+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

La vidéosurveillance par système de télévision en circuit fermé s'avère être un outil clé dans la prévention du crime

Piza E, Welsh B, Farrington D, Thomas A. Vidéosurveillance pour la prévention du crime: une revue systématique de 40 ans avec méta-analyse Criminology & Public Policy. 2019; 18(1): 135-159.

Question abordée par la revue systématique

      Quels sont les effets de la vidéosurveillance par système de télévision en circuit fermé sur les efforts de prévention du crime?

Contexte

      La prévention et la réduction du crime sont parmi les principales priorités de nombreux acteurs, dont les responsables de politiques, les services policiers et les personnes âgées.

      Ces dernières années, la vidéosurveillance par système de télévision en circuit fermé (connue sous l’acronyme anglais « CCTV ») est devenue une mesure de prévention du crime populaire dans le monde entier.

      On estime que 49% des services de police aux États-Unis utilisent les systèmes de vidéosurveillance par CCTV, avec une augmentation à 87% pour les agences desservant des juridictions comptant 250 000 habitants ou plus.

      La prévalence des systèmes de vidéosurveillance par CCTV dans les lieux publics a conduit à une normalisation de cette technologie, lui permettant d'exister avec peu de contrôle du public et des médias.

      Le but de cette revue systématique est de présenter une analyse actualisée des effets des systèmes de vidéosurveillance par CCTV sur la prévention du crime.

Comment la revue a été réalisée

      Les auteurs de la revue systématique ont effectué une recherche détaillée dans onze bases de données de recherche pour les études éligibles publiées en anglais de 2007 à 2017.

      Des recherches manuelles dans la bibliographie de chaque étude incluse ont été effectuées pour identifier d'autres études pertinentes.

      Au total, 80 articles ont été inclus dans cette revue, dont 44,7% étaient des rapports publiés et 55,3% provenaient de la littérature grise.

      Ce projet a été financé par le Conseil national suédois pour la prévention du crime.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Les études incluses dans cette revue systématique ont été menées dans neuf pays différents, dont le Royaume-Uni (44,7%), les États-Unis (31,5%), le Canada (7,9%), la Corée du Sud (3,9%), la Suède (5,3%), la Norvège (1,3%), l'Espagne (1,3%), la Pologne (2,6%) et l'Australie (1,3%).

      Parmi les études incluses dans cette revue systématique, les crimes violents étaient les plus fréquemment signalés, suivis des crimes contre les véhicules et d'autres crimes contre les biens.

      La vidéosurveillance par CCTV a eu le plus grand effet sur la criminalité liée aux drogues avec une réduction d'environ 20%. Des réductions importantes ont également été observées dans les crimes contre les véhicules et les crimes contre les biens, mais aucun effet significatif n'a été observé pour les crimes ou troubles violents.

      Il convient de noter que les interventions de vidéosurveillance par CCTV impliquant une surveillance active ont été associées à une réduction significative de la criminalité, tandis que les systèmes de vidéosurveillance passive ont montré des effets non significatifs dans trois analyses différentes.

      L'efficacité de la vidéosurveillance par CCTV a été améliorée lorsqu'elle est associée à d'autres interventions, telles que la signalisation, un éclairage amélioré, les opérations policières, la sensibilisation de la communauté, le contrôle d'accès (par exemple, l'accès par carte-clé aux bâtiments), les systèmes de communication et les agents de sécurité.

Conclusion

      En résumé, les résultats de la revue systématique montrent que la vidéosurveillance par CCTV est associée à une diminution significative et modeste de la criminalité.

      Les effets les plus importants et les plus constants de la vidéosurveillance par CCTV ont été observés dans les stationnements, tandis que des réductions importantes de la criminalité ont également été observées dans les zones résidentielles. La vidéosurveillance par CCTV impliquant une surveillance active s'est avérée plus efficace que les systèmes passifs, et toutes les modalités de vidéosurveillance par CCTV ont été améliorées lorsqu'elles étaient associées à d'autres interventions.

      Dans l'ensemble, les résultats de cette revue systématique appuient l'utilisation continue de la vidéosurveillance par CCTV comme outil de prévention du crime. Alors que la surveillance par vidéosurveillance continue de s'étendre et d'évoluer avec les nouvelles technologies, les politiques publiques bénéficieront d'évaluations de plus grande qualité examinant leurs résultats et leur mise en œuvre.




Ressources Web connexes

  • Guide pour des ressources pour la justice des aînés ruraux et tribals

    The United States Department of Justice
    Les terres rurales et tribales forment la maison de plusieurs personnes âgées. Dans les États-Unis, le Département de Justice et le Département d’Agriculture ont formé une équipe pour adresser les problèmes d’abus des aînés dans ces régions ruraux. Cette ressource contient de l’information sur l’abus des aînés et des liens à des ressources externes pour les adultes qui vivent dans des régions ruraux. Lisez cette ressource pour plus d’information. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Le jeu problématique et le crime et ses coûts

    Gambling Research Exchange Ontario (GREO)
    La dépendance au jeu peut mener au crime, ce qui est coûteux pour le système de justice. Les personnes ayant des problèmes de jeu pathologique et les personnes qui commettent des crimes partagent des facteurs de risque. Consultez cette ressource pour des propositions de politiques publiques afin de réduire le crime lié au jeu pathologique. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Environnement

    Gambling Research Exchange Ontario (GREO)
    L’accès facile aux lieux de jeu pourrait vous rendre plus susceptible de développer des problèmes de jeu pathologique. Si le jeu est socialement acceptable dans votre environnement ou si les sites sont attrayants, vous pourriez être à risque. Consultez cette ressource pour obtenir plus d'information sur les facteurs environnementaux qui affectent votre risque de développer des problèmes de jeu. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation