+AA
En

Ne cédez pas votre place: participez aux décisions qui affectent votre santé et votre bien-être

Les messages clés

  • Une grande proportion des personnes âgées et des aidants ne participent pas officiellement aux discussions sur leur propre santé et leur bien-être.
  • La prise de décision partagée est un processus collaboratif par lequel les professionnels de soins de santé et de services sociaux aident les individus à prendre des décisions éclairées par les meilleures données probantes disponibles et ce qui compte le plus pour eux.
  • Les outils d'aide à la décision et les coachs de décision font partie des outils et du soutien qui peuvent vous aider.

Tout au long de la vie, nous sommes confrontés à de nombreuses décisions difficiles qui peuvent affecter considérablement notre santé et notre bien-être. Elles peuvent concerner les options de traitement et de soins, les finances, des enjeux juridiques, la conduite automobile, ou le logement, entre autres.

Certaines de ces décisions peuvent être particulièrement complexes. Par exemple, une revue systématique récente a identifié 88 facteurs influençant les décisions de logement chez les personnes âgées fragiles.(1) Cela signifie que le choix de rester à la maison ou de déménager dans une résidence pour personnes âgées (ou ailleurs) peut être influencé par 88 facteurs. Un autre exemple est le processus de sortie de l'hôpital et le retour à la maison (ce qui est assez courant pour les personnes âgées). Une étude récente a révélé qu'il y a 52 moments où un choix doit être fait pendant la période de transition de l'hôpital à la maison.(2-3)

Nous tenons souvent pour acquis que nous aurons notre mot à dire dans les décisions qui nous concernent. Cependant, une grande proportion des personnes âgées et des aidants ne participent pas officiellement aux discussions sur leur propre santé et leur bien-être. Dans un sondage de 2018 auprès de 1591 Canadiens (dont 939 avaient reçu des services de santé au cours de l'année précédente), seulement 36% des personnes âgées ont dit qu'on leur proposait souvent des choix, et seulement 35% étaient souvent interrogés sur ce qui leur importait.(4)

Comment pouvons-nous aider les personnes âgées, leurs familles et leurs aidants à s'impliquer lorsqu'il s'agit de questions qui affectent leur santé et leur bien-être?

Ce que la recherche nous apprend

La prise de décision partagée est un processus collaboratif par lequel les professionnels de soins de santé et de services sociaux aident les individus à prendre des décisions éclairées par les meilleures données probantes disponibles et ce qui compte le plus pour eux.(5) Les études révèlent que la prise de décisions partagées mène à de meilleures expériences de soins et de meilleurs résultats de santé pour les patients, ainsi qu'à une meilleure utilisation des ressources de soins de santé.(6-9)

De nombreux outils et services peuvent aider les personnes âgées, les familles et les aidants. Par exemple, les coachs de décision sont des professionnels formés qui fournissent un soutien pour développer les compétences des patients dans la réflexion sur les options, la préparation pour discuter de la question en consultation avec leurs professionnels et la mise en œuvre de l'option choisie.

Mais les outils les plus couramment utilisés sont peut-être les outils d'aide à la décision. Ce sont des outils qui aident les patients, les familles et les aidants à s'impliquer dans la prise de décision sur des enjeux difficiles. Ils fournissent des informations sur les options et les résultats (sur la base des meilleures données probantes disponibles), et en clarifiant les valeurs personnelles pour aider les gens à naviguer entre les différentes options.

Des revues systématiques ont révélé que les outils d'aide à la décision peuvent:
- aider les patients à être mieux informés et avoir des attentes plus réalistes; (10)
- clarifier leurs valeurs afin de faire un choix; (10)
- réduire la sur-utilisation d'options de traitement et de soins inutiles et inefficaces; (10)
- accroître le recours à des options de traitement et de soins efficaces; (10) et
- accroître la sécurité des patients. (6)

Trouvez le soutien dont vous avez besoin

Prendre part aux décisions qui affectent nos vies n'est pas un privilège, c'est un droit fondamental. Si vous êtes confrontés à une décision, pensez aux étapes suivantes:

1. Identifiez la décision à prendre (en collaboration avec votre famille, aidants et professionnels);

2. Trouvez les bons outils et le bon soutien pour prendre une décision éclairée alignée sur vos objectifs, vos valeurs, vos préférences et les meilleures données probantes disponibles. Vos professionnels peuvent être en mesure de vous offrir des outils et une assistance pertinents tels que:
- un coach décisionnel;
- un guide de conversation (que vous pouvez utiliser pour poser des questions à vos professionnels); ou
- un outil d'aide à la décision (sinon, vous pouvez consulter le répertoire des aides à la décision du Portail sur le vieillissement optimal de McMaster en partenariat avec l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa ou la Boîte à décision hébergée par l'Université Laval)

3. Ayez une autre conversation avec votre famille, vos aidants et vos professionnels pour vous assurer que vos objectifs, valeurs et préférences sont intégrés dans la décision.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Roy N, Dubé R, Despres C, Freitas A, Légaré F. Choisir entre rester à la maison ou déménager: une revue systématique des facteurs influençant les décisions en matière de logement chez les aînés fragilesPLoS One 2018; 13(1): e0189266.

  2. Kiran T, Wells D, Okrainec K, et al. Patient and caregiver priorities in the transition from hospital to home: results from province-wide group concept mapping. Under review 2019.

  3. Health Quality Ontario. Quality Standards - Transitions from hospital to home: Care for people of all ages. Toronto, Canada: Health Quality Ontario, 2019.

  4. Haesebaert J, Adekpedjou R, Croteau J, Robitaille H, Légaré F. Shared decision-making experienced by Canadians facing health care decisions: A Web-based survey. CMAJ Open 2019; 7(2): E210-e6.

  5. Charles C, Gafni A, Whelan T. Shared decision-making in the medical encounter: What does it mean? Social Science & Medicine 1997; 44(5): 681-92.

  6. Hibbard JH, Greene J. What the evidence shows about patient activation: Better health outcomes and care experiences; fewer data on costs. Health Affairs 2013; 32(2): 207-2014.

  7. Hamann J, Langer B, Winkler V, et al. Shared decision making for in-patients with schizophrenia. Acta Psychiatrica Scandinavica 2006; 114(4): 265-73.

  8. Shay LA, Lafata JE. Where is the evidence? A systematic review of SDM and patient outcomes. Medical Decision Making 2014; 35(1): 114-31.

  9. Veroff D, Marr A, Wennberg D, . Enhanced support for SDM reduced costs of care for patients with preference-sensitive conditions. Health Affairs 2013; 32(2): 285-93.

  10. Stacey D, Légaré F, Lewis K, et al. Les outils d'aide à la décision pour les personnes qui doivent prendre des décisions relatives à des traitements de santé ou à du dépistageCochrane Database of Systematic Reviews 2017; (4): CD001431.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation