+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Peu de considération quant aux collectivités rurales et éloignées dans les politiques sur la maltraitance des personnes âgées

Blundell B & Warren A. Examiner l'étendue des considérations rurales et éloignées dans la politique sur la maltraitance des personnes âgées: un examen de la portée The Australian Journal of Rural Health. 2019; 27(4): 351-357.

Question abordée par la revue systématique

      Dans quelle mesure les politiques sur la maltraitance envers les personnes âgées sont-elles adaptées aux caractéristiques uniques des collectivités rurales et éloignées?

Contexte

      Cet examen de la portée a défini la maltraitance envers les personnes âgées comme « un acte unique ou répété, ou le manque d'action appropriée, survenant dans toute relation où il y a un abus de confiance, qui cause du tort ou de la détresse à une personne âgée » (traduction libre).

      Des recherches récentes ont révélé que la maltraitance des personnes âgées peut toucher jusqu'à 15,7% des personnes vivant dans la collectivité qui sont âgées de 60 ans ou plus dans les pays à revenu intermédiaire et élevé.

      On estime que ce taux est encore plus élevé chez les personnes âgées dans les catégories « à risque », y compris celles qui ont un handicap physique ou mental et celles qui vivent dans des établissements de soins.

      L'isolement géographique et social associé aux collectivités rurales et éloignées, ainsi que les obstacles à l'accès aux services juridiques et de soutien, augmenteraient le risque de maltraitance des personnes âgées en dehors des zones urbaines.

      Le but de cet examen de la portée est d'identifier des recherches axées sur les réponses politiques à la maltraitance envers les personnes âgées dans les collectivités rurales et éloignées.

Comment la revue a été réalisée

      Les auteurs de cet examen de la portée ont effectué une recherche détaillée dans huit bases de données de recherche pour identifier des études admissibles.

      Les recherches dans les bases de données ont utilisé une combinaison de mots clés liés à la maltraitance des personnes âgées, à la violence familiale et conjugale, aux collectivités rurales et éloignées (en mettant l'accent sur l'Australie).

      Outre les recherches dans les bases de données, les auteurs ont consulté des documents d’orientation de politique pertinents sur les sites Web de gouvernements et consulté d'autres chercheurs.

      Au total, 47 articles concernant la maltraitance des personnes âgées ont été inclus dans cet examen de la portée.

      Ces travaux ont été financés par le Older Person's Advocacy Network en Australie.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Un examen des documents pertinents sur les politiques australiennes concernant la maltraitance envers les personnes âgées à l’échelle de l’État et des territoires a révélé que seulement quatre des 13 documents traitaient explicitement des questions liées aux collectivités rurales et éloignées.

      Parmi les documents qui prenaient en compte les contextes ruraux, peu d'informations ont été fournies, à part une brève mention selon laquelle vivre dans ces collectivités peut augmenter la vulnérabilité à la maltraitance envers les personnes âgées, comme cela a été souligné dans les études sur le sujet.

      Un seul document suggérait une approche préventive - la planification précoce des successions, en ce qui concerne les familles d'agriculteurs.

      Bien que la littérature ait mis en évidence les défis uniques dans la lutte contre la maltraitance des personnes âgées dans les collectivités rurales et éloignées, et l'importance d'élaborer des réponses politiques spécifiques qui prennent en compte les services locaux existants, cela ne se reflétait pas dans les politiques australiennes sur la maltraitance des personnes âgées.

      Dans l'ensemble, il y avait un centralisme urbain dans les politiques examinées, de nombreuses juridictions ne prenant pas du tout en considération les enjeux distincts entre les zones rurales et éloignées, ou prenant pour acquis que les politiques ou protocoles sur la maltraitance des personnes âgées peuvent être mis en œuvre à l'échelle de l'État.

Conclusion

      Dans l'ensemble, l'examen de la portée a mis en évidence un manque de prise en compte significative de l'effet de la ruralité et de l'éloignement sur les expériences et les réponses concernant la maltraitance des personnes âgées. Il souligne également la nécessité d'une prise en compte plus explicite de ces questions dans les politiques australiennes sur la maltraitance des personnes âgées.

      Les auteurs ont recommandé que l'élaboration future de politiques inclue la reconnaissance des caractéristiques distinctives de la maltraitance des personnes âgées dans les collectivités rurales et éloignées, ainsi que des façons dont celles-ci peuvent avoir un impact sur la prévention et les réponses à la maltraitance.

      Ces caractéristiques comprennent l'isolement, le manque d'accès aux services et aux transports, les problèmes de confidentialité et la nécessité d'approches culturellement sensibles pour les peuples autochtones, qui tiennent compte de l'impact du colonialisme et de la privation de droits historiques.




Ressources Web connexes

  • Protéger les adultes

    Patient.co.uk
    Reconnaissez les signes d'abus: les disputes fréquentes avec un professionnels de soins, les changements de personnalité, les blessures inexpliquées, les ecchymoses, la perte de poids inhabituelle ou des conditions de vie dangereuses. Demandez l’aide de médecins, de travailleurs sociaux ou d’infirmières communautaires si vous ou une de vos connaissances pourriez être victime d'abus. Contactez la police si l'une de vos connaissances est en danger. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Le dépistage de la violence conjugale et de l'abus envers les personnes âgées et vulnérables: fiche d'information pour le public

    U.S. Preventive Services Task Force (USPSTF)
    L'abus envers les personnes âgées peut être financier, physique, sexuel, psychologique, mais aussi être marqué par la négligence ou l'abandon. Il n'y a pas suffisamment de données probantes pour déterminer si le dépistage de toutes les personnes âgées pour la violence et la négligence peut réussir à identifier les cas de maltraitance ou aider à les prévenir. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Être aidant à distance: vérifier les signes de maltraitance

    Aging Care
    Connaître les signes de maltraitance envers les personnes âgées, y compris les ecchymoses, la dépression inhabituelle, les plaies de pression et une mauvaise hygiène. Si une personne âgée que vous connaissez est en danger physique, contactez immédiatement la police. Si vous soupçonnez un abus mais qu'il n'y a pas de risque immédiat, contactez son médecin ou son agence de soins à domicile. Pour les personnes âgées vivant de façon indépendante, l'auto-négligence peut être un signe qu'ils ont besoin d'autres soins ou de nouveaux arrangements de vie. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation