+AA
En

La planification des soins personnalisés : Prenez en charge votre maladie chronique avant qu’elle ne vous prenne en charge

Les messages clés

  • La planification des soins personnalisés implique la collaboration des patients et des prestataires de soins de santé à la prise en charge des problèmes de santé par le biais de conversations au cours desquelles ils définissent des objectifs de prise en charge, et ils élaborent un plan d’action pour atteindre ces objectifs.
  • Chez les personnes atteintes de maladies chroniques, la planification des soins personnalisés peut améliorer certains aspects de la santé physique, de la santé mentale et de la capacité à se prendre en charge, généralement de manière réduite. 
  • Cette approche personnalisée et pratique peut avoir le plus grand impact lorsqu’elle implique : plus d’étapes à partir des processus de planification de soins personnalisés en sept étapes, un soutien plus intensif des prestataires de soins de santé et particulièrement du prestataire de soins habituel du patient.  

Les maladies chroniques (ou à long terme) ressemblent à une partie de ballon chasseur : elles vous obligent constamment à esquiver la difficulté suivante. Mais que se passerait-il si vous pouviez prendre en charge et gérer votre maladie au lieu de la laisser vous gérer ?

Les maladies chroniques, telles que le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et les troubles de l’humeur et de l’anxiété (1), connaissent une croissance alarmante (2 ; 3). Le risque est particulièrement élevé dans la population vieillissante, de nombreux Canadiens de plus de 50 ans souffrent simultanément de plusieurs maladies chroniques (4). Malheureusement, plus vous souffrez de maladies chroniques, plus il est probable que votre qualité de vie soit médiocre, que vous aboutissiez à l’hôpital et que vous obteniez des informations contradictoires de la part de vos prestataires de soins de santé (5).

Le plus souvent, la prise en charge des maladies chroniques est « réactive », ce qui signifie que des mesures sont prises lorsque vous êtes malade. Cependant, une autre façon de traiter les maladies chroniques est d’être « proactif » et d’y faire face. Cela signifie que vous devez mettre l’accent sur la capacité de prendre en charge votre propre état et votre santé. Ce changement est l’objectif du modèle de soins chroniques (6 ; 7 ; 8 ; 9), qui vise à vous responsabiliser et à vous encourager à participer activement à votre propre santé en vous informant davantage sur votre état de santé et à vous impliquer dans les décisions autour de vos soins (6).

La planification des soins personnalisés est une stratégie qui suit ce modèle. À la base, cela implique que vous et votre prestataire de soins de santé (et éventuellement même votre aidant naturel) discutiez du traitement et de la prise en charge de votre maladie, puis que vous travailliez ensemble pour développer des objectifs de gestion appropriés et un plan d’action pour les atteindre. De façon exhaustive, la planification des soins personnalisés est un processus en sept étapes qui comprend : la préparation du patient, l’établissement d’objectifs, l’élaboration d’un plan d’action, la documentation du processus, la coordination du processus par le prestataire de soins de santé, le soutien au patient et le suivi des progrès. La planification peut mener à des discussions sur les tests, les traitements, les informations concernant l’autogestion des soins, l’éducation, le soutien ou les moyens de changer les comportements, la solution des problèmes ou la gestion du stress (6).

Génial, pas vrai ? Mais à quel point est-ce avantageux ?

Ce que la recherche nous apprend

Une revue systématique a examiné les effets de la planification des soins personnalisés sur la santé physique et mentale, la capacité à prendre en charge soi-même ses problèmes de santé et l’utilisation des services de santé chez les personnes souffrant de maladies chroniques, notamment le diabète, l’asthme, les problèmes de santé mentale, l’insuffisance cardiaque et les maladies rénales. On a comparé la planification des soins personnalisés à des cas dans lesquels les professionnels de la santé étaient les seuls décideurs.

Alors, après tout ce qui a été dit et fait, quel est l’élément à retenir ?

Eh bien, il n’est pas surprenant que la planification des soins personnalisés présente plusieurs avantages pour les patients. La revue a montré en particulier que cette approche personnalisée peut entraîner une baisse de la glycémie et de certains aspects de la pression artérielle chez les diabétiques, améliorer la fonction pulmonaire des asthmatiques, réduire les symptômes de la dépression et augmenter la confiance en soi et l’aptitude à l’autoprise en charge de la maladie. Bien que ces effets soient souvent mineurs, la planification des soins personnalisés peut être plus bénéfique lorsqu’elle inclut plusieurs des étapes du processus en sept étapes, qu’elle implique des contacts plus fréquents entre les patients et les prestataires de soins de santé et que le prestataire de soins habituel du patient l’utilise. Mieux encore… on n’observe aucun effet secondaire négatif résultant de cette approche (6).

Pour beaucoup de gens, les maladies chroniques sont une réalité de la vie. Cependant, la planification des soins personnalisés peut vous informer et vous donner les moyens de mieux gérer vos décisions en matière de santé et de soins. Peut-être qu’il est temps de discuter avec votre prestataire de soins de santé de la manière dont vous pouvez collaborer tout au long de votre parcours médical !


Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Agence de la santé publique du Canada. Aperçu. Indicateurs des maladies chroniques au Canada, édition 2017. [Internet] 2017. [consulté en janvier 2019]. Disponible en ligne  https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-37-no-8-2017/apercu-indicateurs-maladies-chroniques-canada-edition-2017.html  
  2. Massimi A, De VC, Brufola I, et coll.  Are community-based nurse-led self-management support interventions effective in chronic patients? Results of a systematic review and meta-analysis. PLoS One. 2017; 12(3): e0173617. doi: 10.1371/journal.pone.0173617. 
  3. Ward BW, Schiller JS, Goodman RA. Multiple chronic conditions among US adults: A 2012 update. Prev Chronic Dis. 2014; 11:E62. doi: 10.5888/pcd11.130389. 
  4. Statistique Canada. Faits saillants de la recherche sur la santé et le vieillissement. [Internet] 2015. [consulté en janvier 2019]. Disponible en ligne : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/11-631-x/11-631-x2016001-fra.htm 
  5. Centers for disease control and prevention. Multiple chronic conditions. [Internet] 2018. [consulté en janvier 2019]. Disponible en ligne en anglais seulement : https://www.cdc.gov/chronicdisease/about/multiple-chronic.htm 
  6. Coulter A, Entwistle VA, Eccles A, et coll. Personalised care planning for adults with chronic or long-term health conditions. Cochrane Database Syst Rev. 2015; 3(3): CD010523. doi: 10.1002/14651858.CD010523.pub2. 
  7. Epping‐Jordan JE, Pruitt SD, Bengoa R, et coll. Improving the quality of health care for chronic conditions. Qual Saf Health Care. 2004; 13(4):299‐305.
  8. Nolte E, McKee M. Integration and chronic care: A review. In: Nolte E, McKee M editor(s). Caring for people with chronic conditions: A health system perspective. Maidenhead, UK: McGraw Hill, 2008:64‐91.
  9. Wagner EH. Chronic disease management: What will it take to improve care for chronic illness? Eff Clin Pract. 1998; 1(1):2–4.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation