+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les systèmes de maison intelligente devraient améliorer la qualité de vie de ses utilisateurs tout en protégeant leur vie privée

Gochoo M, Alnajjar F, Tan TH, Khalid S. Vers un vieillissement chez soi préservant la vie privée : une revue systématique Sensors. 2021;21(9):3082.   

Question abordée par la revue systématique

  • Quels sont les différents types de stratégies technologiques disponibles pour aider les personnes âgées à vivre de manière autonome dans leur maison, et dans quelle mesure ces technologies protègent-elles la vie privée de leurs utilisateurs ?

Contexte

Comment la revue a été réalisée

  • Une recherche détaillée d'un certain nombre de bases de données électroniques a été menée pour les études publiées entre 2010 et 2020. Des études portant sur les personnes âgées, le vieillissement chez soi, la vie autonome, les maisons intelligentes et la protection de la vie privée ont été incluses.
  • Un total de 1 319 études ont été identifiées dans les recherches et 31 ont été incluses dans la revue systématique après avoir évalué leur éligibilité.
  • Cette revue a été financée par une subvention de recherche du Collège des technologies de l'information de l'Université des Émirats arabes unis.

Ce que les chercheurs ont trouvé

  • Il existe un compromis entre l'utilité et la faisabilité dans les systèmes de surveillance des maisons intelligentes. Les systèmes avec beaucoup de dispositifs de surveillance sont coûteux et difficiles à installer, tandis que les systèmes avec trop peu de dispositifs de surveillance peuvent ne pas être en mesure de surveiller toutes les activités.
  • Les systèmes de maison intelligente ont besoin de davantage de mécanismes pour protéger la confidentialité des utilisateurs et la sécurité des données. Les techniques qui utilisent des capteurs et l'apprentissage automatique au lieu de caméras peuvent offrir aux utilisateurs plus de confidentialité.
  • L'utilisation de robots dotés de technologies sensorielles peut améliorer de multiples aspects de leur qualité de vie. Les robots peuvent être programmés pour aider dans les activités de la vie quotidienne, tandis que des capteurs sont utilisés pour surveiller l'environnement à la maison.

Conclusion

  • Aucune de ces études n'a mis en œuvre une maison entièrement intelligente (par opposition à l'ajout de quelques appareils intelligents à une maison existante). Les futures études sur les maisons intelligentes devraient examiner la confidentialité individuelle, la surveillance basée sur des capteurs, l'assistance dans les activités quotidiennes, la connexion avec les aidants, l'assistance d'urgence et la prévision des cas de dépression.



Ressources Web connexes

  • Les textos pour arrêter - l'utilisation du téléphone cellulaire pour aider les gens à arrêter de fumer

    Evidently Cochrane
    Différentes formes de soutien (par exemple, l'éducation et le traitement de remplacement de la nicotine) peuvent augmenter vos chances de cesser de fumer. Le counseling et le soutien par messagerie texte via votre téléphone cellulaire sont des moyens prometteurs de gérer les envies de nicotine. D'autres recherches sont nécessaires afin d'examiner le potentiel des technologies émergentes. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Éducation des patients: comment utiliser un débitmètre de pointe (au-delà des bases)

    UpToDate - patient information
    Un débitmètre de pointe mesure la fonction pulmonaire et la sévérité des symptômes de l'asthme. Il est un moyen facile et peu coûteux pour contrôler les symptômes de l'asthme à la maison. Des mesures régulières peuvent aider à orienter le traitement. Ce site (disponible en anglais) offre des conseils sur la façon de l'utiliser.
  • Ce que nous ne savons pas sur les applications de santé

    Evidence-based Living
    Il existe certaines données probantes qui suggèrent que l'utilisation d'applications mobiles de santé mènent à des habitudes plus saines. Toutefois, ces applications peuvent aussi amener les gens à se sentir inutilement anxieux à propos de leur santé. Il n'y a aucune donnée probante démontrant que les applications mobiles de santé peuvent être nocives. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation