+AA
En

Arrêtez le manège: des exercices et des manoeuvres utiles contre le vertige

Les messages clés

  • Le vertige est un symptôme fréquent attribuable à des troubles de l’oreille interne. Dans les cas extrêmes, il peut durer pendant des semaines, affectant la qualité de vie.
  • Certains mouvements et des manœuvres peuvent aider à améliorer les symptômes en entraînant le cerveau et le corps à  s’adapter aux problèmes de l’oreille interne.
  • Commencez par consulter un professionnel de la santé qui pourra diagnostiquer votre état de santé et élaborer un plan de traitement personnalisé.

Vous êtes étourdis et désorientés, vous perdez l'équilibre et lorsque vous essayez de vous étendre, vous avez l'impression que toute la pièce se met à tourner. En supposant que vous n’avez pas trop consommé d’alcool (une question complètement différente), vous souffrez probablement de certains types de problèmes vestibulaires (de l’oreille interne) causant des vertiges.

Le vertige peut résulter de divers troubles, y compris le vertige paroxystique positionnel  bénin (VPPB), la névrite vestibulaire et la maladie de Ménière (1) – mais c’est généralement la présence de quelque chose (p. ex. une infection, du fluide, des particules,) dans le canal de l’oreille interne qui affecte le sens de la pesanteur et provoque les étourdissements, les problèmes de vision et les autres sensations bizarres (2). Souvent, seul un côté de la tête est affecté (unilatéral). Les symptômes sont intermittents et peuvent durer des minutes, des heures... et parfois encore plus longtemps. Outre les désagréments physiques, le vertige peut également affecter la qualité de vie étant donné que beaucoup de gens cessent leurs activités régulières et arrêtent de sortir par crainte de tomber ou de se blesser (2,3).

Alors comment descendre de ce manège en folie? La « réadaptation vestibulaire » est le terme qui désigne les exercices et les mouvements qui atténuent les symptômes associés (4) en aidant le cerveau à s’adapter à ce qui se passe à l’intérieur de l’oreille (l’accoutumance), à contrôler les mouvements oculaires afin que la vision ne soit pas affectée par les mouvements de la tête (stabilisation du regard) et à améliorer la stabilité (entraînement de l’équilibre).

Plusieurs études ont évalué l’efficacité des exercices de réadaptation vestibulaire dont 39 sont des essais cliniques randomisés de bonne qualité qui font partie d’une revue systématique (1). Sous la direction d’experts, plus de 2 400 participants – souffrant tous de vertige - ont effectué des combinaisons d’exercices et ont été comparés à des sujets qui ont reçu un traitement simulé ou d’autres types de traitement.

Dans une autre revue systématique de 11 études comptant 745 participants, les  chercheurs ont  mesuré l’efficacité des « manoeuvres de repositionnement » pour les personnes atteintes de vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) (5). Ces manoeuvres visent à déplacer les particules logées dans le conduit auditif vers une autre partie de l’oreille où elles ne causent pas des problèmes.

Ce que la recherche nous apprend

Des données probantes modérées à robustes suggèrent que la réadaptation vestibulaire contribue à réduire les étourdissements et la désorientation et améliore les problèmes de vision, d'équilibre et de mobilité (1). Les exercices sont simples et sans danger et certains peuvent se faire à la maison, mais on recommande de consulter d’abord un médecin ou un thérapeute afin de déterminer le meilleur plan de traitement pour votre état de santé.

Des éléments de preuves suggèrent également que les manœuvres  de repositionnement comme la manœuvre d’Epley – dans laquelle un professionnel de la santé guide le patient à travers un enchaînement de positions assises et allongées – peuvent traiter sans risque et efficacement les symptômes (5).

Les avantages de ces deux types d’approches se mesurent à court terme et de nombreuses personnes atteintes de vertige éprouveront plus d’un épisode (1,5). Une combinaison de réadaptation vestibulaire et de manœuvres physiques peuvent aider à prolonger les bénéfices à long terme (1).

Le vertige est un phénomène fréquent – même le simple fait de tourner la tête rapidement peut le provoquer chez certaines personnes. Mais s’il persiste ou s’il interfère avec vos activités, découvrez si quelques simples gestes peuvent vous remettre sur vos pieds et en contrôle.


À Propos des Auteurs

Références

  1. McDonnell MN, Hillier SL.Vestibular rehabilitation for unilateral peripheral vestibular dysfunction. Cochrane Database Syst Rev. 2015; Issue 1, Art. No.: CD005397. doi: 10.1002/14651858.CD005397.pub4
  2. Vestibular Disorders Association. About vestibular disorders. [Internet] 2017. [cité en février 2017]. Disponible en ligne https://vestibular.ong/about-vestibular-disorders/causes-dizziness
  3. Perez N, Garmendia I, Garcia-Granero M et coll. Factor analysis and correlation between Dizziness Handicap Inventory and dizziness characteristics and impact on quality of life scales. Acta Otolaryngologica.2001; 545:145–54. doi: 10.1080/000164801750388333
  4. Hoffer M, Balaban C. Vestibular rehabilitation: Ready for the mainstream. NeuroRehabilitation. 2011; 29:125. doi: 10.3233/NRE-2011-0686
  5. Hilton M, Pinder D.The Epley (canalith repositioning) manoeuvre for benign paroxysmal positional vertigo. Cochrane Database of Syst Rev.2014; Issue 12, Art. No.: CD003162. doi: 10.1002/14651858.CD003162.pub3

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation