+AA
En

Luttons contre les champignons envahissants: les options de traitement pour les mycoses des ongles d’orteils

Les messages clés

  • Les infections fongiques des ongles d’orteils sont inesthétiques et peuvent causer de la douleur et une perte de fonction dans l’orteil affecté. Elles peuvent affecter la santé physique et émotive des personnes touchées.
  • La meilleure manière d’éviter des infections fongiques des ongles d’orteils consiste à garder les pieds au frais et au sec et les ongles coupés courts, ainsi que porter des chaussures dans les endroits publics.
  •  La recherche montre que les médicaments oraux peuvent traiter les infections fongiques des ongles. Le taux de succès et les effets indésirables diffèrent légèrement selon les médicaments, donc n’oubliez pas de consulter votre médecin pour savoir quelle option vous convient le mieux.

Si vous n’en souffrez pas, ça peut sembler une plaisanterie. Mais si vous en souffrez, vous n’avez probablement pas envie de rire. En fait, vous feriez n’importe quoi pour ne pas avoir à montrer vos orteils. C’est parce que l’onychomycose, ou mycose des ongles, peut faire des ravages sur l’apparence de vos ongles d’orteils, vous laissant frustrés et gênés.

Les infections fongiques des ongles d’orteils sont fréquentes, touchant de 2 à 14% de la population générale (4 ; 5) et un tiers des personnes atteintes de diabète (2). Bien que la mycose des ongles d’orteils soit relativement sans danger, les diabétiques sont à risque accru de complications graves d’une infection, telle que la perte d’un membre (3).

À l’évidence, une mycose de l’ongle n’est pas seulement un problème esthétique. Dans un premier temps, la mycose des ongles d’orteils ne provoque pas de symptômes physiques, mais peut changer l’apparence d’un ongle infecté par rapport aux autres. Toutefois, si les symptômes s’aggravent, le champignon peut causer de la douleur et de l’inconfort. Dans certains cas, il peut même causer un engourdissement et une perte de fonction dans l’orteil touché. Alors que l’apparence physique de l’ongle d’orteil se détériore, certaines personnes subissent une perte d’estime de soi ou peuvent éviter les activités sociales, et cela peut nuire à leur sentiment de bien-être (1).

Vous connaissez peut-être l’adage selon lequel « la prévention est le meilleur remède ». Cela s’applique certainement à la mycose des ongles d’orteils, qui est notoirement difficile à traiter et disparaît rarement d’elle-même. Les stratégies de prévention consistent à garder les pieds au frais et au sec, à se couper les ongles courts et à porter des chaussures dans les lieux publics (7).

Si ce champignon embêtant a déjà fait son apparition, de nombreux agents antifongiques — topiques et oraux — sont disponibles pour vous aider à organiser une riposte. Les traitements topiques ont tendance à avoir un faible taux de réussite (6), si bien qu’un grand nombre de personnes ont recours aux médicaments par voie orale pour tenter de régler le problème.

Que ce soit ou non la saison de porter des sandales, toutes les personnes atteintes de mycose des ongles d’orteils veulent savoir — quelle option de traitement est la plus susceptible d’offrir un remède afin qu’elles puissent fièrement dénuder leurs orteils.

Ce que la recherche nous apprend

La recherche montre un effet semblable parmi les trois médicaments antifongiques oraux employés couramment — la terbinafine, la griséofulvine et les antifongiques azolés, bien que tous produisent des effets secondaires. De façon générale, la terbinafine semble avoir un taux de guérison légèrement meilleur que les antifongiques azolés ou la griséofulvine, et un peu moins d’effets secondaires qui incluent généralement les maux de tête, les infections virales et la nausée (6). La terbinafine et les antifongiques azolés ont une capacité semblable d’empêcher la récidive de l’infection (6). La griséofulvine — a un taux de guérison semblable aux antifongiques azolés, mais produit plus d’effets secondaires, y compris des maux de tête, des problèmes gastriques, la perte du goût, la nausée, et des réactions allergiques (6).

Si vous avez une infection fongique des ongles, il y a des médicaments antifongiques oraux qui peuvent aider la guérison et vous faire apprécier de nouveau vos sandales!


À Propos des Auteurs

Références

  1. Tosti A. Onychomycosis. [Internet] 2017. [consulté en novembre 2017]. Disponible en ligne : https://emedicine.medscape.com/article/1105828-overview#showall 
  2. Gupta AK, Konnikov N, MacDonald P, et coll. Prevalence and epidemiology of toenail onychomycosis in diabetic subjects: A multicenter survey. Br J Dermatol. 1998; 139(4):665-671. 
  3. Cathcart S, Cantrell W, Elewski BE. Onychomycosis and diabetes. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2009; 23(10):1119-1122. doi: 10.1111/j.1468-3083.2009.03225.x.
  4. Ghannoum MA, Haijeh RA, Scher R, et coll. A large-scale North American study of fungal isolates from nails: The frequency of onychomycosis, fungal distribution, and antifungal susceptibility patterns. J Am Acad Dermatol. 2000; 43(4):641-648. 
  5. Roberts DT. Prevalence of dermatophyte onychomycosis in the United Kingdom: results of an omnibus survey. Br J Dermatol. 1992; 126(Suppl 39):23-27. 
  6. Kreijkamp-Kaspers S, Hawke K, Guo L, et coll. Médicament antifongique oral pour l'onychomycose des ongles. Cochrane Database Syst Rev. 2017; (7):CD010031. doi: 10.1002/14651858.CD010031.pub2. 
  7. Mayo TT, Cantrell W, Elewski BE. Can we prevent onychomycosis? J Infect Dis Ther. 2014; 2(148). doi: 10.4172/2332-0877.1000148.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation