+AA
En

L'acupuncture : un traitement efficace pour lutter contre les maux de tête chroniques

Les messages clés

  • L’acupuncture peut aider à réduire la fréquence des maux de tête et migraines, au moins à court terme, et est sûre et bien tolérée.
  • Beaucoup de gens ne répondent pas bien aux médicaments prescrits pour prévenir les maux de tête ou les migraines, l’acupuncture constitue une bonne alternative pour eux.
  • Plus de recherches sont nécessaires pour déterminer si l’acupuncture offre des avantages durables mais les données récentes semblent prometteuses.

Si vous êtes quelqu'un qui souffre souvent de maux de tête ou de migraines, vous comprenez quel impact sérieux ils peuvent avoir sur votre qualité de vie. C'est souvent difficile de penser au-delà du martèlement qui résonne dans votre tête ! Lorsqu’un mal de tête survient, trouver des traitements qui apportent un soulagement devient une priorité absolue.


Le traitement avec des analgésiques dès les premiers signes de la douleur est habituellement suffisant pour lutter contre beaucoup de maux de tête ou de migraines légers ou peu fréquents. Toutefois, lorsque la douleur des maux de tête survient plus souvent ou ne répond pas bien aux traitements de la douleur standards, les médecins prescrivent souvent des médicaments prophylactiques. Malheureusement, bon nombre de ces médicaments produisent des effets secondaires indésirables et ne sont pas bien tolérés (1 - 3).


Beaucoup d’adultes souffrant de maux de tête chroniques ou de migraines se tournent vers des thérapies alternatives comme l’acupuncture pour soulager la douleur (4 ; 5). Malgré la popularité de l’acupuncture, son efficacité dans la prévention des maux est controversée.


Deux revues systématiques visaient à savoir si l’acupuncture peut réellement aider à réduire la fréquence à laquelle les gens souffrent de maux de tête ou de migraines. Une revue systématique examinait 12 essais cliniques aléatoires faisant appel à plus de 2 300 adultes souffrant de fréquentes céphalées de tension pendant au moins 6 mois (6). L'autre revue systématique examinait 22 essais cliniques aléatoires avec un peu moins 5 000 adultes souffrant de « migraine épisodique » : Tous les participants ont déclaré avoir des migraines depuis plus d’un an, moins de 15 jours par mois (7).


Les revues systématiques ont comparé le nombre de maux de tête ressentis par les personnes qui utilisaient l’acupuncture au nombre ressenti par les personnes dans les groupes témoins qui recevaient soit des soins courants (traitement des symptômes uniquement), soit une « simulation » d'acupuncture (aiguilles placées aux mauvais endroits, ou pas dans la peau) soit d'autres traitements tels que les médicaments préventifs (7), la physiothérapie, les massages et l'exercice (6). Seul les essais dans lesquels les participants recevaient de l’acupuncture chaque semaine pendant au moins six semaines ont été inclus.


Ce que nous dit la recherche

L’acupuncture peut-elle réduire la fréquence des maux de tête ou des migraines ? Les données disponibles suggèrent qu’elle le peut, au moins à court terme.


Trois mois après le début des traitements d’acupuncture, les personnes souffrant de fréquents maux de tête ou de migraine éprouvaient significativement moins de jours de maux de tête que les personnes qui recevaient des soins courants, ou le traitement avec la «  simulation » d'acupuncture  ou le traitement avec des médicaments prophylactiques. Les deux revues systématiques ont aussi constaté que l’acupuncture était sûre et bien tolérée. Dans l’ensemble, les personnes recevant l’acupuncture signalent moins d’effets secondaires et sont moins susceptibles d’abandonner les essais cliniques que celles qui reçoivent des médicaments (6 ; 7).


Deux revues systématiques plus récentes, qui examinent la douleur chronique, appuient davantage l'utilisation de l'acupuncture pour le traitement des maux de tête, ainsi que d'autres formes de douleur comme les douleur musculosquelettiques et l'arthrose (8 ; 9).  En ce qui concerne l'efficacité de l'acupuncture à court et à long terme, les résultats sont plus mitigés. Par exemple, les recherches plus anciennes ne montrent que des avantages à court terme -- à six mois — (7), tandis que les recherches plus récentes montrent la possibilité d'un soulagement durable de la douleur—au moins un an (9).


Les recherches futures seront utiles pour déterminer si le nombre d’aiguilles ou de nombre de séances ont un impact sur les avantages de l’acupuncture. Les études à long terme comparant l’acupuncture à d’autres traitements non pharmacologiques – tels que la physiothérapie, les massages ou l'exercice – sont également nécessaires.


Recevoir des séances régulières d’acupuncture semble être un bon choix pour la prévention des migraines et des maux de tête chroniques. Cette thérapie alternative peut être particulièrement utile aux personnes qui ne répondent pas bien aux options de traitement pharmacologique préventif ou n'obtiennent pas un soulagement adéquat par cette approche. Quant aux avantages à long terme de l’acupuncture – la question n'a pas été tranchée, mais ça semble prometteur.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Linde M, Mulleners W, Chronicle E, et coll. Valproate (acide valproïque ou valproate de sodium ou une combinaison des deux) en prophylaxie pour la migraine épisodique chez les adultes.. Cochrane Database Syst Rev. 2013; 6:CD010611. doi: 10.1002/14651858.CD010611.
  2. Linde M, Mulleners W, Chronical E, et coll. Topiramate en prophylaxie pour la migraine épisodique chez les adultes. Cochrane Database Syst Rev. 2013; 6:CD010610. doi: 10.1002/14651858.CD010610.
  3. Vécsei L, Majláth Z, Szok D, et coll. Drug safety and tolerability in prophylactic migraine treatment. Expert Opin Drug Saf. 2015; 14(5): 667-681.
  4. Park J. Use of alternative health care. Health Rep. 2005; 16(2):39-42.
  5. Zhang Y, Lao L, Chen H, et coll. Acupuncture use among American adults: What acupuncture practitioners can learn from National Health Interview Survey 2007. Evid Based Complement Alternat Med. 2012; doi: 10.1155/2012/710750.
  6. Linde K, Allais G, Brinkhaus B, et coll. L'acupuncture pour la prévention des céphalées de tension. Cochrane Database Syst Rev. 2016; 4:CD007587. doi: 10.1002/14651858.CD007587.pub2.
  7. Linde K, Allais G, Brinkhaus B, et coll. L'acupuncture pour la prévention de la migraine épisodique. Cochrane Database Syst Rev. 2016; 6:CD001218. doi: 10.1002/14651858.CD001218.pub3. 
  8. Giannitrapani K, Holliday J, Miake-Lye I, et coll. Synthétiser la robustesse des données probantes sur les thérapies complémentaires et intégratives de la santé pour la douleur. PainMed. 2019. doi: 10.1093/pm/pnz068. 
  9. Vickers AJ, Vertosick EA, Lewith G, et coll. L'acupuncture pour la douleur chronique: mise à jour d'une méta-analyse des données individuelles des patients. Pain. 2018; 19(5):455-474. doi: 10.1016/j.jpain.2017.11.005. 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation