+AA
En

La santé des pieds : Une approche terre à terre pour prévenir les chutes

Les messages clés

  • Les problèmes liés au pied peuvent augmenter le risque de chute chez les personnes âgées. 
  • Les podiatres évaluent, diagnostiquent et traitent les problèmes liés aux pieds.
  • Les soins podiatriques qui abordent la santé des pieds sous plusieurs angles peuvent réduire les chutes chez les personnes âgées vivant dans la collectivité

Avez-vous du mal à rester debout ? Si c’est le cas, assurez-vous que vos pieds sont en bonne santé. Cette approche terre à terre pourrait bien être ce dont vous avez besoin pour garder les pieds bien campés au sol.

Vous le savez déjà… les chutes sont la principale raison pour laquelle les personnes âgées du Canada se retrouvent à l’hôpital (1). Mis à part les égratignures et les contusions mineures, une chute peut vous instiller la peur de tomber, et peut également entraîner des blessures graves, voire la mort. Les chutes — qui peuvent survenir à peu près n’importe où (2 ; 3 ; 4) — coûtent également des milliards de dollars au système de santé chaque année (2 ; 5 ; 6).

Il existe de nombreuses façons de prévenir les chutes, notamment l’exercice, l’examen de votre médication ou la vérification de votre vue (2 ; 7 ; 8). La santé des pieds est également importante, mais cette stratégie a tendance à recevoir moins d’attention… jusqu’à présent. Récemment, de nombreuses recherches ont établi un lien entre les chutes et des problèmes comme la douleur au pied, le manque de force musculaire, une faible amplitude de mouvement dans la cheville et les durillons ou oignons (2 ; 9 ; 10). Les chaussures peuvent également poser problème, surtout si elles ont des talons hauts, n’ont pas de sangle ou ont peu de contact avec la plante du pied (2 ; 9-12).

Si vous vous inquiétez de la santé de vos pieds, vous voudrez peut-être consulter un podiatre ou podologiste en Europe. Les podiatres se spécialisent dans les soins des pieds. Ils évaluent, diagnostiquent et traitent les problèmes des membres inférieurs afin d’améliorer votre capacité de mouvement. Parmi les traitements possibles, mentionnons l’élimination des tissus malsains, les interventions chirurgicales, le changement de chaussures ou les orthèses (2 ; 13).

Au Canada, pour consulter un podiatre vous n’avez pas besoin d’être recommandé par votre omnipraticien. Et même s’ils ne sont pas couverts partout, les services de podiatrie peuvent être remboursés, du moins en partie, par certains régimes de santé provinciaux ou par des assurances privées (14).

Mais une consultation chez un podiatre est-elle un bon investissement ?

Ce que la recherche nous apprend

Une revue systématique récente — la première du genre — s’est demandée si les soins en podiatrie (ou les soins des pieds) réduisaient les chutes chez les personnes âgées vivant dans des établissements de soins de longue durée ou dans la collectivité. Seulement, quelques-unes des études de la revue ont porté sur les personnes âgées dans les établissements de soins de longue durée, de sorte que des conclusions fermes ne peuvent être tirées que pour les personnes vivant dans la collectivité. Trois types de soins en podiatrie ont été envisagés : 1) les soins à une seule composante : soins podiatriques avec des semelles intérieures ou des chaussures en vente libre ; 2) soins à plusieurs composantes : soins podiatriques avec des conseils, des informations, des exercices, des chaussures ou des orthèses, si nécessaire ; et 3) des soins multifacettes : une évaluation du risque par une équipe multidisciplinaire (une équipe de professionnels de différentes spécialités) et l’orientation vers un podiatre. Tous les types de soins ont été dispensés pendant au moins trois mois et jusqu’à deux ans.

Cette revue systématique montre que les soins à plusieurs composantes ou multifacettes peuvent réduire les chutes chez les personnes âgées, bien que certaines personnes aient signalé une augmentation de la douleur au pied un an après des soins multifacettes. D’autre part, les soins à une seule composante ne sont pas efficaces. De plus, les personnes utilisant des semelles intérieures et des chaussures standard ont rapporté des douleurs à la cheville, des ampoules et des ecchymoses, mais ces effets secondaires diminuent avec le temps.

En vieillissant, prendre soin de vos pieds pourrait augmenter vos chances de rester bien campés sur eux. Cela signifie que la visite chez un podologue peut être une consultation qui en vaut la peine.

Ressources en vedette


Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Agence la santé publique du Canada. Chutes chez les ainés au Canada: Deuxième rapport. [Internet] 2014. [consulté en mai 2019]. Disponible en ligne : http://www.phac-aspc.gc.ca/seniors-aines/publications/public/injury-blessure/seniors_falls-chutes_aines/assets/pdf/seniors_falls-chutes_aines-fra.pdf 
  2. Wylie G, Torrens C, Campbell P, et coll. Podiatry interventions to prevent falls in older people: A systematic review and meta-analysis. Age Ageing. 2019; 48(3):327–336. doi: 10.1093/ageing/afy189.  
  3. Tinetti ME, Williams CS. Falls, injuries due to falls, and the risk of admission to a nursing home. N Engl J Med. 1997; 337:1279–1284. doi: 10.1056/NEJM199710303371806.
  4. Rubenstein LZ. Falls in older people: Epidemiology, risk factors and strategies for prevention. Age Ageing. 2006; 35(Suppl 2):ii37–41. doi: 10.1093/ageing/afl084.
  5. Davis JC, Robertson MC, Ashe MC, et coll. International comparison of cost of falls in older adults living in the community: A systematic review. Osteoporos Int. 2010; 21:1295–1306. doi: 10.1007/s00198-009-1162-0. 
  6. Tian Y, Thompson J, Buck D, et coll. Exploring the system-wide costs of falls in older people in Torbay. UK: Kings Fund, 2013.
  7. Gillespie LD, Robertson MC, Gillespie WJ, et coll. Interventions for preventing falls in older people living in the community. Cochrane Database Syst Rev. 2012; (9): CD007146. doi: 10.1002/14651858.CD007146.pub3. 
  8. Sherrington C, Fairhall NJ, Wallbank GK, et coll. Exercise for preventing falls in older people living in the community. Cochrane Database Syst Rev. 2019; (1):CD012424. doi: 10.1002/14651858.CD012424.pub2.  
  9. Awale A, Hagedorn TJ, Dufour AB, et coll. Foot function, foot pain, and falls in older adults: The Framingham foot study. Gerontology. 2017; 63:318–324. doi: 10.1159/000475710. 
  10. Menz HB, Morris ME, Lord SR. Foot and ankle risk factors for falls in older people: A prospective study. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2006; 61:866–870. doi: 10.1093/gerona/61.8.866.
  11. Mickle KJ, Munro BJ, Lord SR, et coll. ISB Clinical Biomechanics Award 2009: Toe weakness and deformity increase the risk of falls in older people. Clin Biomech. 2009; 24:787–791. doi: 10.1016/j.clinbiomech.2009.08.011. 
  12. Sherrington C, Menz HB. An evaluation of footwear worn at the time of fall-related hip fracture. Age Ageing. 2003; 32:310–314. doi: 10.1093/ageing/32.3.310.  
  13. Vernon W, Borthwick A, Walker J. The management of foot problems in the older person through podiatry services. Rev Clin Gerontol 2011; 21:331–339. 
  14. Association médicale podiatrique canadienne. FAQs. [Internet] 2019. Consulté en mai 2019. Disponible en ligne en anglais : https://www.podiatrycanada.org/faqs/

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation