+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

L'exercice et les activités créatives peuvent réduire le déclin cognitif chez les personnes âgées

Whitty E, Mansour H, Aguirre E, Palomo M, Charlesworth G, Ramjee S, et al. Efficacité des interventions psychosociales et ciblant les habitudes de vie pour réduire le déclin cognitif chez les personnes âgées: une revue systématique Ageing Research Reviews. 2020 Sep;62(101113).

Question abordée par la revue systématique

      Les changements dans les habitudes de vie, les activités sociales et les interventions psychologiques réduisent-ils le déclin cognitif chez les personnes en bonne santé de plus de 50 ans et les personnes ayant une déficience cognitive?

Contexte

      La démence est une maladie invalidante qui affecte de nombreux adultes et pose un défi pour les aidants, mais les données probantes montrent qu'elle peut être prévenue ou retardée.

      Par le passé, les approches non pharmacologiques de prévention de la démence se sont concentrées uniquement sur des comportements uniques et n'ont pas été en mesure de fournir une recommandation globale sur la réduction du déclin cognitif chez les personnes à risque de développer une démence.

      Les interventions telles que les changements dans les habitudes de vie (y compris le régime alimentaire, la consommation de substances et l'exercice), les activités sociales et l'évolution des approches psychosociales de la vie sont des moyens prometteurs pour réduire le déclin cognitif chez les personnes à risque de démence en raison de l'âge ou de troubles cognitifs.

Comment la revue a été réalisée

      Une recherche détaillée de cinq bases de données électroniques a été menée pour toutes les années jusqu'en avril 2019 inclusivement. Des études évaluant les interventions psychosociales ou de style de vie qui réduisaient le déclin cognitif ont été incluses dans cette revue. Les auteurs ont inclus des études portant sur des adultes en bonne santé de plus de 50 ans et des adultes de tout âge ayant des troubles de la mémoire ou des troubles cognitifs.

      Au total, 2 311 études ont été identifiées lors de la recherche initiale dans la base de données et 64 études ont été incluses dans la revue finale.

      Cette revue a été financée par le Conseil de la recherche économique et sociale et le National Institute for Health Research (NIHR) au Royaume-Uni.

Ce que les chercheurs ont trouvé

      Les interventions non pharmacologiques ont été divisées en quatre sous-catégories: activités sociales, interventions diététiques, activités aérobiques et interventions combinant les trois composantes.

      Des données probantes de haute qualité ont démontré que les interventions les plus efficaces consistaient à augmenter les niveaux d'activité physique des participants deux fois par semaine pendant six mois.

      Les études qui évaluaient uniquement les interventions alimentaires n'ont pas démontré d'amélioration des niveaux de cognition.

      Des données probantes de qualité inférieure ont révélé que l'art créatif ou les groupes de narration d'histoires une ou deux fois par semaine; l’entraînement en résistance pendant 6 à 12 mois et le Tai-Chi pratiqué régulièrement à domicile amélioraient les fonctions de la mémoire chez les personnes ayant une légère déficience cognitive.

Conclusion

      Afin d'améliorer la cognition, la mémoire et les fonctions exécutives, cette revue recommande une thérapie de groupe effectuée pendant au moins 4 mois, favorisant l'engagement hebdomadaire dans des exercices aérobiques ou de résistance et des tâches créatives.

      Les interventions doivent encourager les participants à continuer d'augmenter les niveaux d'activité au-delà des sessions animées afin d'être efficientes.




Ressources Web connexes

  • Après un AVC: l'entraînement physique améliore-t-il la santé et la mobilité?

    Informed Health Online
    L'entraînement physique après un AVC peut améliorer la condition physique et la mobilité, mais peut demander beaucoup d'efforts et de motivation. La marche nordique, les tapis de course ou les vélos d’exercice sont des exemples d’entraînement physique. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Trop en santé pour avoir une fracture: gérer l'ostéoporose par l'exercice

    Osteoporosis Canada
    Si vous souffrez d'ostéoporose, il est recommandé de faire de l'exercice régulièrement. Un physiothérapeute ou un kinésiologue peut vous conseiller sur le type d'exercice qui vous convient le mieux. Vous devriez faire une combinaison d'exercices pour renforcer votre force, votre posture et votre équilibre, ainsi que des exercices aérobiques. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Activité physique et cancer

    National Cancer Institute
    L'activité physique peut réduire vos risques de développer un cancer. Faites de l'exercice modéré pendant au moins 2,5 heures chaque semaine. L'exercice peut également aider à améliorer votre qualité de vie si vous êtes un survivant du cancer. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation