+AA
En

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience aide à la prévention des rechutes chez les personnes atteintes de dépression

Les messages clés

  • La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (TCBPC) fait appel à des exercices et des techniques visant à interrompre les schémas de pensées négatives qui peuvent mener à la dépression.
  • La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (TCBPC) aide à prévenir les rechutes chez les gens atteints de dépression récurrente.
  • Les programmes de pleine conscience constituent une solution de rechange à la thérapie en personne et peut aussi aider à atténuer la dépression. 

 

Mis à jour en décembre 2016

Quiconque est familier avec la dépression sait que même après le diagnostic, le traitement et le rétablissement, il y a une forte probabilité de rechute ou de récurrence (1). En d’autres mots, quand il s’agit de la dépression, on peut gagner une bataille mais on ne gagne pas nécessairement la guerre.

C’est pourquoi on pense que les gens qui ont souffert d’épisodes antérieurs de dépression sont sujets à des schémas de pensées négatives et sont plus influencés par eux (2).

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, ou TCBPC, a été développée en réponse au besoin de nouvelles façons d’affronter les conséquences de la dépression sans faire appel à l’utilisation à long-terme des antidépresseurs (3). La TCBPC combine la thérapie cognitivo-comportementale et la pleine conscience, un type de méditation qui se concentre sur la présence attentionnée au moment présent.

Le programme est offert à des groupes par des thérapeutes formés à la TCBPC et dure généralement 8 semaines. Les séances intègrent la relaxation, la méditation et d’autres exercices et techniques destinés à promouvoir une plus grande conscience et une meilleure maîtrise de soi. On encourage les participants à pratiquer les exercices à la maison afin d’apprendre à mieux reconnaître les pensées négatives et de les affronter avant qu’elles ne déclenchent un autre épisode de dépression.

Les résultats de plusieurs études sur les bienfaits de la TCBPC se montrent prometteurs (4). Une revue systématique de haute qualité portant sur 11 essais cliniques aléatoires et faisant appel à plus de 850 participants atteints de troubles comprenant la dépression et l’anxiété, a évalué l’efficacité et l’innocuité de la TCBPC pour le traitement de la dépression ainsi que d’autres troubles de santé mentale (5). Les groupes expérimentaux ainsi que les groupes témoins recevaient le traitement « usuel » (une combinaison d’antidépresseur et de thérapie) mais les groupes expérimentaux participaient en plus à des séances de TCBPC.

Ce que la recherche nous apprend

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (TCBPC) semble être efficace pour aider les gens à éviter la récurrence de la dépression. Ainsi, lors d’un suivi au bout d’un an, la TCBPC réduit, dans une proportion considérable de 40%, le taux de rechute chez les personnes ayant vécu trois épisodes ou plus de dépression. Les « scores » de dépression mesurés après la complétion de la TCBPC et un an plus tard, étaient aussi significativement plus bas. On note aussi des améliorations petites mais significatives du niveau d’anxiété des participants.

Les programmes de pleine conscience sont aussi disponibles en ligne. Une revue systématique de 15 essais cliniques aléatoires a constaté que les personnes qui participent à des programmes de pleine conscience dispensés dans Internet montrent de légères améliorations de la dépression et une augmentation du bien-être (5). Une des difficultés d’une approche à faire soi-même est de persévérer. La revue systématique a trouvé que les gens qui reçoivent du counseling (guidance) d’un thérapeute formé ou qui participent à plus de séances étaient encore plus susceptibles d’éprouver les bienfaits.

Bien qu’elle soit relativement « nouvelle », la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience a attiré l’attention des patients et des praticiens en santé mentale dans le monde entier et a obtenu leur adhésion. La guerre à la dépression et à la maladie mentale fait toujours rage, mais la TCBPC nous rapproche de la victoire !


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Segal Z, Williams J, Teasdale J. Mindfulness-based Cognitive Therapy for Depression: A New Approach to Preventing Relapse. 2002. New York, NY: Guilford Press.
  2. Farb A, Anderson A, Mayburg H et coll. Minding One's Emotions: Mindfulness Training Alters the Neural Expression of Sadness. Emotion. 2010; 1:25–33.
  3. Klainin-Yobas P, Cho M, Creedy D. Efficacy of mindfulness-based interventions on depressive symptoms among people with mental disorders: A meta-analysis. International Journal of Nursing Studies. 2012; 49(1):109-121. 
  4. Galente J, Iribarren S, Pearce P. Effects of mindfulness-based cognitive therapy on mental disorders: a systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. J Res Nurs. 2012; 18(2):133-155.
  5. Spijkerman MPJ, Pots WTM, Bohlmeijer ET. Effectiveness of online mindfulness-based interventions in improving mental health: A review and meta-analysis of randomised controlled trials Clin Psychol Rev. 2016; 45: 102-114. 

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation