+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les interventions de soutien à la gestion de soi améliorent la qualité de vie des patients et réduisent le recours aux soins hospitaliers chez les patients atteints de maladies respiratoires et de maladies cardiovasculaires chroniques

M Panagioti, Richardson G, Murray E, et coll.  Reducing care utilisation through self-management interventions (RECURSIVE): A systematic review and meta-analysis  Health Services and Delivery Research Décembre 2014 ; 2 (54).

Questions à l'étude

Les interventions de soutien à la gestion de soi améliorent-elles la qualité de vie des patients et réduisent-elles le recours aux soins hospitaliers chez les patients atteints de maladies respiratoires et de maladies cardiovasculaires chroniques ?

Contexte

La gestion de soi implique que les patients apprennent à prendre en charge leur santé et leur bien-être en adoptant un mode de vie sain et font l’apprentissage de procédures visant à gérer leur propre état de santé à long terme. La gestion de soi peut exister avec ou sans le soutien continu des professionnels de la santé, selon la difficulté de la gestion nécessaire.

Un nombre important et croissant de patients sont atteints de maladies chroniques. Encourager la gestion de soi est un moyen prometteur de diminuer l’utilisation de formes coûteuses de soins comme les soins hospitaliers, sans compromettre les résultats cliniques des patients.

On ne sait pas actuellement quels modèles de soutien à la gestion de soi sont associés à des réductions significatives dans l’utilisation des services de santé chez les patients souffrant de maladies chroniques.

Comment la revue a été menée

On a mené une recherche détaillée dans un certain nombre de bases de données électroniques pour recenser des études publiées jusqu'en 2012. On a retenu pour l’analyse les études portant sur des patients atteints de maladies chroniques et bénéficiant d’un soutien à la gestion de soi, qui mesuraient les hospitalisations subséquentes et la qualité de vie des patients.

Un total de 12 078 études uniques ont été identifiées dans les recherches, et 184 ont été incluses dans l’analyse après évaluation de leur admissibilité.

La présente revue critique a été financée par le programme de Recherche sur les services et la prestation de soins de santé, qui fait partie de l’Institut national de recherche sur la santé (Royaume-Uni.).

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les interventions de soutien à la gestion de soi ont un impact faible mais positif sur la qualité de vie des patients, bien qu’un petit nombre d’études ait signalé une baisse des résultats cliniques chez certains patients.

La gestion de soi a généralement entraîné une réduction faible mais significative de l’utilisation des soins hospitaliers chez les patients présentant des affections respiratoires et cardiovasculaires. L'utilisation des soins hospitaliers est invariablement réduite autant par des interventions de gestion de soi de faible intensité que par des interventions intensives incorporant un appui substantiel des professionnels de la santé.

Les auteurs n’ont pas pu déterminer quels modèles spécifiques de gestion de soi sont immanquablement associés à des réductions des soins hospitaliers, au-delà de la constatation générale que les interventions chez les patients souffrant d'affections respiratoires et cardiovasculaires sont associées de façon fiable à des effets positifs.

Conclusion

Les interventions de soutien à la gestion de soi conduisent à de faibles mais significatives améliorations de la qualité de vie des patients et à de petites réductions des admissions à l’hôpital pour les patients souffrant de troubles respiratoires et cardiovasculaires. Il faut poursuivre les recherches pour explorer la gestion de soi chez les patients souffrant de plus d’une maladie chronique.

Le présent résumé se base sur une revue critique jugée de qualité méthodologique moyenne selon une évaluation menée à l’aide de l’outil AMSTAR.




Ressources Web connexes

  • Prévenir la thrombose veineuse profonde

    Evidently Cochrane
    Les bas de compression aident à prévenir la thrombose veineuse profonde (c'est-à-dire des caillots sanguins et un gonflement) après une chirurgie. Vous pouvez choisir de porter des bas de compression qui montent au genou ou à la cuisse. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Le dépistage du risque de coronaropathie

    Health Link B.C.
    Les hommes de plus de 40 ans et les femmes post-ménopausées ou âgées de plus de 50 ans devraient passer un dépistage de la coronaropathie tous les 1 à 3 ans. Votre risque est plus élevé si vous êtes atteints de diabète, d'hypertension artérielle, d'obésité abdominale, de maladies rénales, ou encore si vous avez des antécédents familiaux de coronaropathie ou si vous fumez. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Taux de cholestérol élevé: est-ce que réduire la quantité de gras dans votre alimentation peut vous aider?

    Informed Health Online
    Mangez moins de gras saturés pour vous aider à prévenir des maladies du coeur. Mangez moins de viande, de beurre, de fromage et de crème pour améliorer votre santé à long terme. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation