+AA
En

C’est le temps d’arrêter : quel est l’intérêt de l’assistance téléphonique pour arrêter de fumer ?

Les messages clés

  • À l’échelle mondiale, plus d’un milliard de personnes fument actuellement et plus de huit millions meurent chaque année du fait du tabagisme. 
  • Le counseling téléphonique — accessible par le biais de lignes d’assistance d’abandon du tabac ou de différents établissements de soins de santé — est une stratégie qui vise à aider les gens à arrêter de fumer.
  • Le counseling téléphonique approfondi — dans lesquels un conseiller ou un prestataire de soins de santé communique avec une personne qui fume, généralement au cours de plusieurs séances — peut augmenter les chances de cesser de fumer chez les personnes qui appellent les lignes d’assistance tabagique « à la demande » pour un soutien en une seule séance ou reçoivent d’autres formes de soutien à l’abandon tabagique dans différents contextes.
  • Découvrez si votre service d’assistance aux fumeurs local, régional ou national offre des services de conseil téléphonique approfondis et envisagez de vous inscrire, ou discutez de l’ajout de ces approches à votre plan de traitement actuel avec votre fournisseur de soins de santé.

Soit pour rester en contact avec les amis et la famille, ou encore pour commander à manger les soirs où nous n’avons pas envie de cuisiner… il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous prenons le téléphone pour passer un appel. Mais pour ceux qui fument, l’accès au soutien par téléphone peut-il les aider à éteindre définitivement leurs cigarettes ?


Chaque année, environ huit millions de personnes meurent des suites du tabagisme (1 ; 2). Bien qu’il s’agisse d’une statistique effarante, bon nombre d’entre nous connaissent les dangers du tabagisme — cancer, maladie cardiaque, pneumonie, maladie pulmonaire obstructive chronique, maladie des gencives, AVC, cataracte, — la liste est longue (3-7). En fait, les fumeurs invétérés meurent en moyenne 10 ans plus tôt que les non-fumeurs (1 ; 8 ; 9). Heureusement, arrêter de fumer apporte des avantages immédiats et à long terme pour la santé (1 ; 9), tels qu’une diminution des complications après une intervention chirurgicale et un risque réduit de développer une maladie chronique et de subir un décès prématuré (1 ; 9 ; 10).


Pour plus d’un milliard de personnes qui fument dans le monde (1 ; 2), les avantages de cesser de fumer, ainsi que la grande variété de stratégies de soutien qui sont maintenant offertes devraient apporter espoir et motivation.


Le counseling téléphonique est une stratégie qui vise à aider les fumeurs à réussir leur sevrage tabagique (3). Certains services de counseling téléphonique sont « à la demande », tandis que d’autres sont plus « approfondis ». Les lignes d’assistance aux fumeurs ou les lignes de cessation tabagique peuvent offrir les deux niveaux de service. Leurs fonctionnalités à la demande permettent aux personnes qui fument ou aux membres de leur famille d’appeler et d’obtenir des informations sur le tabagisme ou de brefs conseils pour cesser de fumer. D’autres services, plus approfondis, incluent des conseillers qui se connectent avec les individus et planifient des appels de suivi selon les besoins, ou la possibilité de s’inscrire à des programmes structurés avec les appels d’un conseiller intégré (3 ; 12 ; 13). Le counseling téléphonique approfondi peut également être prodigué par d’autres prestataires de soins de santé dans différents contextes (3).


Alors, les fumeurs devraient-ils se précipiter vers les lignes téléphoniques ?


Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique a examiné le counseling téléphonique comme une approche pour aider les fumeurs — principalement les adultes de la population générale — à arrêter de fumer.


Les auteurs de la revue ont fait deux constats clés. Premièrement, les chances de cesser de fumer peuvent être plus élevées chez les personnes qui reçoivent un soutien téléphonique continu (par exemple, un ou plusieurs appels supplémentaires) d’un conseiller après avoir appelé une ligne d’assistance, par rapport aux personnes qui appellent la ligne d’assistance et reçoivent ensuite du matériel d’auto-assistance ou des conseils limités à un seul appel. En fait, les chances d’arrêter pourraient être de 20 % à 60 % plus élevées chez les personnes bénéficiant d’une assistance téléphonique continue entamée par un conseiller. Deuxièmement, le soutien téléphonique entamé par un conseiller ou un prestataire de soins de santé dans des contextes en dehors des lignes d’assistance téléphonique où les gens reçoivent d’autres formes d’aide à l’arrêt tabagique (par exemple, des médicaments, du matériel d’auto-assistance, etc.), peut également augmenter la probabilité de réussir à arrêter de fumer. Avec ce type de counseling, on rapporte que les chances d’arrêter de fumer pourraient être de 15 % à 35 % plus élevées.


À l’heure actuelle, davantage de recherches sur les effets du counseling téléphonique à la demande, ainsi qu’une meilleure compréhension des différents aspects des programmes de counseling téléphonique — tels que le nombre d’appels téléphoniques reçus, le moment des appels et la combinaison avec d’autres stratégies pour cesser de fumer — est nécessaire (3).


Si vous cherchez à arrêter de fumer, consultez un service d’assistance téléphonique local, régional ou national pour voir si vous pouvez vous inscrire à des services de counseling téléphonique approfondi. Cliquez sur le lien suivant pour obtenir des renseignements sur le soutien téléphonique et en ligne partout au Canada : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/tabagisme-et-tabac/cesser-fumer/conseils-pour-aider-quelqu-cesser-fumer/vous-pouvez-arreter-fumer-nous-pouvons-vous-aider.html. Pour ceux et celles qui reçoivent déjà des services d’abandon tabagique dans différents établissements de santé, discutez de la possibilité d’ajouter du soutien téléphonique à votre plan de traitement.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Tzelepis F, Paul CL, Williams CM, et coll. Counseling vidéo en temps réel pour cesser de fumer. Cochrane Database Syst Rev. 2019; 10:CD012659. doi: 10.1002/14651858.CD012659.pub2.
  2. Organisation mondiale de la santé. Rapport de l’OMS sur l’épidémie mondiale de tabagisme, 2019: Offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac. Genève (Suisse); Organisation mondiale de la santé; 2019.
  3. Matkin W, Ordóñez-Mena JM, Hartmann-Boyce J. L'assistance téléphonique pour cesser de fumer. Cochrane Database Syst Rev. 2019; 5:CD002850. doi: 10.1002/14651858.CD002850.pub4.
  4. Organisation mondiale de la santé. Tabac. Principaux faits. 2019. Disponible en ligne : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/tobacco 
  5. U.S. Department of Health and Human Services. The health consequences of smoking—50 years of progress: A report of the Surgeon General. Atlanta (GA): U.S. Department of Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion, Office on Smoking and Health; 2014.
  6. Cahill K, Lindson‐Hawley N, Thomas KH, et coll. Les agonistes partiels des récepteurs de nicotine pour la cessation tabagique. Cochrane Database Syst Rev. 2016; 5:CD006103. doi: 10.1002/14651858.CD006103.pub7.
  7. US Surgeon General. The health consequences of smoking: A report of the Surgeon General. 2004. Disponible en ligne en anglais : https://www.cdc.gov/tobacco/data_statistics/sgr/2004/index.htm
  8. Banks E, Joshy G, Weber MF, et coll. Tobacco smoking and all‐cause mortality in a large Australian cohort study: Findings from a mature epidemic with current low smoking prevalence. BMC Medicine. 2015; 13:38. doi: 10.1186/s12916-015-0281-z. 
  9. Jha P, Ramasundarahettige C, Landsman V, et coll. 21st‐century hazards of smoking and benefits of cessation in the United States. N Engl J Med. 2013; 368(4):341‐350. doi: 10.1056/NEJMsa1211128.
  10. Rigotti N. Benefits and consequences of smoking cessation. 2020. [consulté en mars 2020]. Disponible en ligne en anglais : https://www.uptodate.com/contents/benefits-and-consequences-of-smoking-cessation 
  11. Lichtenstein E, Glasgow RE, Lando HA. Telephone counseling for smoking cessation - Rationales and meta-analytic review of evidence. Health Educ Res. 1996; 11(2): 243-257.
  12. Zhu SH, Nguyen QB, Cummins S, et coll. Non-smokers seeking help for smokers: A preliminary study. Tob Control. 2006; 15(2):107-113. doi: 10.1136/tc.2005.012401.  
  13. Government du Canada. Vous pouvez arrêter de fumer. Nous pouvons vous aider. 2020. [consulté en mars 2020]. Disponible en ligne : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/tabagisme-et-tabac/cesser-fumer/conseils-pour-aider-quelqu-cesser-fumer/vous-pouvez-arreter-fumer-nous-pouvons-vous-aider.html

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation