+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Les facteurs démographiques, physiques, psychologiques, spirituels et socioculturels sont associés à la résilience aux catastrophes chez les personnes âgées

Timalsina R, Songwathana P. Facteurs améliorant la résilience des personnes âgées en situation de catastrophe: une revue systématique Australasian Emergency Care. 2020.

Question abordée par la revue systématique

      Quels facteurs améliorent la résilience aux catastrophes chez les personnes âgées?

Contexte

      Les catastrophes naturelles détruisent à la fois l'environnement physique et bio-social, affectant les gens immédiatement et à long terme. Les catastrophes naturelles influencent également la vie des survivants, tant sur le plan de leur santé et de leur bien-être.

      Bien que de nombreuses personnes âgées souffrent de problèmes de santé mentale après une catastrophe, la résilience peut les aider à faire face aux effets des catastrophes.

      Des recherches considérables ont été entreprises sur la résilience aux catastrophes, mais peu d'attention a été accordée aux facteurs facilitant la résilience aux catastrophes chez les personnes âgées.

      Le but de cette revue systématique était d'identifier les facteurs qui améliorent la résilience des personnes âgées après une catastrophe naturelle.

Comment la revue a été réalisée

      Les auteurs de la revue ont effectué une recherche détaillée dans six bases de données de recherche pour les études éligibles publiées entre janvier 2000 et avril 2019.

      Les recherches ont été effectuées à l'aide de mots-clés tels que «facteurs», «déterminants», «catastrophes naturelles», «résilience aux catastrophes» et «personnes âgées».

      Un total de 156 articles ont été récupérés et sélectionnés pour évaluer leur admissibilité, et 5 d'entre eux ont été inclus.

      Les auteurs n'ont reçu aucun soutien financier pour la recherche, l’écriture et la publication de cette revue systématique.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Cette revue systématique a identifié cinq facteurs associés à la résilience chez les personnes âgées en situation de catastrophe – les facteurs démographiques, physiques, psychologiques, spirituels et socioculturels.

      Facteurs démographiques - Les résultats d'une étude ont montré que les scores de résilience diminuaient avec l'âge. En ce qui concerne le sexe, les femmes avaient des scores de résilience plus élevés que les hommes. Des scores de résilience plus élevés ont été trouvés chez les personnes âgées célibataires par rapport à celles mariées ou en couple. Cette étude a conclu que l'âge, le sexe, l'état matrimonial et la race étaient des prédicteurs de la résilience chez les personnes âgées.

      Facteurs physiques - Une étude basée aux États-Unis a indiqué que la bonne santé générale et la santé physique prédisaient des scores de résilience plus élevés chez les personnes âgées à la suite d'une catastrophe.

      Facteurs psychologiques - Les facteurs psychologiques comprenaient la santé mentale et les attitudes envers le développement durable. La revue a révélé que la santé mentale auto-évaluée, l'anxiété et la dépression étaient significativement associées aux scores de résilience chez les personnes âgées après une catastrophe. Cela est cohérent avec les études précédentes, qui ont montré que les expériences antérieures avec des épreuves augmente la résistance aux épreuves répétées dans la vie.

      Facteurs spirituels - La spiritualité semble jouer un rôle essentiel dans la résilience aux catastrophes chez les personnes âgées. Une étude a révélé que la spiritualité était un prédicteur de la résilience chez les personnes âgées après une catastrophe, soulignant que la spiritualité peut réduire la vulnérabilité et les traumatismes associés à une catastrophe. Une seconde étude a révélé que la religiosité peut aider les personnes âgées à s'adapter aux adversités après une catastrophe, à promouvoir la force des personnes âgées et à rediriger leur attention après une catastrophe.

      Facteurs socioculturels - Le soutien émotionnel et social, le soutien communautaire, le capital social et la culture ont été identifiés comme des facteurs positivement associés à la résilience aux catastrophes. La revue a révélé que la connexion avec des pairs, des amis et d'autres personnes importantes était la mesure la plus importante de la résilience.

Conclusion

      En conclusion, les facteurs démographiques, physiques, psychologiques, spirituels et socioculturels sont associés à la résilience des personnes âgées en situation de catastrophe.

      Les professionnels de la santé et des services sociaux devraient évaluer de manière critique la résilience des personnes âgées afin de réduire leur vulnérabilité pendant ou après des catastrophes naturelles.




Ressources Web connexes

  • Pardon, qu'avez-vous dit? Vivre avec la dysarthrie (trouble de la parole) après un accident vasculaire cérébral

    Evidently Cochrane
    Après avoir souffert d'un accident vasculaire cérébral (AVC), la parole peut ne pas être aussi claire, et ce, en fonction de la partie de votre cerveau qui a été endommagée. Des recherches de plus grande qualité sont nécessaires pour en savoir plus sur la façon dont ce problème affecte les personnes qui se remettent d'un AVC. Cette ressource (disponible en anglais) présente le témoignage d'Annette, une femme affectée par la dysarthrie.
  • L'isolement social: comment aider les patients à être moins seuls

    Patient.co.uk
    Si vous vous sentez seuls ou isolés, cherchez à établir des contacts. Devenez plus actifs dans votre communauté. Si vous êtes un médecin de famille ou une infirmière communautaire, identifiez les signes de solitude chez vos patients et aidez-les à trouver de l'aide. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Les risques de l'isolation sociale

    American Psychological Association
    Les chercheurs sont en train d’étudier les effets de la solitude sur la santé mentale et physique. Jusqu’à présent, ils ont trouvé que la solitude et l’isolation sociale peuvent augmenter votre risque de maladie de coeur, la dépression et plusieurs autres maladies sérieuses. Afin de combattre la solitude, les chercheurs examinent les avantages des activités sociales et individuelles. Lisez à propos ces activités et plus dans cette ressource. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation