+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les programmes axés sur le changement du mode de vie et des comportements sédentaires réduisent le temps de sédentarité

Martin A, Fitzsimons C, Jepson R et coll. Les interventions ayant le potentiel de réduire les périodes sédentaires chez les adultes: une revue systématique et méta-analyse British Journal of Sports Medicine. 2015 ; 0:1-10.

Questions à l'étude

      Les programmes visant à réduire le temps de sédentarité des adultes fonctionnent-ils vraiment ?

      Les mêmes programmes réduisent-ils le risque de mauvaise santé ?

Contexte

      On se préoccupe de plus en plus du fait que des problèmes de santé chez les adultes sont associés au temps passé dans des comportements sédentaires, comme la position assise ou couchée. Des recherches antérieures montrent que le temps de sédentarité augmente le risque de maladies cardiaques, d'AVC, de diabète de type 2 et de maladies mentales. Le but de cette recherche est de mesurer l’efficacité des programmes visant à réduire le temps de sédentarité et l’impact de ces programmes sur la santé.

Comment la revue critique a été menée

      Il s’agit d’une méta-analyse de 34 essais cliniques aléatoires menés entre 1998 et 2014 et comptant plus de 5 800 participants adultes. Les 34 études comportent toutes certains types de programme visant à réduire le temps de sédentarité, tels que :Les programmes axés uniquement sur la promotion de l’activité physique (p.ex., la marche)

o   Les programmes axés uniquement sur la réduction des comportements sédentaires (par ex., la sensibilisation à prendre des pauses au cours de longues périodes passées en position assise)

o   Les programmes axés sur la promotion tant de l’activité physique que de la réduction du temps de sédentarité

o   Les programmes axés uniquement sur la modification des comportements liés au style de vie (p. ex., l’éducation sur la saine alimentation, l'activité physique, le counseling en matière de comportements de santé)

      L’impact des programmes a été mesuré de différentes manières, notamment :

o   Le temps de sédentarité total et les comportements sédentaires quotidiens déclarés par les participants (par ex., au travail, dans les transports ou pendant les activités de loisirs)

o   Le niveau d’activité mesuré à l’aide d’appareils

o   Les indicateurs de risques pour la santé, tels que la glycémie, la tension artérielle et les taux d’anxiété et de dépression chez les participants

      Les chercheurs ont comparé ces mesures à celles des personnes d’un groupe témoin qui n’a participé à aucun type de programme basé sur l’activité. La durée des programmes varie de moins de 3 mois à plus de 6 mois. Le suivi varie de moins de 3 mois à plus de 12 mois.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Les programmes axés uniquement sur la réduction des comportements sédentaires sont les plus efficaces (réduction des comportements sédentaires de 42 min par jour). Les programmes axés uniquement sur la modification des comportements liés au mode de vie sont aussi efficaces (réduction des comportements sédentaires de 24 min par jour). Les programmes faisant seulement la promotion de l’activité physique, ou la promotion de l’activité physique tout en réduisant les comportements sédentaires ne réduisent pas significativement le temps de sédentarité. Les programmes de courte durée (3 mois ou moins) sont les plus efficaces dans la réduction du temps de sédentarité quotidien (réduction de 48 min par jour). Cependant, un suivi de 12 mois a constaté que ces avantages ne se maintiennent pas à long terme. Il n'est pas possible de déterminer si la réduction des comportements sédentaires diminue les risques sanitaires, tels que les maladies cardiaques, l'AVC, le diabète de type 2 ou la maladie mentale.

Conclusion

      Les programmes axés seulement sur la réduction des comportements sédentaires et les programmes qui font la promotion de changements au style de vie aident à réduire le temps de sédentarité à court terme. Plus de recherche est nécessaire pour déterminer les bénéfices de la réduction du temps de sédentarité sur la santé des adultes.




Ressources Web connexes

  • Se préparer pour une chirurgie

    Evidently Cochrane
    Prendre un bain avec un savon traditionnel avant une chirurgie pour prévenir les infections offre des avantages similaires à prendre un bain avec des solutions antiseptiques. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Prévenir la thrombose veineuse profonde

    Evidently Cochrane
    Les bas de compression aident à prévenir la thrombose veineuse profonde (c'est-à-dire des caillots sanguins et un gonflement) après une chirurgie. Vous pouvez choisir de porter des bas de compression qui montent au genou ou à la cuisse. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Prédiabète: quel traitement devrais-je utiliser pour prévenir le diabète de type 2?

    OHRI
    Cet outil d'aide à la décision vise à aider les personnes atteintes de prédiabète à envisager un traitement pour aider à prévenir le diabète de type 2, à modifier leurs habitudes de vie, ou à prendre de la metformine. L'outil compare les avantages, les risques et les effets secondaires des deux options. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation