+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Chez les personnes atteintes de démence, la massothérapie et la zoothérapie réduisent l'agitation par rapport aux soins habituels ou au placebo

Leng M, Zhao Y, Wang Z Efficacité comparative des interventions non pharmacologiques sur l'agitation chez les personnes atteintes de démence: une revue systématique et méta-analyse bayésienne en réseau. Int J Nurs Stud. 2020 Feb;102:103489.

Questions abordées par la revue systématique

Chez les personnes atteintes de démence, les interventions non médicamenteuses réduisent-elles l'agitation? Certaines interventions non médicamenteuses sont-elles meilleures que d'autres?

Contexte

L'agitation est courante chez les personnes atteintes de démence. Les signes d'agitation comprennent faire les cent pas, l'irritabilité et parfois des explosions physiques ou verbales. L'agitation peut être pénible pour les personnes atteintes de démence et leurs aidants.

Les interventions qui préviennent ou diminuent l'agitation peuvent réduire la détresse. Cette revue systématique examine comment différentes interventions non médicamenteuses se comparent entre elles pour gérer l'agitation chez les personnes atteintes de démence.

Comment la revue a été réalisée

Les chercheurs ont effectué une revue systématique des études disponibles jusqu'en janvier 2019. Ils ont trouvé 65 essais contrôlés randomisés.

Les principales caractéristiques des études étaient les suivantes:

  • toutes les personnes étaient atteintes de démence;
  • la plupart des personnes étaient âgées de 60 ans ou plus;
  • les interventions non médicamenteuses ont été comparées à une intervention témoin (principalement les soins habituels ou un placebo);
  • les interventions non médicamenteuses comprenaient la musicothérapie, les interventions personnalisées (c’est-à-dire les interventions basées sur les capacités et les intérêts d'une personne), la massothérapie (généralement les mains ou les pieds), l'aromathérapie, les exercices physiques, la réminiscence, la luminothérapie, les interventions assistées par les animaux (par exemple, participer à des activités avec des chiens comme les caresser, les brosser et les nourrir), aux interventions avec des animaux de compagnie robotisés, à la cartographie des soins de la démence et à l'horticulture; et
  • les personnes ont été traitées pendant 5 jours à 15 mois.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Par rapport aux interventions de contrôle (voir également le tableau ci-dessous):

  • la massothérapie a réduit l'agitation de façon modérée;
  • des interventions personnalisées, des interventions assistées par des animaux et des interventions de robots pour animaux de compagnie ont légèrement réduit l'agitation; et
  • d'autres interventions non médicamenteuses n'ont pas réduit l'agitation.

Dans une analyse qui vous permet de comparer des interventions qui n'ont pas été directement comparées les unes aux autres dans les études individuelles:

·       la massothérapie a réduit l'agitation par rapport à la luminothérapie, à la musicothérapie ou à la réminiscence; et

·       les autres interventions non médicamenteuses ne différaient pas les unes des autres.

Conclusion

Chez les personnes atteintes de démence, la massothérapie, les interventions assistées par des animaux, les interventions personnalisées et les interventions avec des animaux de compagnie robotisés réduisent l'agitation de façon faible à modérée.

Interventions non médicamenteuses vs témoins* pour réduire l'agitation chez les personnes atteintes de démence

Interventions

Nombre d'essais (nombre de personnes par essai)

Effet† de l’intervention

Musicothérapie

16 essais (16 à 100 personnes)

Aucun effet

Interventions personnalisées

14 essais (21 à 349 personnes)

Petite réduction de l'agitation

Massage thérapeutique

8 essais (35 à 56 personnes)

Réduction modérée de l'agitation

Aromathérapie

6 essais (28 à 72 personnes)

Aucun effet

Interventions d'exercice physique

5 essais (27 à 116 personnes)

Aucun effet

Thérapie de réminiscence

4 essais (24 à 304 personnes)

Aucun effet

Luminothérapie

4 essais (48 à 94 personnes)

Aucun effet

Interventions assistées par les animaux

4 essais (40 à 88 personnes)

Petite réduction de l'agitation

Interventions avec des animaux de compagnie robotisés

3 essais (24 à 275 personnes)

Petite réduction de l'agitation

Cartographie des soins de la démence

3 essais (192 à 435 personnes)

Aucun effet

Thérapie horticole

2 essais (13 à 20 personnes)

Aucun effet

* La plupart des études comparaient les interventions non médicamenteuses aux soins habituels ou à un placebo; certains ont comparé différentes interventions non médicamenteuses.

† Le taux de réduction de l'agitation était faible (différence moyenne standardisée [DMS] entre les groupes ≥ 0,2 et <0,5) ou modéré (DMS ≥ 0,5 et <0,8).




Glossaire

Placebo
A harmless, inactive, and simulated treatment.

Résumés de données probantes connexes

Ressources Web connexes

  • La maladie d'Alzheimer: est-ce que les produits à base de Ginkgo biloba peuvent aider?

    Informed Health Online
    Les suppléments de Gingko biloba (240 mg par jour) peuvent aider à réduire les symptômes de la maladie d'Alzheimer et vous permettre de mieux effectuer vos tâches quotidiennes. Soyez conscient que le Gingko biloba peut interagir avec d'autres médicaments, alors parlez-en à votre médecin avant de prendre des suppléments. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Inquiet par la démence? Voici 5 façons de réduire vos risques

    HealthLine
    La démence affecte des millions de personnes dans le monde et il n’existe actuellement aucun traitement. Il existe plusieurs moyens de réduire vos risques. Ayez une alimentation équilibrée, faites de l'exercice, restez engagés socialement et limitez votre consommation d'alcool et de tabac. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Démence dans les soins de longue durée

    Canadian Institute for Health Information
    Les personnes âgées atteintes de démence peuvent avoir besoin d'aller dans des centres de soins de longue durée si elles ne peuvent plus rester à la maison. Ces personnes ont un risque plus élevé de subir une contention physique ou de recevoir un traitement antipsychotique. Les changements apportés aux politiques et à l'éducation ont rendu ces choses moins fréquentes.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation