervised exercise programs and the role of structured home-based exercise in peripheral arterial disease. Eur J Vasc Endovasc Surg. 2012;44: 569-575.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation