+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

L'accès et la qualité des services sociaux et de santé peuvent affecter l'identité non hétérosexuelle des personnes âgées

McParland J, Amic P.  Les facteurs psychosociaux et le vieillissement chez les personnes âgées lesbiennes, gaies et bisexuelles: une revue systématique de la littérature  Journal of Clinical Nursing. 2016; 25: 3415–3437.

Question abordée par la revue systématique

Une identité non hétérosexuelle (lesbienne, gaie, bisexuelle) a-t-elle un impact sur les expériences psychologiques et sociales des individus de plus de 60 ans au cours du processus de vieillissement?

Contexte

Bien que les conditions socio-légales pour les personnes lesbiennes, gays et bisexuelles (LGB) se soient améliorées dans les pays occidentaux, la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle continue d'exister pour les personnes âgées. Les personnes non hétérosexuelles continuent de faire face à l'homophobie et à l'exclusion sociale en raison de l'influence des normes sociales hétérosexuelles, ce qui a un impact sur leur capacité à accéder à des services sociaux et de santé de qualité en vieillissant.

Actuellement, il est possible d'améliorer les services de soutien social et de santé pour les personnes non hétérosexuelles vieillissantes en identifiant et en réintégrant les facteurs spécifiques les plus pertinents pour les personnes lesbiennes, gays et bisexuelles au cours du processus de vieillissement.

Il est à espérer que l'information recueillie sur l'expérience des personnes âgées non hétérosexuelles offrira des pistes d’interventions pour améliorer les services de soutien social et les soins de santé afin de mieux servir les personnes lesbiennes, gaies et bisexuelles.

Comment la revue a été réalisée

Une recherche détaillée d'un certain nombre de bases de données électroniques a été menée pour identifier des études publiées jusqu'en décembre 2014. Les études axées sur l'orientation sexuelle et le vieillissement ont été incluses dans la revue systématique.

Un total de 681 études ont été identifiées dans les recherches, et 42 ont été incluses dans la revue systématique après avoir évalué leur éligibilité.

Cette revue systématique a été financée par Canterbury Christ Church University.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les résultats de la revue systématique suggèrent que les individus non hétérosexuels s'identifient généralement bien à leur identité en vieillissant. Les facteurs qui influent sur l'identité non hétérosexuelle des personnes âgées comprennent le bien-être psychologique, ainsi que l'accès et la qualité des services sociaux et de santé.

Les études incluses dans la revue ont mis en évidence l'influence positive de l'acceptation de soi d'une identité non hétérosexuelle sur la satisfaction de vivre et l'estime de soi durant le processus de vieillissement. En outre, des études ont suggéré que le processus de divulgation d'une identité non hétérosexuelle, malgré la stigmatisation et la discrimination au sein de la société, améliorait la résilience des personnes lesbiennes, gaies ou bisexuelles à mesure qu'elles vieillissaient.

La revue a également identifié l'importance d'un soutien social pour les individus non hétérosexuels à mesure qu'ils vieillissent pour diminuer la solitude et améliorer l'acceptation de soi. Ceci est particulièrement pertinent, car les personnes lesbiennes, gays et bisexuelles sont plus susceptibles de vivre seules et/ou sans partenaire en vieillissant. Les personnes non hétérosexuelles qui ne divulguent pas leur statut ne reçoivent souvent pas le meilleur soutien offert par les services de santé et les services sociaux parce que ces mesures de soutien sont généralement destinées aux hétérosexuels.

Conclusion

Les données probantes indiquent que les personnes non hétérosexuelles, en particulier celles qui acceptent leur identité lesbienne, gaie ou bisexuelle, s'adaptent généralement bien au processus de vieillissement.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires sur les facteurs spécifiques contribuant au bien-être des individus non hétérosexuels afin de les intégrer dans la prestation de services sociaux et de santé.




Ressources Web connexes

  • Des médicaments pour traiter la dépression: une revue des recherches pour les adultes

    OHRI
    Cet outil d'aide à la décision vise à aider les adultes diagnostiqués comme étant dépressifs à décider du type de médicament qu'ils devraient prendre. L'outil compare les avantages, les risques et les effets secondaires de chaque antidépresseur. Cette ressource est disponible en anglais.
  • La démence: aperçu du sujet

    Health Link B.C.
    Certains types de démence peuvent être traités (par exemple, si la démence est causée par une tumeur au cerveau, des interactions médicamenteuses ou des infections). Pour la plupart des gens, la démence ne peut pas être inversée. Cette ressource (disponible en anglais) offre des réponses aux questions fréquemment posées sur la démence.
  • Des exercices pour le corps et l'esprit: le tai-chi et le yoga

    Berkeley Wellness
    Le yoga et le tai-chi peuvent aider à améliorer votre santé physique et mentale. Les avantages peuvent comprendre un soulagement de la douleur, la prévention des chutes et l'amélioration de l'humeur. Afin de vous initier au yoga ou au tai-chi, essayez des cours de base. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation