+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

L’image de soi associée à l'utilisation des technologies d'assistance chez les personnes âgées

Astell AJ, McGrath C, Dove E. «C'est pour les vieux comme ça!»: L'identité influence-t-elle les décisions d'adoption des technologies par les personnes âgées? Ageing & Society. 2020; 40(7): 1550-1576.

Question abordée par la revue systématique

      Comment le processus décisionnel des personnes âgées concernant l’adoption des technologies d’assistance est-il influencé par leur désir de préserver leur image de soi?

Contexte

      À mesure que les gens vieillissent, ils subissent des changements physiques et cognitifs dans plusieurs domaines, tels que la vision, l'audition, la mémoire, la force et la mobilité.

      Pour réduire davantage le déclin et maintenir leur niveau de participation, bon nombre de ces déficiences peuvent être atténuées par l'utilisation de technologies d'assistance, qui peuvent soutenir la performance professionnelle, la mobilité, la sécurité, l'implication communautaire et la confiance en soi.

      Par exemple, les appareils d'assistance ciblant la mobilité tels que les marcheuses, les cannes, les scooters motorisés, les prothèses et les fauteuils roulants peuvent permettre aux personnes ayant une déficience physique de rester actives et mobiles dans la communauté. De même, des appareils tels que les téléphones intelligents et les tablettes peuvent être utilisés à des fins d'assistance par les personnes atteintes de démence.

      Malgré les nombreux avantages offerts par les technologies d'assistance, leur taux d'utilisation chez les personnes âgées est loin derrière le rythme auquel elles sont créées.

      L’objectif de cette revue est de mieux comprendre comment l’image de soi des personnes âgées influence leur processus décisionnel concernant l’adoption des technologies d’assistance.

Comment la revue a été réalisée

      Les auteurs de la revue ont effectué une recherche dans neuf bases de données pour trouver des études en anglais publiées entre 2000 et 2017.

      Des articles supplémentaires ont été identifiés en recherchant dans les listes de références des articles inclus.

      Un total de 5 576 articles ont été identifiés à partir de la recherche dans les bases de données, dont 49 ont été inclus dans cette revue.

      Ce travail a été soutenu par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada; et la Fondation Ontario Shores, par le biais de la Chaire de recherche Ontario Shores sur la démence de l'Université de Toronto.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Cinq thèmes ont émergé de la littérature: a) résister à la réalité négative d'une identité vieillissante et/ou handicapée; b) l’indépendance et le contrôle; c) la dimension esthétique des technologies d'assistance; d) les technologies d'assistance comme dernier recours; et e) la vie privée par rapport aux considérations pragmatiques.

      37 études incluses abordaient le thème de la résistance à la réalité négative d'une identité vieillissante et/ou handicapée. Les technologies d'assistance telles que les robots d'assistance, les alarmes et les appareils de mobilité sont souvent considérées comme des indicateurs de vieillissement ou de handicap, qui dans notre société peuvent être associés à l'impuissance, à la dépendance et à l'incompétence.

      49 études incluses abordaient le thème de l'indépendance et du contrôle. Pour de nombreuses personnes âgées, le désir de rester indépendant découle de leur désir de ne pas être perçus comme un fardeau pour leur famille, leurs amis ou la société en général.

      23 études incluses portaient sur le thème de la dimension esthétique des technologies d'assistance. Dans toutes les études de cette revue, les participants ont préconisé des conceptions esthétiques «discrètes» ou «discrètes», telles que des dispositifs qui tiennent dans un sac à main ou dans une poche.

      23 études incluses abordaient le thème des technologies d'assistance comme solution de dernier recours. De nombreux participants ont déclaré considérer l'adoption des technologies d'assistance comme un dernier recours. De nombreux participants réticents à utiliser les technologies d'assistance ont estimé qu'ils n'étaient pas encore rendus là.

      20 études incluses abordaient le thème de la vie privée par rapport aux considérations pragmatiques. Bien que les technologies telles que les aides à la mobilité et les appareils pour la perte auditive n'aient pas suscité de préoccupations liées à la vie privée, des préoccupations concernant la violation de la vie privée ont été exprimées concernant les réseaux de capteurs sans fil, les capteurs d'occupation des lits et les moniteurs de détection de chute.

Conclusion

      Les résultats de cette revue mettent en évidence la mesure dans laquelle le désir des personnes âgées de présenter une identité compatible avec l’indépendance, l’autonomie et la compétence influence leur adoption des technologies d’assistance.




Ressources Web connexes

AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation