+AA
En
Voir tous les sujets

Santé des femmes

Tout au long de leur vie, les femmes doivent faire face à une variété de conditions et de problèmes de santé propres à leur biologie et à leur situation sociale. Les problèmes de santé courants chez les femmes âgées comprennent le cancer du sein, la ménopause et l'incontinence urinaire. Nous avons recensé les dernières recherches pour vous donner des informations basées sur des données probantes concernant ces conditions et plusieurs autres pour vous aider à vieillir en santé.

L’incontinence urinaire chez les femmes âgées : Quand les médicaments sont-ils utiles ?
Lisez Billet Blogue
La vitamine D et le calcium forment un duo dynamique pour le maintien d’os forts
Lisez Billet Blogue
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du sein - risques et bénéfices, 50–69 ans

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Votre risque de mourir d'un cancer du sein est légèrement réduit si vous avez un dépistage régulier. Cependant, un dépistage régulier augmente vos chances d'un résultat faussement positif, de subir une biopsie et d'avoir une partie ou tout le sein enlevé inutilement.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du sein—Vidéo sur les lignes directrices pour le dépistage

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Les femmes âgées de 50 à 74 ans devraient passer une mammographie tous les 2 à 3 ans, si elles ne sont pas à risque élevé de cancer du sein. Si vous êtes âgée de plus de 75 ans, discutez avec votre médecin à propos du besoin de passer une mammographie.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les douleurs aux seins

    Mayo Clinic
    Les douleurs aux seins affectent de nombreuses femmes et sont souvent causées par des changements hormonaux. Il est peu probable que ce soit un signe de cancer du sein. Choisissez un soutien-gorge bien ajusté, ou essayez des compresses chaudes ou froides, des exercices de relaxation et des analgésiques. Parlez à votre médecin si la douleur persiste ou s'aggrave au fil du temps. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du col de l'utérus - algorithme pour les patientes

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Un test Pap permet de dépister le cancer du col de l'utérus. Il est recommandé que les femmes sexuellement actives de moins de 70 ans soient testées tous les trois ans. Le dépistage n'est pas recommandé pour les femmes de plus de 70 ans si leurs trois derniers tests Pap étaient négatifs.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du col de l'utérus - questions fréquemment posées par les patientes

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande que les femmes de plus de 25 ans fassent un test Pap tous les trois ans pour dépister le cancer du col de l'utérus.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Donner un sens à la ménopause: les expériences, les données probantes et vous

    Evidently Cochrane
    L'accès à du soutien et à des informations fiables sur la ménopause peuvent aider les femmes à se préparer pour cette période de leur vie. Cette ressource (disponible en anglais) offre des liens vers des entrevues et des billets de blogues dans lesquels des femmes partagent leurs expériences personnelles.
  • Évaluation d'une ressource Web

    La sécheresse vaginale (au-delà des informations de base)

    UpToDate - patient information
    La sécheresse vaginale peut affecter toutes les femmes, mais elle est plus fréquente après la ménopause. Les symptômes peuvent engendrer des brûlures, des démangeaisons, des douleurs pendant les rapports sexuels et des troubles vaginaux anormaux. Les traitements incluent des hydratants vaginaux, des lubrifiants vaginaux et des œstrogènes vaginaux. Discutez avec votre médecin pour en savoir plus sur le traitement qui vous convient. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les lignes directrices sur le dépistage par mammographie

    Our Bodies, Ourselves
    La United States Preventive Task Force (USPSTF) recommande aux femmes de plus de 40 ans de parler à leur médecin concernant les avantages et les inconvénients de la mammographie, et elle recommande aux femmes entre 50 et 74 ans de passer une mammographie tous les deux ans. La USPSTF ne fait pas de recommandation pour le dépistage du cancer du sein chez les femmes âgées de plus de 74 ans parce qu'il n'y a pas d'étude randomisée pour ce groupe d'âge. Vérifiez les lignes directrices dans votre juridiction afin d'obtenir plus d'information sur le dépistage du cancer du sein. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    "Ne me faites pas rire": l'incontinence ce n'est pas drôle

    Evidently Cochrane
    Les exercices de renforcement des muscles du plancher pelvien peuvent vous aider à prévenir et à traiter l'incontinence urinaire. D'autres types de traitements pour l'incontinence urinaire comprennent l'entraînement de la vessie, les médicaments et les pessaires de continence. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage du cancer du sein

    Health Link B.C.
    Si vous êtes âgée entre 50 et 74 ans, vous devriez passer des mammographies pour dépister le cancer du sein tous les 2-3 ans. Si vous avez plus de 75 ans, parlez-en à votre médecin avant d'aller passer un test de dépistage du cancer du sein. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage du cancer du col utérin: feuillet d'information pour les femmes

    U.S. Preventive Services Task Force (USPSTF)
    La US Preventive Services Task Force ne recommande pas que les femmes de plus de 65 ans passent un dépistage pour le cancer du col utérin à moins qu'elles soient à risque élevé ou qu'elles n'aient jamais été examinées auparavant. Le dépistage du cancer du col utérin n'est pas recommandé pour les femmes qui ont subi une hystérectomie et une ablation du col de l'utérus. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Dépistage du cancer du col de l'utérus

    Société Canadienne du Cancer
    Vous pouvez être à risque plus élevé de cancer du col de l'utérus si vous avez des verrues génitales, le papillomavirus, un système immunitaire faible, ou d'autres cancers de l'anus ou de la vulve. Parlez à votre médecin de votre risque et votre besoin de tests Pap ou papillomavirus. Les liens dans cette ressource offrent plus d'information quant au diagnostic et traitement, ainsi que des questions à poser à votre médecin.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Test Pap

    Société Canadienne du Cancer
    Un test Pap tous les 1-3 ans est recommandé pour les femmes de plus de 21 ans qui ont été sexuellement actives. Parlez-en à votre médecin si vous avez besoin d'un test Pap, si vous avez plus de 69 ans, ou si vous avez eu une hystérectomie. Consultez cette ressource pour en savoir plus sur la préparation pour un test Pap, les risques et les résultats.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage du cancer du sein

    UpToDate - patient information
    Le dépistage du cancer du sein comprend des tests pour trouver le cancer du sein à un stade précoce. Le risque de mourir d'un cancer du sein a diminué au cours des dernières années, en partie à cause du dépistage. Cette ressource (disponible en anglais) examine différents types de dépistage, ainsi que la fréquence optimale pour passer des tests de dépistage.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Traitement d'un cancer du sein précoce chez les femmes ménopausées

    UpToDate - patient information
    Le cancer du sein trouvé tôt peut souvent être guéri. Cette ressource (disponible en anglais) offre des informations sur différentes options de traitement du cancer du sein pour les femmes ménopausées.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Traitement du cancer du sein précoce chez les femmes préménopausées

    UpToDate - patient information
    Le cancer du sein trouvé tôt peut souvent être guéri. Cette ressource (disponible en anglais) offre des informations sur différentes options de traitement du cancer du sein pour les femmes préménopausées.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage du cancer du sein: quand dois-je commencer à passer des mammographies?

    Health Link B.C.
    Utilisez cet outil d'aide à la décision pour vous aider à comprendre les choix concernant le dépistage du cancer du sein, y compris les risques et les avantages des mammographies. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du sein - algorithme pour les patientes

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande aux femmes âgées entre 50 et 74 ans, qui ne sont pas à risque élevé, de se faire dépister pour le cancer du sein tous les 2 à 3 ans. Parlez à votre médecin des options de dépistage si vous êtes à risque élevé ou si vous êtes âgée de plus de 74 ans.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du sein - questions fréquemment posées par les patientes

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande aux femmes âgées de 50 à 74 ans, qui ne sont pas à risque élevé de cancer du sein, de se faire dépister pour le cancer du sein tous les deux à trois ans.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Cancer du sein - Risques et bénéfices, 70–74 ans

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Votre risque de mourir d'un cancer du sein peut être diminué en passant un test de dépistage régulier. Cependant, les mammographies posent certains risques, y compris des faux positifs ou encore des biopsies ou chirurgies inutiles.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les douleurs pelviennes chez les femmes

    Patient.co.uk
    Il existe de nombreuses causes aux douleurs pelviennes chez les femmes, y compris des problèmes au niveau des intestins, de la vessie, des muscles et des os. Consultez votre médecin si vous avez des douleurs pelviennes récurrentes ou sévères. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage routinier du cancer de l'ovaire n'est pas bénéfique

    Our Bodies, Ourselves
    Le dépistage annuel n'est pas recommandé pour les femmes à risque moyen de cancer de l'ovaire, et peut mener à des résultats faussement positifs. Au lieu de cela, surveillez les changements physiques qui peuvent survenir comme des ballonnements ou des douleurs pelviennes. Cette ressource, disponible en anglais, comprend une courte vidéo.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Est-ce que l'évaluation du ganglion sentinelle peut aider les femmes atteintes d'un cancer vulvaire à éviter une chirurgie inutile?

    Evidently Cochrane
    Les femmes atteintes d'un cancer vulvaire et de métastases à l'aine peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Un type de test appelé une évaluation du ganglion sentinelle peut réduire la nécessité d'une intervention chirurgicale de 70%. Parlez avec votre médecin de vos options. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    L'hormonothérapie: va-t-elle aider ou nuire à votre coeur?

    Evidently Cochrane
    L'hormonothérapie contribue peu à la prévention des maladies cardiaques chez les femmes post-ménopausées, bien que les avantages pourraient être plus importants pour les femmes qui commencent plus tôt l'hormonothérapie après la ménopause. L'hormonothérapie fait augmenter le risque d'accident vasculaire cérébral. Discutez avec votre médecin à propos des risques et avantages de ce traitement. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le traitement médical adjuvant du cancer du sein HER2 positif

    UpToDate - patient information
    Les femmes atteintes d'un cancer du sein HER2 positif peuvent bénéficier d'une chimiothérapie et d'un traitement ciblé. Lisez à propos des options de traitement dans cette ressource et discutez de vos options avec votre médecin. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le traitement hormonal pour la ménopause après la chirurgie de l'endométriose - ami ou ennemi?

    Evidently Cochrane
    Il n'y a pas assez de recherches pour refuser un traitement hormonal aux femmes chez qui on a enlevé les ovaires. Cependant, il n'y a aucune données probantes que l'hormonothérapie aide à diminuer la douleur ou réduire le risque d'autres chirurgies. Plus de recherches sont nécessaires. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Pourquoi ne m'ont-ils rien dit?

    Evidently Cochrane
    Il y a peu d'information de haute qualité nous permettant de savoir si le traitement hormonal substitutif pour les femmes atteintes de diabète de type 1 affecte la gestion du sucre dans le sang et les symptômes de ménopause. Cette ressource (disponible en anglais) offre la perspective d'une femme sur la question.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Dépistage du cancer du sein

    Société Canadienne du Cancer
    Les femmes âgées de 50 à 69 ans doivent passer une mammographie pour le cancer du sein tous les deux ans. Si vous avez plus de 70 ans, parlez-en à votre médecin afin de décider si vous devez continuer. S'il y a un historique de cancer du sein dans votre famille, vous pouvez avoir besoin de tests plus fréquents. Cette ressource comprend des questions à poser à votre équipe soignante.
  • Évaluation d'une ressource Web

    À toutes les femmes: saisissez la puissance de votre plancher pelvien!

    Evidently Cochrane
    Les femmes qui font des exercices pour les muscles du plancher pelvien sont plus susceptibles de déclarer avoir été guéries de l'incontinence urinaire. Ces exercices peuvent également aider avec les fuites d'urine. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    La mammographie numérique: est-ce que les technologies plus récentes sont toujours meilleures?

    National Women’s Health Network
    Les mammographies numériques et les mammographies sur film avec écran ne sont pas très différentes. Les deux sont tout aussi précises dans la détection du cancer du sein. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le dépistage du cancer de l'ovaire: fiche d'information

    U.S. Preventive Services Task Force (USPSTF)
    Les femmes qui ne sont pas à risque pour le cancer de l'ovaire devraient éviter le dépistage. Le dépistage du cancer de l'ovaire peut donner des résultats faussement positifs qui peuvent mener à une chirurgie inutile. Parlez à votre médecin de vos facteurs de risque et de vos préférences personnelles avant de prendre la décision de passer un test de dépistage du cancer de l'ovaire. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le cancer du sein: votre traitement, votre choix

    Evidently Cochrane
    Les options de traitement pour le cancer du sein comprennent les médicaments, la chimiothérapie et la chirurgie. Des données probantes récentes révèlent que le trastuzumab (Herceptin®) peut réduire la progression du cancer par plus d'un tiers. Parlez avec votre médecin au sujet des options de traitement, parlez à d'autres patientes au sujet de leurs expériences, prenez connaissance des dernières données probantes sur les traitements du cancer du sein et utilisez un outil d'aide à la décision (liens proposés dans cette ressource). Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les médicaments pour réduire le risque de cancer du sein primaire chez les femmes

    U.S. Preventive Services Task Force (USPSTF)
    Le tamoxifène et le raloxifène peuvent aider à réduire le risque de cancer du sein, mais ils ont des effets secondaires dangereux, y compris un risque accru de caillots sanguins, de cataractes et d'autres cancers. Parlez-en à votre médecin si vous êtes à risque de cancer du sein et des meilleures façons de réduire votre risque. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les exercices du plancher pelvien: qu'est-ce que ces femmes ont en commun?

    Evidently Cochrane
    Les études ont révélé que les exercices du plancher pelvien aident les femmes qui ont des problèmes de contrôle de la vessie. Les femmes avaient moins souvent de fuites (et en plus petites quantités) et elles n'avaient pas besoin de vider leur vessie aussi souvent. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Avantages et limites

    Fondation Canadienne du Cancer du Sein
    Prenez connaissance des avantages et des limites de la mammographie de dépistage pour le cancer du sein. Les avantages comprennent la hausse des taux de succès pour les traitements. Les limites comprennent la nécessité d'examens complémentaires, les faux négatifs et le traitement excessif. Pour vous aider à prendre une décision quant à savoir si le dépistage du cancer du sein est bon pour vous, parlez à votre médecin des options disponibles et de vos facteurs de risque pour le cancer du sein.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les femmes diabétiques: deux fois plus de risque de maladies du coeur

    Berkeley Wellness
    Les femmes atteintes de diabète ont deux fois plus de risque de développer des maladies du coeur que les hommes atteints de diabète. Les femmes diabétiques doivent éviter les risques pour la santé cardiaque comme l'obésité, le cholestérol élevé et l'inactivité physique. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les bouffées de chaleur

    National Women’s Health Network
    Les bouffées de chaleur sont un symptôme fréquent de la ménopause. Buvez des liquides froids, limitez les aliments qui déclenchent des bouffées de chaleur, essayez de contrôler le rythme de votre respiration ou essayez l’acupuncture. Essayez d’abord les options non hormonales et informez-vous sur les risques associés à différents traitements tels que l’hormonothérapie. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    La perte de cheveux

    Mayo Clinic
    La perte de cheveux peut affecter les hommes et les femmes. Elle est plus fréquente au fur et à mesure que nous vieillissons. Les traitements efficaces comprennent des médicaments, la chirurgie ou le traitement au laser. Les perruques ou postiches sont une alternative. Avoir une alimentation saine et traiter ses cheveux avec délicatesse peuvent aider à prévenir la perte de cheveux. Consultez votre médecin si vous avez une perte de cheveux qui est soudaine ou inégale. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Des faits sur les implants mammaires

    Our Bodies, Ourselves
    Les risques associés aux implants mammaires comprennent la rupture des implants, un engourdissement de la poitrine ou des mamelons, des infections et la nécessité de subir d'autres chirurgies. Les implants mammaires peuvent aussi retarder la détection du cancer du sein. Discutez avec votre médecin et assurez-vous de comprendre les risques avant de décider de subir une intervention chirurgicale. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    L'incontinence urinaire

    Patient.co.uk
    L'incontinence urinaire se produit quand vous urinez (faites pipi) sans le vouloir. Le traitement dépend de la cause. Réduisez votre consommation de caféine, évitez de boire tard le soir, perdez du poids en cas de surpoids, évitez d'être constipés et demandez à votre médecin ce qui pourrait être la cause de votre incontinence. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Réduire votre risque de cancer du vagin

    Société Canadienne du Cancer
    Faites-vous vacciner contre le VPH, limitez le nombre de partenaires sexuels que vous avez et utilisez un préservatif pour réduire votre risque de cancer du vagin. Faites-vous examiner régulièrement avec un test Pap et évitez de fumer. Cette ressource comprend des questions à poser à votre médecin au sujet du cancer du vagin.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Mammographie

    National Women’s Health Network
    Les femmes âgées de moins de 50 ans devraient décider de se faire dépister ou non pour le cancer du sein en fonction de leur risque personnel et leur contexte. Les femmes de 50 à 74 ans devraient subir un dépistage régulier du cancer du sein. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Dépistage du cancer du col de l’utérus

    Action Cancer Ontario
    Le dépistage du cancer du col de l'utérus est la seule façon d'identifier les premiers changements dans le col de l'utérus d'une femme qui pourraient mener au cancer. Le Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l'utérus recommande que les femmes de 21 ans ou plus qui sont, ou ont été, sexuellement actives se soumettent à un test de Pap tous les trois ans.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Le suivi

    Fondation Canadienne du Cancer du Sein
    Les soins de suivi sont importants après un traitement de cancer du sein. Il est recommandé de consulter votre médecin pour un examen de santé tous les trois à six mois pendant trois ans après avoir terminé votre traitement, tous les six à douze mois pour les deux années suivantes, et une fois par année par la suite. Informez votre médecin de tout nouveau symptôme ou des effets secondaires des traitements qui ne semblent pas disparaître.
  • Évaluation d'une ressource Web

    La ménopause

    Informed Health Online
    Les symptômes de la ménopause (par exemple, les bouffées de chaleur et les sueurs) disparaissent habituellement sans traitement. Il a été démontré que les médicaments complémentaires n'aident pas. Toutefois, les lubrifiants peuvent aider à la sécheresse vaginale. Parlez à votre médecin si le traitement hormonal est bon pour vous. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les femmes et la perte de cheveux: conseils pour s'adapter

    NHS Choices
    Perdre vos cheveux peut être traumatisant. Faites face à la perte de cheveux en essayant de l'accepter et de parler à d'autres personnes à ce sujet. Envisagez de masquer votre perte de cheveux avec des perruques et des foulards, mais évitez les soi-disant « remèdes miracles ». Parlez à votre médecin des options de traitement qui peuvent vous convenir. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Trouver le cancer de l'utérus à ses débuts

    Société Canadienne du Cancer
    Les symptômes du cancer de l'utérus incluent: des saignements vaginaux entre vos menstruations, après la ménopause et/ou après des relations sexuelles, des douleurs pendant les relations sexuelles, des pertes vaginales inhabituelles, ou des douleurs pelviennes. Consultez cette ressource pour en savoir plus sur les facteurs de risque de cancer de l'utérus.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Dépistage du cancer du sein

    Action Cancer Ontario
    Déceler le cancer du sein de façon précoce offre une meilleure chance de réussite du traitement et le cancer est moins susceptible de se propager. Les mammographies sont utilisées comme outil de dépistage du cancer du sein.
  • Billets du blogue

    Les œstrogènes par voie vaginale soulagent les symptômes communs de la ménopause

    La ménopause est une étape naturelle et inévitable dans la vie d’une femme, mais elle s'accompagne souvent de symptômes inconfortables et irritants. L'utilisation d'œstrogènes par voie vaginale est une option de traitement efficace.
  • Billets du blogue

    Des nouvelles fraîches pour les femmes : les derniers résultats au sujet de l’hormonothérapie pour la ménopause et les maladies cardiaques

    Pendant des années, l’hormonothérapie était la solution pour soulager les symptômes de la ménopause; on croyait aussi qu’elle protégeait contre les maladies liées au vieillissement. Des données récentes jettent un nouvel éclairage sur l’impact de l’hormonothérapie sur la santé cardiaque.
  • Billets du blogue

    La vitamine D et le calcium forment un duo dynamique pour le maintien d’os forts

    Les suppléments de calcium et de vitamine D aident à garder les os en santé et peuvent réduire le risque de fractures des os chez les personnes âgées.
  • Billets du blogue

    L’incontinence urinaire chez les femmes âgées : Quand les médicaments sont-ils utiles ?

    L’incontinence urinaire est un problème très commun chez les femmes âgées. Lorsque les mesures classiques (entraînement du plancher pelvien, changements de mode de vie) ne fonctionnent pas, certains médicaments peuvent aider pour certains types d’incontinence.

Restez à l'affut

Lorsque des nouvelles sur le vieillissement font les manchettes, @Mac_AgingNews vous apporte les meilleures données probantes en lien avec ces nouvelles qui sont disponibles sur le Portail.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation