+AA
En
Retour
Évaluation d'une ressource Web

La sécheresse vaginale (au-delà des informations de base)


Qu'est-ce qu'une Évaluation de ressources Web?

Évaluations qui vous indiquent si les ressources offertes gratuitement sur Internet sont basées sur des recherches scientifiques

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:
  • Site Web : UpToDate - patient information
  • Type de ressource : Article

Résumé — Le message de cette ressource est :

La sécheresse vaginale peut affecter toutes les femmes, mais elle est plus fréquente après la ménopause. Les symptômes peuvent engendrer des brûlures, des démangeaisons, des douleurs pendant les rapports sexuels et des troubles vaginaux anormaux. Les traitements incluent des hydratants vaginaux, des lubrifiants vaginaux et des œstrogènes vaginaux. Discutez avec votre médecin pour en savoir plus sur le traitement qui vous convient. Cette ressource est disponible en anglais.


Voir cette Article
Mots-clés

vaginite atrophique, post-ménopause, ovaires, hystérectomie, oophorectomie, lubrifiants, crème hydratante


Comment a-t-elle été évaluée?

Étape 1 — Basée sur des données probantes

Est-ce que cette information est fiable, et ce, à la lumière des recherches scientifiques?


Étape 2 — Transparence

Sait-on clairement qui a développé cette ressource et comment?


Étape 3 — Convivialité

L'information est-elle facile à comprendre et à utiliser?


Évalué sur: 24/04/2017 21:14:13

Ressources Web connexes

  • Les os en bonne santé: un outil d'aide à la décision pour les femmes après la ménopause

    OHRI
    Cet outil d'aide à la décision vise à aider les femmes qui ont traversé la ménopause et qui sont possiblement atteintes d'ostéoporose afin de choisir parmi les méthodes pour maintenir leurs os en bonne santé. L'outil facilite le processus décisionnel en décrivant et en comparant les choix tels que les médicaments, l'hormonothérapie et l'exercice. L'outil est disponible en anglais.
  • Cancer du sein - risques et bénéfices, 50–69 ans

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Votre risque de mourir d'un cancer du sein est légèrement réduit si vous avez un dépistage régulier. Cependant, un dépistage régulier augmente vos chances d'un résultat faussement positif, de subir une biopsie et d'avoir une partie ou tout le sein enlevé inutilement.
  • Cancer du sein—Vidéo sur les lignes directrices pour le dépistage

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Les femmes âgées de 50 à 74 ans devraient passer une mammographie tous les 2 à 3 ans, si elles ne sont pas à risque élevé de cancer du sein. Si vous êtes âgée de plus de 75 ans, discutez avec votre médecin à propos du besoin de passer une mammographie.
Apprenez-en plus sur la façon dont nous évaluons les ressources Web

AVERTISSEMENT: Les évaluations de ressources Web sont fournies à titre informatif seulement et pour faciliter les discussions avec vos professionnels de la santé, les membres de votre famille ou vos proches aidants. Elles ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé. Le Portail n'est pas responsable du contenu des sites Web externes et il ne s'agit pas d'une approbation de ces sites Web ou des propriétaires de ces sites Web (ou de leurs produits/services). Les évaluations de ressources Web peuvent être reproduites à des fins éducatives à but non lucratif uniquement. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail sur le vieillissement optimal de McMaster ( info@mcmasteroptimalaging.org ).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation