+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Des activités significatives en dehors des maisons de soins peuvent améliorer le bien-être des personnes atteintes de démence

D'Cunha NM, Isbel S, McKune AJ, Kellett J, Naumovski N. Activités en dehors du milieu de soins pour les personnes atteintes de démence: une revue systématique BMJ Open. 2020 August; 10:e040753.

Question abordée par la revue systématique

Les activités significatives qui permettent aux personnes atteintes de démence ou de troubles cognitifs de quitter leurs établissements de soins résidentiels peuvent-elles améliorer leur bien-être ?

Contexte

Les activités significatives sont une partie importante des soins pour les personnes atteintes de démence et de troubles cognitifs. Des études antérieures ont montré des effets positifs sur l'humeur et les symptômes dépressifs chez les personnes vivant dans des établissements de soins résidentiels pour personnes âgées (par exemple, les centres d’hébergement et de soins de longue durée, les maisons de soins infirmiers, les résidences avec assistance).

Ces interventions se déroulent généralement à l'intérieur et comprennent des activités artistiques et de musique, l'utilisation de technologies d'assistance, raconter des histoires de vie, ou faire du jardinage.

Bien qu'il ait été prouvé que les activités de plein air réduisent le stress et l'anxiété et augmentent le sentiment d'appartenance à la communauté chez les personnes atteintes de démence, on sait peu de choses sur les interventions en dehors des établissements de soins résidentiels pour personnes âgées. Cette revue vise à examiner les effets des interventions psychosociales qui permettent aux personnes atteintes de démence de participer à des activités en dehors des établissements.

Comment la revue a été réalisée

Une recherche détaillée de cinq bases de données électroniques a été menée pour identifier des études publiées jusqu'en mai 2020. Les études qui incluaient des résidents d'établissements de soins pour personnes âgées souffrant de démence ou de troubles cognitifs et évaluaient les effets des interventions en dehors de leurs établissements ont été incluses.

Au total, 6 453 études ont été identifiées lors de la recherche initiale et 11 ont été incluses dans la revue finale.

Cette revue a été financée par une bourse de doctorat d'une fondation de recherche en Australie.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les activités décrites dans ces études comprenaient le cyclisme en fauteuil roulant, la natation, les visites de galeries d'art, le mentorat intergénérationnel, l'équitation, la marche et le jardinage en plein air. Dans l'ensemble, ces études ont montré des avantages psychologiques, physiques et physiologiques chez les personnes atteintes de démence.

Les résultats psychologiques positifs observés comprenaient des améliorations du bien-être, de la qualité de vie, de l'humeur, de la cognition et une réduction des symptômes dépressifs et comportementaux.

Il a été constaté qu’organiser des activités en dehors du cadre de soins nécessitait une planification et des ressources supplémentaires telles qu'un personnel adéquat, le transport et l'évaluation des capacités physiques des participants. Certaines activités telles que le vélo en fauteuil roulant, la marche et le jardinage ne nécessitent pas de transport dans la communauté et peuvent être à la fois accessibles et pratiques pour les personnes atteintes de démence.

Étant donné que chaque étude se concentrait sur des résultats différents, les auteurs de cette revue n'ont pas été en mesure de déterminer quelles activités étaient les plus efficaces pour améliorer le bien-être.

Conclusion

S'engager dans des activités significatives en dehors des établissements de soins pour personnes âgées a le potentiel d'améliorer la qualité de vie et potentiellement de réduire les symptômes comportementaux. Cependant, cette revue n'a pas été en mesure de déterminer quelles activités étaient les plus efficaces. Bien que les sorties à l’extérieur se produisent fréquemment dans de nombreux établissements, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour identifier les obstacles à la mise en œuvre de telles activités afin d'accroître la participation des personnes atteintes de démence.




Résumés de données probantes connexes

Ressources Web connexes

  • Démence dans les soins de longue durée

    Canadian Institute for Health Information
    Les personnes âgées atteintes de démence peuvent avoir besoin d'aller dans des centres de soins de longue durée si elles ne peuvent plus rester à la maison. Ces personnes ont un risque plus élevé de subir une contention physique ou de recevoir un traitement antipsychotique. Les changements apportés aux politiques et à l'éducation ont rendu ces choses moins fréquentes.
  • Traiter les ulcères de pression: de nouvelles données probantes, des incertitudes persistantes

    Evidently Cochrane
    Les pansements de gaze ne devraient pas être utilisés pour traiter les ulcères de pression (plaies de lit). D'autres options incluent les pansements à l'alginate, les pansements hydrogels et la thérapie par pression négative. Plus de données probantes sont nécessaires afin de déterminer les options qui sont les meilleures pour réduire la douleur et les complications. Les recherches devraient mesurer les résultats qui comptent pour les patients et les aidants ainsi que les professionnels de la santé. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Éducation des patients: le délire (au-delà des bases)

    UpToDate - patient information
    Le délire est le résultat de changements du cerveau qui mènent à la confusion, au manque de concentration et aux problèmes de mémoire. Il n'y a pas de traitement spécifique pour le délire. Il est donc préférable d'éviter les risques, de traiter les maladies sous-jacentes et de recevoir des soins de soutien. Les sédatifs et les contraintes physiques doivent être évités. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation