+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les applications mobiles diététiques peuvent aider les personnes atteintes de maladies chroniques à réduire leur poids, leur tour de taille et leur apport calorique    

El Khoury CF, Karavetian M, Halfens RJG, et al. Les effets des applications mobiles de nutrition sur les résultats nutritionnels chez les adultes atteints de maladies chroniques: une revue systématique et méta-analyse J Acad Nutr Diet. 2019;119:626-651.

Question abordée par la revue systématique

Comment les applications mobiles diététiques affectent-elles les résultats nutritionnels chez les adultes atteints de maladies chroniques?

Contexte

Les recherches ont démontré que les stratégies alimentaires telles que le counseling en personne sont l’un des moyens les plus efficaces de prévenir et de gérer les maladies chroniques. L’un des principaux défis de la mise en œuvre de ces stratégies est qu’elles prennent beaucoup de temps et de ressources pour les professionnels de soins de santé et les clients. Les applications mobiles sur téléphones intelligents peuvent constituer une alternative prometteuse au counseling nutritionnel en personne. Comme de nombreuses personnes ont un téléphone intelligent, les applications mobiles pourraient faciliter l'accès à des activités interactives liées à l'alimentation qui favorisent une nutrition positive.

Comment la revue a été réalisée

Il s'agit d'une revue systématique de 22 études, dont la majorité était des essais contrôlés randomisés (ECR). Ces études ont été publiées entre 2011 et 2017 et comprenaient 1 873 participants. Onze des ECR ont été inclus dans une méta-analyse.

  • Tous les participants avaient entre 18 et 80 ans, avaient une ou plusieurs maladies chroniques (diabète de type 1 ou de type 2, obésité, maladie cardiaque, risque de cancer du sein ou antécédents de cancer de l'endomètre ou de cancer du sein), et— lorsque signalé - un indice de masse corporelle (IMC) en dehors de la plage normale.
  • Les participants ont utilisé une ou plusieurs applications mobiles diététiques disponibles publiquement dans les boutiques d’application en ligne (Jawbone UP, Fatsecret's, MyFitnessPal, Loseit!, application Fitbit, Fitbit Tracker, RunKeeper) ou créées spécifiquement pour des études ((MyMealMate, SaltSwitch, Diabetes Mellitus Dietary Management Guide, Patient-Centered Smartphone-Based Diabetes Care System, Vegethon, YouPlus Health, Glucose Buddy, Few Touch, MyMealMate, Alive-PD). Chaque application est axée sur l'éducation ou l'aide au régime et aux exercices d'autosurveillance, ou les deux. Elles étaient accessibles via les téléphones intelligents et utilisées pour des durées allant d'un mois à un an.
  • Les chercheurs ont mesuré les changements dans au moins un des domaines suivants: alimentation/nutrition (consommation de fruits, de légumes et de calories, par exemple), données biochimiques (glycémie moyenne), composition corporelle (poids, IMC et tour de taille), et l'activité physique.
  • Les résultats ont souvent été comparés à ceux de groupes de contrôle qui n’utilisaient pas d’application, mais qui pouvaient utiliser d'autres technologies, des journaux papier ou aucun outil d'autosurveillance.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Dans l'ensemble, la méta-analyse a révélé que les applications mobiles diététiques pouvaient réduire le poids, le tour de taille et la consommation de calories à court terme chez les personnes atteintes de maladies chroniques, par rapport aux groupes de contrôle sans application. Bien que des améliorations de l'IMC, de la glycémie moyenne et de la consommation de fruits et/ou de légumes aient également été observées, elles n'étaient pas significatives statistiquement. Par conséquent, on ne peut pas dire pour le moment que les applications mobiles contribuent à améliorer ces résultats.

Les applications incluses dans la méta-analyse misaient toutes sur l'autosurveillance, et la majorité utilisait un élément d'une théorie comportementale. Beaucoup ont également intégré le counseling intégré à l'application. Bien que ces résultats soient prometteurs, il est nécessaire de poursuivre les recherches sur les applications mobiles diététiques pour: évaluer leur efficacité, leur contenu et leur qualité à long terme; examiner leurs effets sur différents résultats nutritionnels et maladies chroniques; et déterminer si elles sont sans danger.

Conclusion

Chez les personnes souffrant de maladies chroniques, les applications mobiles diététiques peuvent être bénéfiques pour l’autosurveillance, car elles aident à améliorer divers aspects de la nutrition, tels que le poids, le tour de taille et la consommation de calories.

 




Ressources Web connexes

  • Les textos pour arrêter - l'utilisation du téléphone cellulaire pour aider les gens à arrêter de fumer

    Evidently Cochrane
    Différentes formes de soutien (par exemple, l'éducation et le traitement de remplacement de la nicotine) peuvent augmenter vos chances de cesser de fumer. Le counseling et le soutien par messagerie texte via votre téléphone cellulaire sont des moyens prometteurs de gérer les envies de nicotine. D'autres recherches sont nécessaires afin d'examiner le potentiel des technologies émergentes. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Ce que nous ne savons pas sur les applications de santé

    Evidence-based Living
    Il existe certaines données probantes qui suggèrent que l'utilisation d'applications mobiles de santé mènent à des habitudes plus saines. Toutefois, ces applications peuvent aussi amener les gens à se sentir inutilement anxieux à propos de leur santé. Il n'y a aucune donnée probante démontrant que les applications mobiles de santé peuvent être nocives. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Comment utiliser un débitmètre de pointe

    UpToDate - patient information
    Un débitmètre de pointe mesure la fonction pulmonaire et la sévérité des symptômes de l'asthme. Il est un moyen facile et peu coûteux pour contrôler les symptômes de l'asthme à la maison. Des mesures régulières peuvent aider à orienter le traitement. Ce site (disponible en anglais) offre des conseils sur la façon de l'utiliser.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation