+AA
En

Arbres en ville : enraciner la santé et le bien-être

Les messages clés

  • Les espaces verts urbains ont un rôle important à jouer dans la création d’une culture de la santé et du bien-être, et leurs avantages sont physiques, psychologiques, sociaux, économiques et environnementaux.

  • Les arbres en milieu urbain sont associés à plusieurs effets bénéfiques sur la santé physique et mentale des personnes de tous âges en offrant des milieux propices à la tenue d’activités physiques et sociales.

  • Les milieux boisés, lorsque sécuritaires et bien éclairés, fournissent un environnement qui permet la détente et la réduction du stress.

  • La planification et la gestion des forêts urbaines doivent garantir une répartition plus équitable des arbres dans les villes et permettre aux résidents d’accéder aux bienfaits des arbres pour leur santé et bien-être.

Les avantages environnementaux du verdissement urbain sont bien connus : réduction des gaz à effet de serre, contrôle des eaux pluviales, atténuation des îlots de chaleur, préservation de la biodiversité, et plus encore.

Mais saviez-vous que les espaces verts en milieu urbain sont également associés à la santé humaine? Ils favorisent la pratique d’activités physiques et sociales, améliorent le bien-être mental, et atténuent les îlots de chaleur.(1-2) Que ce soit grâce au jardinage communautaire ou encore aux balades dans les quartiers ou les parcs: les gens de tous âges disent éprouver des effets relaxants ou revigorants après une sortie dans la nature.

Mais lorsque l’on parle du verdissement urbain, la présence d’arbres semble jouer un rôle particulièrement important. Examinons ce que nous apprend la recherche sur les effets bénéfiques des arbres sur la santé humaine.

Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique de 201 études s’est intéressée à la façon dont les arbres urbains peuvent avoir un impact sur la santé humaine.(4) Cette revue révèle que les modèles d’études et les résultats sont extrêmement variés. Dans l’ensemble, toutefois, l’exposition aux arbres en milieu urbain est associée à de multiples avantages pour la santé.

On peut les regrouper en trois grands thèmes :

1. La réduction des méfaits (41 % des études)
Les arbres urbains, en éliminant une variété de polluants atmosphériques, permettent de réduire certains des effets négatifs de la pollution sur la santé (que ce soit le risque de cancer du poumon, de problèmes respiratoires et d’asthme, etc.). Ils atténuent le risque de coup de chaleur, améliorent le confort dans les espaces extérieurs lors de canicules, et réduisent ainsi les risques de morbidité et de mortalité liés à la chaleur (un problème qui affecte particulièrement les aînés). De plus, l’ombre créée par le feuillage des arbres agit comme un écran qui bloque les rayons ultraviolets (UV). Une exposition répétée et excessive aux rayons UV peut endommager la peau, causer des lésions aux yeux et augmenter le risque de cancer de la peau.

Certaines études ont également trouvé une association entre la présence d’arbres et une réduction de la criminalité ! Toutefois, il n’est pas simple d’expliquer un tel phénomène. Certains chercheurs spéculent que c’est l'effet calmant de la végétation, ou encore que la verdure favorise une meilleure cohésion sociale au sein d’une communauté.

Dans tous les cas, les bénéfices semblent varier en fonction des espèces, la taille, l’emplacement et l’état de santé des arbres.

2. Le rétablissement des capacités (31 % des études)
Les études suggèrent que le contact avec la nature ou la vue d’un paysage forestier favorisent une meilleure cognition et une plus grande attention. L’exposition à des environnements boisés peut diminuer l’anxiété, la dépression, la colère, la confusion et la fatigue, avec des effets plus importants chez les personnes ayant des niveaux de stress initiaux plus élevés. Ces bienfaits semblent liés avec la biodiversité : une plus grande richesse en espèces végétales favorise davantage le bien-être mental, notamment.

3. Le renforcement des capacités (28 % des études)
Le fait de passer du temps en forêt, même pour de courtes périodes, semble renforcer le système immunitaire, ainsi que le bien-être social et le sentiment d’appartenance communautaire. Les arbres urbains sont liés à une augmentation de l’activité physique, ce qui entraîne une diminution de l’obésité et une amélioration de la santé cardiovasculaire.

Célébrons les forêts urbaines

Les arbres en milieu urbain semblent donc jouer un rôle important sur notre santé. Mais ces arbres ont parfois la vie dure en milieu urbain. Par exemple, les arbres ne disposent souvent pas d’espace suffisant pour son enracinement. Ceci peut entraîner un stress et une tension sur l'arbre, ainsi que des dommages aux égouts, aux bordures, aux routes, aux murs et à toute autre structure artificielle à proximité.(3)

Participez au verdissement de vos communautés. Plusieurs communautés ont joint le programme des Villes du monde amies des arbres (« Tree Cities of the World »). Cette initiative vise à reconnaître les villes et les villages qui sont déterminés à faire en sorte que les arbres et les forêts urbaines soient bien entretenus, gérés de façon durable et célébrés comme il se doit.(4) Chaque année, des villes et des villages de partout au monde donnent aux citoyens des arbres à planter sur leur propriété afin de contribuer à verdir leurs communautés. Profitez-en!


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Hunter R, Cleland C, Cleary A, Droomers M, Wheeler B, Sinnett D, Nieuwenhuijsen M, Braubach M. Effets environnementaux, sanitaires, de bien-être, sociaux et d'équité des interventions dans les espaces verts urbains: une synthèse méta-narrative des données probantes Environment International. 2019; 104923.

  2. Wolf KL, Lam ST, McKeen JK, Richardson GRA, Bosch M, Bardekjian AC. Urban trees and human health: A scoping review, International Journal of Environmental Research and Public Health, 2020, 17(12): 4371.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation