+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les perceptions négatives de soi et la perte de relations significatives parmi les facteurs exacerbant la solitude

Kitzmüller G, Clancy A, Vaismoradi M, Wegener C, Bondas T. "Pris au piège dans une salle d'attente vide" - Le noyau humain existentiel de la solitude dans la vieillesse: une méta-synthèse Qualitative Health Research. 2018;28(2):213-230.

Question abordée par la revue systématique

      De quelle manière les personnes âgées vivent-elles la solitude et comment peut-on y faire face efficacement?

Contexte

      La solitude chez les personnes âgées pose des problèmes importants, car elle est associée à un risque accru de mortalité et à une qualité de vie réduite. La solitude est souvent influencée par la culture, le sexe, les ressources personnelles, les conditions de vie et la situation familiale.

      Bien qu’il existe un large éventail d’interventions visant à réduire la solitude perçue chez les personnes âgées, celles-ci prennent rarement en compte les expériences subjectives individuelles.

      Cette revue systématique synthétise les données probantes issues de la recherche sur la solitude telle que perçue et vécue par les personnes âgées.

Comment la revue a été réalisée

      Une recherche détaillée d’un certain nombre de bases de données électroniques a été menée pour identifier des études publiées entre 2001 et 2016. Les études portant sur les perspectives des personnes âgées (60 ans et plus) concernant la solitude ont été incluses dans la revue systématique.

      Au total, 11 études ont été incluses dans la revue systématique après avoir évalué leur admissibilité.

      Les auteurs n’ont identifié aucune source de financement pour cette revue systématique.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      La solitude vécue par les personnes âgées était décrite comme étant « piégée dans une salle d'attente vide ».

      Quatre facteurs ont émergé de cette analyse et peuvent exacerber la solitude: 1) les émotions négatives contribuant à un sentiment d’emprisonnement; 2) la perte de relations interpersonnelles significatives, 3) une perception de soi négative; et 4) la difficulté de maintenir l'énergie pour continuer.

      La qualité des contacts sociaux est plus importante que la quantité - ce qui signifie que le fait d’interagir avec ceux et celles qui se préoccupent peu de soi n’est pas bénéfique pour les personnes âgées. Il est important que les personnes âgées développent et maintiennent des liens sociaux significatifs avec d’autres membres de leur génération avec lesquels ils partagent des expériences communes.

      Il est important que les personnes âgées se sentent valorisées dans leur communauté. Les travailleurs de la santé et des services sociaux peuvent aider à faciliter le développement de réseaux et d'activités de soutien pour les personnes âgées.

      Le sentiment que la vie n'a pas de sens semble être le facteur le plus important associé à la solitude chez les personnes âgées.

Conclusion

      La solitude chez les personnes âgées peut être difficile à prévenir, car elle est souvent influencée par des facteurs liés au vieillissement, tels que la perte de plusieurs êtres chers.

      Les aidants informels et familiaux, ainsi que les travailleurs de la santé et des services sociaux devraient collaborer pour résoudre ce problème à multiples facettes. Ils devraient viser à promouvoir des relations de qualité et à soutenir des activités qui favorisent une meilleure estime de soi. Par exemple, les interventions artistiques et les activités permettant aux personnes âgées de raconter leurs histoires de vie peuvent améliorer les relations interpersonnelles et développer leur estime de soi. Ces activités doivent être agréables et individualisées afin qu’elles puissent résonner avec les personnes âgées.




Ressources Web connexes

  • Pardon, qu'avez-vous dit? Vivre avec la dysarthrie (trouble de la parole) après un accident vasculaire cérébral

    Evidently Cochrane
    Après avoir souffert d'un accident vasculaire cérébral (AVC), la parole peut ne pas être aussi claire, et ce, en fonction de la partie de votre cerveau qui a été endommagée. Des recherches de plus grande qualité sont nécessaires pour en savoir plus sur la façon dont ce problème affecte les personnes qui se remettent d'un AVC. Cette ressource (disponible en anglais) présente le témoignage d'Annette, une femme affectée par la dysarthrie.
  • L'isolement social: comment aider les patients à être moins seuls

    Patient.co.uk
    Si vous vous sentez seuls ou isolés, cherchez à établir des contacts. Devenez plus actifs dans votre communauté. Si vous êtes un médecin de famille ou une infirmière communautaire, identifiez les signes de solitude chez vos patients et aidez-les à trouver de l'aide. Cette ressource est disponible en anglais.
  • La santé sexuelle et le vieillissement: entretenez la passion

    Mayo Clinic
    Les sentiments sexuels ne disparaissent pas à mesure que vous vieillissez. Pour maintenir une vie sexuelle satisfaisante, parlez avec votre partenaire. Les maladies, les médicaments et les problèmes de santé peuvent influencer votre vie sexuelle. Les gens de tous âges devraient avoir des rapports sexuels protégés. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation