+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les personnes âgées sont plus susceptibles d'accepter les robots d’assistance sociale si les robots sont utiles et ont la capacité d'interagir avec les utilisateurs de manière humaine

Whelan S, Murphy K, Barrett E, et al.  Factors affecting the acceptability of social robots by older adults including people with dementia or cognitive impairment: A literature review  International Journal of Social Robotics. 2018: 1-26

Question abordée par la revue systématique

•    Quels facteurs influencent la perception des personnes âgées (y compris celles atteintes de démence ou de troubles cognitifs) à l’égard des robots d’assistance sociale?

Contexte

      Les personnes atteintes de démence ont des problèmes de mémoire, des troubles de l’humeur et des difficultés à accomplir des tâches quotidiennes. Les personnes atteintes d'une déficience cognitive légère ont des problèmes mineurs de mémoire ou de pensée, mais elles sont plus susceptibles que la population générale de développer plus tard une forme de démence.

      Les chercheurs ont mis au point des robots d’assistance sociale, qui peuvent interagir avec les humains d’une manière socialement acceptable, pour aider à prendre soin des personnes âgées. Ces robots peuvent être utiles aux personnes atteintes de démence ou de troubles cognitifs de différentes manières. Par exemple, certains robots d’assistance sociale sont conçus pour offrir de la compagnie et réduire les sentiments de solitude, tandis que d'autres robots peuvent effectuer des tâches quotidiennes (par exemple, passer des appels téléphoniques).

      Il est important d'identifier quels facteurs influencent la façon dont les personnes âgées perçoivent les robots d’assistance sociale. Connaître ces facteurs aidera les chercheurs à concevoir des robots d’assistance sociale plus susceptibles d'être acceptés et utilisés par les personnes âgées.

Comment la revue a été réalisée

      Une recherche détaillée d’un certain nombre de bases de données électroniques a été effectuée pour identifier des études publiées entre 2005 et 2015. Des études publiées en anglais axées sur les opinions des personnes âgées au sujet des robots d’assistance sociale ont été incluses dans la revue systématique.

      Au total, 198 études ont été identifiées lors des recherches et 44 études ont été incluses dans la revue après avoir évalué leur éligibilité.

      Cette revue systématique a été financée par l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Les personnes âgées aimaient les robots qui pouvaient détecter et répondre aux besoins émotionnels d'une personne. Plus précisément, ils aimaient les robots qui avaient des expressions faciales et pouvaient suivre les normes sociales humaines, comme le respect de l'espace personnel de l'utilisateur.

      Les personnes âgées étaient également plus susceptibles d'accepter les robots si les robots répondaient utilement à leurs besoins sociaux, environnementaux et psychologiques. Cependant, il peut être difficile d'identifier les besoins des personnes atteintes de démence ou de déficience cognitive, car ces personnes peuvent être incapables de reconnaître ou de communiquer ce dont elles ont besoin ou peuvent ne pas vouloir admettre qu'elles ont besoin d'aide.

      Les opinions à l’égard des robots d’assistance sociale étaient souvent influencées par les opinions des proches des personnes âgées.

      Les résultats de la revue systématique ne permettent pas de tirer des conclusions définitives. Les recherches sur ce sujet en sont encore à leurs débuts. La plupart des études ont seulement demandé les points de vue de petits groupes de personnes.

Conclusion

      Bien que la revue systématique ait pu identifier quelques facteurs susceptibles d'influencer la perception des personnes âgées à l’égard des robots d’assistance sociale, ces résultats sont encore exploratoires, car très peu d'études ont encore exploré cette question.




Ressources Web connexes

  • Les textos pour arrêter - l'utilisation du téléphone cellulaire pour aider les gens à arrêter de fumer

    Evidently Cochrane
    Différentes formes de soutien (par exemple, l'éducation et le traitement de remplacement de la nicotine) peuvent augmenter vos chances de cesser de fumer. Le counseling et le soutien par messagerie texte via votre téléphone cellulaire sont des moyens prometteurs de gérer les envies de nicotine. D'autres recherches sont nécessaires afin d'examiner le potentiel des technologies émergentes. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Comment utiliser un débitmètre de pointe

    UpToDate - patient information
    Un débitmètre de pointe mesure la fonction pulmonaire et la sévérité des symptômes de l'asthme. Il est un moyen facile et peu coûteux pour contrôler les symptômes de l'asthme à la maison. Des mesures régulières peuvent aider à orienter le traitement. Ce site (disponible en anglais) offre des conseils sur la façon de l'utiliser.
  • La douleur chronique: est-ce que les traitements sur Internet peuvent aider?

    Evidently Cochrane
    Une revue systématique a révélé que les thérapies de gestion de la douleur qui sont offertes sur Internet peuvent aider à réduire la douleur et les incapacités chez les personnes ayant des problèmes de douleur chronique. Plus de recherches sont nécessaires pour savoir qui en bénéficierait le plus et quelles types de thérapies fonctionnent le mieux. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation