+AA
En

Les suppléments d’huile de poisson : une autre arme contre l’hypertension artérielle

Les messages clés

  • On sait que les acides gras oméga-3 présents dans les poissons comme le saumon et le maquereau favorisent la santé du cœur.
  • La prise de suppléments d’huile de poisson est une alternative efficace à la consommation de poisson.
  • Les suppléments d'huile de poisson peuvent aider à réduire la pression artérielle systolique et diastolique chez les personnes hypertendues.

Est-ce que la pensée d’une darne de thon grillée ou d'un filet de saumon délicatement poché vous fait saliver ? Si c'est le cas, allez-y et faites-vous plaisir – ce n’est pas souvent que quelque chose nous aimons manger soit effectivement bon pour nous !

Nous connaissons depuis un certain temps les avantages de consommer des poissons « gras » comme le saumon, le maquereau, le thon, la truite, le hareng et les sardines. On considère largement que les acides gras oméga-3 présents dans ces poissons sont bons pour vous et aident à prévenir les maladies cardiaques (1). En conséquence, les promoteurs de la santé dans le monde entier recommandent deux ou trois portions de poisson gras par semaine (2).

Mais que se passe-t-il si vous ne voulez pas manger de poisson si souvent ou si vous n’aimez pas du tout le poisson ? C’est là que les suppléments entrent en jeu : les capsules d’huile de poisson sont facilement disponibles et faciles à prendre (même si elles ne sont pas aussi savoureuses qu'un filet de saumon). Une revue systématique récente de 17 essais cliniques aléatoire a été menée pour savoir s'ils sont réellement utiles (3). Plus précisément, les chercheurs ont cherché à découvrir si des suppléments d’huile de poisson pourrait contribuer à abaisser la pression artérielle, un facteur important dans la réduction du risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Les études ont fait appel à plus de 1 500 adultes avec une moyenne d’âge de 50 ans, environ la moitié d’entre eux avaient une pression artérielle élevée (140/85 mm Hg ou plus) et le reste une pression artérielle normale. Les dosages variaient, mais la plupart des participants ont pris des capsules d’huile de poisson plusieurs fois par jour et tous ont pris les suppléments pour un minimum de huit semaines. Chez les personnes hypertendues, certaines avaient reçu récemment leur diagnostic et ne prenaient encore aucun médicament antihypertenseur ; d’autres prenaient des médicaments, mais avaient cessé d'en consommer avant de participer à l’étude ; et certaines ont continué à prendre leurs médicaments habituels.

Ce que la recherche nous apprend

Les résultats ont montré que chez les personnes hypertendues, la consommation de suppléments d’huile de poisson réduit la pression artérielle systolique et diastolique par une petite marge (diminution moyenne de 2,56 mmHg et 1,47 mm Hg pour la pression artérielle systolique et diastolique, respectivement). Il n’y avait aucun changement dans la pression artérielle chez les personnes ayant une pression artérielle normale.

Les suppléments d'huile de poisson ne sont pas recommandés comme thérapie parallèle pour les personnes à qui on a prescrit des médicaments antihypertenseurs. Toutefois, manger des poissons gras ou prendre des suppléments d’huile de poisson peut être une stratégie supplémentaire pour aider à abaisser la pression artérielle et maintenir la santé du cœur.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Marik PE, Varon J. Omega-3 dietary supplements and the risk of cardiovascular events: a systematic review. Clin Cardio. 2009; 32:365-372.
  2. Kris-Etherton PM, Harris WS, Appel LJ. Fish consumption, fish oil, omega-3 fatty acids, and cardiovascular disease. Circulation. 2002; 106:2747-2757.
  3. Campbell F, Dickinson HO, Critchley JA, et coll. A systematic review of fish-oil supplements for the prevention and treatment of hypertension. Eur J Prev Cardiol. 2013; 20:107-120.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation