+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

La combinaison de changements du régime alimentaire et de pratique de l'exercice améliorent les mensurations et la santé du cœur, mieux que des changements de régime alimentaire ou de pratique de l’exercice seuls

Schwingshackl L, Dias S, Hoffmann G. Impact des programmes portant sur la modification à long terme du mode de vie sur la perte de poids et les facteurs de risque cardiovasculaires des participants en surpoids ou obèses : une revue systématique et une méta-analyse en réseau Revues systématiques. 2014 ; 3 : 130.

Question à l'étude

       Comment des changements à long terme dans le régime alimentaire et la pratique de l'exercice affectent-ils les mesures anthropométriques (les mensurations comme le poids et la quantité de graisse corporelle) et la santé cardiovasculaire chez les personnes qui sont en surpoids ou obèses ?

Contexte

       Les personnes en surpoids ou obèses sont particulièrement à risque pour les maladies du cœur ou des vaisseaux sanguins, également connu sous le nom de maladies cardiovasculaires. L'exercice et une alimentation saine contribuent à la prévention et au traitement de la surcharge pondérale et de l’obésité. Cette étude a comparé l’impact des changements à long terme du régime alimentaire, de l'exercice, et/ou d’une combinaison du régime alimentaire et de l’exercice sur les mensurations et sur la santé cardiovasculaire.

Comment la revue critique a été menée

       Cette revue systématique a inclus 21 essais cliniques aléatoires publiés entre 1988 et 2013. Les études comptaient sur un total de 3 521 personnes en surpoids avec une moyenne d’âge allant de 35 à 70 ans. 680 participants étaient atteints de diabète de type 2. Les études ont comparé l’effet des changements dans :

o   le régime alimentaire par rapport à une combinaison du régime alimentaire et de l’exercice (17 études)

o   l'exercice par rapport à une combinaison du régime et de l'exercice (11 études)

o   le régime alimentaire par rapport à l'exercice (14 études)

       La durée des programmes s'échelonnait de 12 à 72 mois y compris le suivi. Les programmes visant le régime alimentaire recommandaient les aliments à faible teneur en matière grasse ainsi que la consommation de plus de fruits, de légumes et de fibre. Les programmes d'exercice comportaient une « prescription » pour la pratique régulière de l’exercice, y compris autant les exercices aérobiques (par exemple, la marche) que la musculation. Certaines des études ont inclus la supervision de l'exercice et le monitorage de la fréquence cardiaque.

       Les mensurations (tels que le tour de taille, le poids et la quantité de graisse corporelle) et les mesures de la santé cardiovasculaire (par exemple, la condition physique, la pression artérielle et le taux de cholestérol) ont été comparées avant et après la période d’étude.

Ce que les chercheurs ont trouvé

       La combinaison de changements de régime alimentaire et de la pratique de l'exercice améliore :

o   le poids et la quantité de graisse corporelle par rapport aux changements ne visant que le régime alimentaire

o   le poids, la quantité de graisse corporelle et la taille par rapport aux changements ne visant que la pratique de l'exercice

o   la pression artérielle et les lipides sanguins par rapport aux changements visant soit le régime alimentaire soit l’exercice seuls

       Les changements apportés au régime alimentaire mènent à une plus grande amélioration du poids corporel et de la quantité de graisse corporelle qu’un changement de la pratique de l’exercice.

Conclusion

       Les changements apportés autant au régime alimentaire qu'à la pratique de l'exercice améliorent  le poids, les mensurations  et la santé cardiovasculaire plus que les changements apportés soit au régime alimentaire soit à la pratique de l’exercice chez les gens qui font de l’embonpoint. Un changement de régime alimentaire seul améliore le poids et le pourcentage de graisse corporelle plus qu’un changement ne visant que la pratique de l’exercice.

 

 




Résumés de données probantes connexes

Ressources Web connexes

  • Prévenir la thrombose veineuse profonde

    Evidently Cochrane
    Les bas de compression aident à prévenir la thrombose veineuse profonde (c'est-à-dire des caillots sanguins et un gonflement) après une chirurgie. Vous pouvez choisir de porter des bas de compression qui montent au genou ou à la cuisse. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Le dépistage du risque de coronaropathie

    Health Link B.C.
    Les hommes de plus de 40 ans et les femmes post-ménopausées ou âgées de plus de 50 ans devraient passer un dépistage de la coronaropathie tous les 1 à 3 ans. Votre risque est plus élevé si vous êtes atteints de diabète, d'hypertension artérielle, d'obésité abdominale, de maladies rénales, ou encore si vous avez des antécédents familiaux de coronaropathie ou si vous fumez. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Taux de cholestérol élevé: est-ce que réduire la quantité de gras dans votre alimentation peut vous aider?

    Informed Health Online
    Mangez moins de gras saturés pour vous aider à prévenir des maladies du coeur. Mangez moins de viande, de beurre, de fromage et de crème pour améliorer votre santé à long terme. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation