+AA
En

Connaître vos valeurs de pression pour vous aider à contrôler votre tension artérielle

Les messages clés

  • L’hypertension artérielle est une affection courante qui expose les personnes à un risque accru de maladies graves comme une crise cardiaque, un AVC et même la mort. La détection, le diagnostic et le suivi du traitement présentent des défis. 
  • Le dépistage de la pression artérielle effectué dans la collectivité peut aider à détecter l’hypertension artérielle chez les adultes. 
  • L’autosurveillance peut aider les personnes hypertendues à abaisser leur tension artérielle en les tenant au courant des effets de leurs médicaments et en fournissant aux professionnels de la santé des informations utiles pour adapter les plans de diagnostic et de traitement.

Pourquoi se préoccuper de l’hypertension artérielle ? Définie comme une tension artérielle supérieure à 140/90 mmHg (1-3), elle affecte près d’un adulte canadien sur quatre (1 ; 4) et est le principal facteur de risque évitable de maladie cardiaque (1 ; 2 ; 5 ; 6). Si elle n’est pas traitée, elle augmente le risque de maladies graves telles que la crise cardiaque, les AVC, l’insuffisance cardiaque, les lésions rénales et la perte de vision (2 ; 6-8).


La plupart des gens reconnaissent qu’il est important de maintenir leur tension artérielle dans une fourchette saine. Malheureusement, certaines personnes ne savent pas qu’elles souffrent d’hypertension artérielle ou ont du mal à accéder aux services de traitement. En effet, le dépistage de la pression artérielle a souvent lieu lors de visites de routine chez un prestataire de soins de santé primaires, ce qui exclut les personnes qui ne consultent pas régulièrement ces prestataires ou ne peuvent pas le faire (3). Même celles qui savent que leur tension artérielle est élevée peuvent avoir du mal à prendre leurs médicaments tels que prescrits ou ne pas participer aux soins de suivi qui permettraient à leur prestataire de soins de santé d’élaborer des plans de traitement individualisés efficaces (2 ; 9-11).


Comment surmonter ces obstacles à une prise en charge efficace de la pression artérielle ? Deux revues systématiques ont examiné si le dépistage communautaire effectué par une personne autre que le médecin (dépistage de la pression artérielle qui a lieu en dehors du cadre de soins de santé traditionnel, comme dans une pharmacie ou une unité de santé mobile) (3) et l’autosurveillance (lorsqu’une personne vérifie elle-même sa tension artérielle) (9) sont des solutions potentielles.


Ce que la recherche nous apprend

Lorsqu’il s’agit de détecter l’hypertension artérielle, le dépistage dans la collectivité peut être une approche efficace. Ce type de dépistage peut également inclure un malade dirigé vers les services de santé, ce qui peut conduire à un nouveau diagnostic d’hypertension artérielle ou, dans certains cas, à un nouveau traitement. Cependant, on ne sait pas encore quels types de dépistage dans la collectivité sont les plus efficaces et il est nécessaire de poursuivre les recherches dans ce domaine (3). Pour ceux et celles qui font face à des obstacles pour accéder aux services de soins de santé primaires de routine, le dépistage dans la collectivité pourrait être une première étape utile pour aider à identifier l’hypertension.


Lorsqu’il s’agit de prendre en charge l’hypertension artérielle, l’autosurveillance peut aider les gens à prendre leurs médicaments tels qu’ils ont été prescrits, contribuant ainsi à faire baisser leur tension artérielle. Mieux encore, lorsque les mesures de la tension artérielle sont transmises à un médecin, les médecins peuvent être en mesure d’ajuster les plans de traitement aux besoins de chaque patient afin d’obtenir une meilleure prise en charge de la tension artérielle. L’autosurveillance, cependant, ne semble pas améliorer les habitudes de vie telles que l’alimentation et la pratique de l’exercice. Cela dit, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir les pratiques et les stratégies d’autosurveillance les plus efficaces pour abaisser la tension artérielle (9).


En fin de compte… connaissez vos valeurs de pression ! Le dépistage dans la collectivité et l’autosurveillance peuvent être des approches importantes pour surmonter les obstacles au diagnostic et à la prise en charge efficaces de la pression artérielle, offrant une voie vers de meilleurs résultats de santé pour les personnes hypertendues.

Ressources en vedette


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Statistique Canada. Facteurs de risque de l’hypertension au Canada. [Internet] 2019. [consulté le 8 juin 2020]. Disponible en ligne : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2019002/article/00001-fra.htm
  2. Musini VM, Tejani AM, Bassett K, et coll. La pharmacothérapie pour l’hypertension chez les adultes de 60 ans et plus. Cochrane Database Syst Rev. 2019; 6:CD000028. doi : 10.1002/14651858.CD000028.pub3.
  3. Fleming S, Atherton H, McCartney D, et coll. L'auto-dépistage de l'hypertension et le dépistage de l'hypertension fait par des non médecins dans les communautés: une revue systématique. Am J Hypertens. 2015; 28(11):1316-1324. doi: 10.1093/ajh/hpv029.
  4. Padwal RS, Bienek A, McAlister FA, et coll. Epidemiology of hypertension in Canada: An update. Can J Cardiol. 2016; 32(5):687-694. doi: 10.1016/j.cjca.2015.07.734.
  5. Tanuseputro P, Manuel DG, Leung M, et coll. Risk factors for cardiovascular disease in Canada. Can J Cardiol. 2003; 19(11):1249-1259. 
  6. Aronow WS. Treating hypertension and prehypertension in older people: When, whom and how. Maturitas. 2015; 80(1):31-36. doi: 10.1016/j.maturitas.2014.10.001.
  7. Roger VL, Go AS, Lloyd-Jones DM, et coll. Heart disease and stroke statistics—2011 update: A report from the American Heart Association. Circulation. 2011; 123(4). doi: 10.1161/CIR.0b013e3182009701.
  8. Aronow WS, Ahmed MI, Ekundayo OJ, et coll. A propensity-matched study of the association of peripheral arterial disease with cardiovascular outcomes in community-dwelling older adults. Am J Cardiol. 2009; 103(1):130-135. doi: 10.1016/j.amjcard.2008.08.037. 
  9. Fletcher BR, Hartmann-Boyce J, Hinton L, et coll. The effect of self-monitoring of blood pressure on medication adherence and lifestyle factors: A systematic review and meta-analysis. Am J Hypertens. 2015; 28(10):1209-1221. doi: 10.1093/ajh/hpv008.
  10. Fischer M, Stedman M, Lii J, et coll. Primary medication non-adherence: Analysis of 195,930 electronic prescriptions. J Gen Intern Med. 2010; 25:284-290. doi: 10.1007/s11606-010-1253-9.
  11. Gwadry-Sridhar FH, Manias E, Lal L, et coll. Impact of interventions on medication adherence and blood pressure control in patients with essential hypertension: A systematic review by the ISPOR medication adherence and persistence special interest group. Value Health. 2013; 16:863-871. doi: 10.1016/j.jval.2013.03.1631.
  12. Bejan-Angoulvant T, Saadatian-Elahi M, Wright JM, et coll. Treatment of hypertension in patients 80 years and older: The lower the better? A meta-analysis of randomized controlled trials. J Hypertens. 2010; 28(7):1366-1372.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation