+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

L’entraînement à la marche aide à améliorer la capacité à marcher et peut-être l’autoprise en charge après un AVC

Peurala S, Karttunnen AH, Sjögren T, et al. Evidence for the effectiveness of walking training on walking and self-care after stroke: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials J Rehabil Med. 2014;46:387-399.

Questions à l’étude

L’entraînement à la marche après un AVC améliore-t-il la capacité du patient à marcher et à prendre soin de lui-même ? Y a-t-il des programmes d’entraînement à la marche spécifiques (à l’aide d’un tapis roulant ou d’autres dispositifs d’entraînement à la marche) plus efficaces que les méthodes classiques (à l’aide d’appareil d’aides à la marche comme les déambulateurs ou les cannes) ou la physiothérapie ?

Contexte

Dans un grand nombre de pays occidentaux, les AVC sont une des principales causes d’incapacité et peuvent avoir de grandes répercussions sur les activités quotidiennes comme sortir du lit ou s’y mettre, se vêtir ou marcher de façon autonome.  La physiothérapie intensive qui commence tôt après un AVC peut aider les gens à mieux récupérer et plus vite. Peu d’études ont porté sur les bienfaits de l’entraînement à la marche, mais en savoir davantage peut aider les professionnels de la santé à concevoir de meilleurs programmes de réadaptation pour les gens qui ont subi un AVC.

Comment la revue critique a été menée

Les chercheurs ont mené une revue systématique de 38 essais cliniques aléatoires portant sur des patients adultes ayant subi un AVC. Seules les études de bonne ou de haute qualité sont incluses dans la présente revue critique. L’entraînement à la marche comprend la marche avec une aide, la marche sur un tapis roulant ou l’utilisation d’autres types de dispositifs d’entraînement à la marche ainsi que les encouragements et la guidance d’un thérapeute. La revue critique compare trois sous-groupes de réadaptation :

  • 7 études comparent l’entraînement à la marche à l’absence de traitement ou à un traitement placebo
  • 11 études comparent l’entraînement à la marche à la physiothérapie en général
  • 21 études comparent les programmes d’entraînement à la marche spécifiques à l’entraînement à la marche traditionnel

Les chercheurs ont mesuré les changements apparus dans la vitesse de marche, la distance parcourue, l’autonomie de la marche et la capacité du patient de prendre soin d’eux-mêmes afin de découvrir quels programme d’entraînement à la marche sont utiles à la réadaptation après un AVC.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Pour les patients de un à six mois après un AVC l’entraînement à la marche spécifique (y compris la rétroaction musicale et l’entraînement sur un tapis roulant) aide l’amélioration de la vitesse de marche et la distance parcourue davantage que l’entraînement à la marche classique. En moyenne, des séances d’une durée de 20 à 60 minutes de trois à cinq fois par semaine pendant au moins quatre semaines sont nécessaires pour observer une amélioration. L’entraînement à la marche semble aussi avoir certains avantages quant à la capacité des patients de prendre soin d’eux-mêmes.

Conclusion

L’entraînement à la marche améliore la vitesse de marche, la distance parcourue et la capacité de marcher – même des mois après l’AVC – et peut aider à améliorer l’autoprise en charge par les gens qui ont subi un AVC. Pour que l’entraînement à la marche soit efficace, il faut que les séances durent entre 20 et 60 minutes de 3 à 5 fois par semaine.




Glossaire

Placebo
A harmless, inactive, and simulated treatment.

Ressources Web connexes

  • La thérapie par la danse pour les personnes atteintes d'un cancer

    Evidently Cochrane
    La thérapie par la danse ne semble pas avoir d'avantage important pour améliorer les symptômes physiques ou psychologiques des personnes atteintes de cancer, tels que la dépression, la fatigue ou l'image corporelle. Cependant, vous devriez danser si cela vous aide à vous sentir mieux. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Après un AVC: l'entraînement physique améliore-t-il la santé et la mobilité?

    Informed Health Online
    L'entraînement physique après un AVC peut améliorer la condition physique et la mobilité, mais peut demander beaucoup d'efforts et de motivation. La marche nordique, les tapis de course ou les vélos d’exercice sont des exemples d’entraînement physique. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Trop en santé pour avoir une fracture: gérer l'ostéoporose par l'exercice

    Osteoporosis Canada
    Si vous souffrez d'ostéoporose, il est recommandé de faire de l'exercice régulièrement. Un physiothérapeute ou un kinésiologue peut vous conseiller sur le type d'exercice qui vous convient le mieux. Vous devriez faire une combinaison d'exercices pour renforcer votre force, votre posture et votre équilibre, ainsi que des exercices aérobiques. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation