+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Il faut offrir aux personnes âgées qui ont des problèmes de santé mentale des stratégies dotées de plusieurs composantes afin de réduire leur risque de chutes

Bunn F, Dickinson A, Simpson C, et al. Preventing falls among older people with mental health problems: A systematic review BMC Nursing. 2014;13(1):4.

Question à l’étude

Quelles interventions sont efficaces pour prévenir et gérer les chutes chez les personnes âgées qui ont des problèmes de santé mentale ?

Contexte

Les chutes constituent l’incident touchant la sécurité le plus souvent mentionné dans un environnement de santé mentale pour personnes âgées.

 

Chez les personnes âgées, le risque de tomber s’accroît quand elles ont des problèmes de santé mentale ou une perturbation de leur état mental en raison de la démence, de la dépression, de la manie ou de l’anxiété.

 

Le traitement des problèmes de santé mentale (par ex., la médication et les électrochocs) peut aussi augmenter le risque de chutes.

Comment la revue critique a été menée

La revue critique a relevé toutes les études en anglais publiées ou non et menées jusqu’en octobre 2013 qui évaluaient les interventions destinées à prévenir ou réduire les chutes chez les personnes âgées ayant un problème de santé mentale.

 

4 614 études ont été relevées grâce à une recherche électronique. Après évaluation de leur admissibilité, les auteurs ont inclus dans la revue critique 27 articles qui se penchaient sur 21 études individuelles.

 

Le financement de la revue critique provient de la University of Hertfordshire, Hatfield, Royaume-Uni.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les interventions utilisées pour réduire le risque de chutes et les prévenir chez les personnes âgées varient considérablement. Elles comportent plusieurs composantes incluant l’activité physique et l’exercice, l’évaluation du risque, les modifications environnementales, la formation du personnel, une supervision accrue, la sensibilisation du patient et des interventions sensorielles.

 

Les interventions qui associent l’exercice à plusieurs composantes additionnelles (p.ex. la formation du personnel, l’évaluation du danger dans l’environnement et à domicile, un examen physique, un examen de la médication) peuvent être efficaces pour réduire le nombre de chutes chez les personnes âgées qui ont des problèmes de santé mentale.

 

Aucun élément ne suggère que l’activité physique et l’exercice seuls sont efficaces pour réduire les chutes chez les personnes âgées qui ont des problèmes de santé mentale.

 

Les interventions qui visent à accroître les connaissances et la sensibilisation du personnel soignant à l’égard des causes et de la prévention des chutes, en plus de la supervision des personnes âgées et des stratégies destinées à réduire leur agitation (p.ex. des soins psychosociaux ou l’aromathérapie) sont prometteuses.

Conclusion

Il faut offrir aux personnes âgées qui ont des problèmes de santé mentale une combinaison d’entraînement à la force physique et à l’équilibre, une évaluation du danger à la maison, une évaluation visuelle et un examen de la médication, et au personnel travaillant avec elles des connaissances et des compétences au sujet des causes et de la prévention des chutes.




Ressources Web connexes

  • Des médicaments pour traiter la dépression: une revue des recherches pour les adultes

    OHRI
    Cet outil d'aide à la décision vise à aider les adultes diagnostiqués comme étant dépressifs à décider du type de médicament qu'ils devraient prendre. L'outil compare les avantages, les risques et les effets secondaires de chaque antidépresseur. Cette ressource est disponible en anglais.
  • La démence: aperçu du sujet

    Health Link B.C.
    Certains types de démence peuvent être traités (par exemple, si la démence est causée par une tumeur au cerveau, des interactions médicamenteuses ou des infections). Pour la plupart des gens, la démence ne peut pas être inversée. Cette ressource (disponible en anglais) offre des réponses aux questions fréquemment posées sur la démence.
  • Des exercices pour le corps et l'esprit: le tai-chi et le yoga

    Berkeley Wellness
    Le yoga et le tai-chi peuvent aider à améliorer votre santé physique et mentale. Les avantages peuvent comprendre un soulagement de la douleur, la prévention des chutes et l'amélioration de l'humeur. Afin de vous initier au yoga ou au tai-chi, essayez des cours de base. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation