+AA
En

Combattre l'âgisme pour valoriser l'apport des travailleurs âgés

Les messages clés

  • L’âgisme est l’ensemble des stéréotypes, des préjugés et des comportements discriminatoires basés sur l’âge.

  • La discrimination fondée sur l’âge accroît les inégalités.

  • Si vous êtes employés ou si vous êtes en recherche d’emploi et que vous pensez être victimes de discrimination à cause de votre âge, rappelez-vous que cela est illégal.

Depuis plusieurs années, les gouvernements et les entreprises multiplient les politiques, les mesures incitatives et les campagnes pour favoriser l’embauche ou le maintien en emploi des travailleurs âgés.(1) Dans ce contexte de vieillissement de la population et de départs massifs à la retraite, on observe des besoins de main-d’œuvre criants dans bien des secteurs d’activités.

Nul doute que partir à la retraite peut être particulièrement attirant après de longues années de travail. Un départ à la retraite anticipé peut également être souhaité dans un contexte de pandémie qui rend les conditions de travail difficiles. Cela dit, certains travailleurs âgés peuvent aussi se sentir poussé à la retraite à cause de l’âgisme ambiant qui peut prévaloir dans leur milieu de travail, ou encore avoir de la difficulté à relever de nouveaux défis professionnels.

Que nous apprend les recherches sur l’âgisme et les stratégies pour le combattre en milieu de travail?

Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique de 39 études s’est intéressée à l’âgisme en milieu de travail dans les pays occidentaux.(2) Trois principaux thèmes ont été identifiés :

1) La discrimination vécue par les travailleurs âgés
Certains travailleurs âgés soutiennent que l’âgisme auquel ils sont confrontés semble avoir un lien avec des perceptions à l’égard de leurs capacités physiques, de travail et d’apprentissage, certains problèmes de santé et même leur surqualification.

Les études révèlent que l’âgisme peut également être exacerbé par d’autres facteurs comme le genre, la classe sociale et l’origine ethnique. Ces facteurs peuvent faire augmenter la vulnérabilité de certains travailleurs âgés face aux stéréotypes, aux préjugés et à la discrimination.

Tous les secteurs d’activités sont touchés par l’âgisme, même le secteur de la santé. Des études soutiennent que des travailleurs de la santé ont rapporté des stéréotypes négatifs envers les personnes âgées au sein des établissements de santé. De tels stéréotypes peuvent avoir de graves conséquences, comme influencer l’allocation des ressources entre les groupes de patients et les traitements offerts.

2) Comment la société définit le vieillissement
Dans une société où l’obsession de la jeunesse et de la beauté est omniprésente, le vieillissement est souvent perçu comme un processus négatif. Cela se reflète par :

- des recruteurs qui ont internalisé certains stéréotypes et qui vont préférer les candidats plus jeunes;

- des travailleurs de la santé qui sont réticents à se spécialiser en gérontologie;

- des politiques gouvernementales qui contribuent à l’idée que les personnes âgées doivent être actives et en bonne santé pour être utiles à la société.

Un autre élément qui contribue à cette perception négative est celui du « parcours de vie normatif », c’est-à-dire la progression « normale » ou « standardisée » que devrait avoir chaque groupe d’âge. Cela se traduit de différentes façons, notamment :

- la marginalisation des personnes qui s’écartent de cette voie, par exemple des gens qui débuteraient des études à un âge avancé;

- de plus grandes difficultés à réintégrer le marché du travail en cas de perte d’emploi, car cela s’écarte du parcours professionnel traditionnel qui suppose une progression ininterrompue jusqu’à la retraite (et en cas de perte d’emploi, les travailleurs âgés sont parfois réorientés vers des emplois moins bien rémunérés, non spécialisés et précaires); ou encore

- moins de formations et de promotions offertes aux travailleurs âgés, ce qui renforce l’idée qu’ils ne peuvent pas apprendre de nouvelles choses ni relever de nouveaux défis.


3) 
Les stratégies pour contrecarrer l’âgisme
Les études révèlent que différentes stratégies sont mises en œuvre par les individus et les organisations pour contrecarrer l’âgisme en milieu de travail.

Les stratégies d’adaptation
La principale ressource d’adaptation est le soutien social, qui permet aux employés âgés d’accroître leur sentiment de valeur personnelle et d’appartenance professionnelle.

Dans leur milieu professionnel, les travailleurs âgés s’adaptent parfois de bien différentes façons. Si certains vont lutter ouvertement contre la discrimination, d’autres préféreront accepter cette réalité et se concentrer sur les aspects positifs de la vie en dehors du travail.

Les stratégies identitaires
Le fait de se sentir vieux ou jeune dépend de l’identité personnelle, qui est fluide et influencée par ses relations sociales et son environnement. Ainsi, certains travailleurs âgés combattent l’âgisme et souhaitent renforcer leur identité professionnelle. D’autres internalisent les stéréotypes ambiants : certains adoptent rapidement une nouvelle identité, celle des retraités.

Dans les milieux de travail, certains dirigeants tentent de mettre en place des stratégies pour inclure les travailleurs âgés. Toutefois, les études révèlent que ces mesures ont parfois l’effet inverse, car certains gestionnaires ont tellement peur de se comporter de manière inappropriée envers les travailleurs âgés. Ceci peut faire en sorte qu’ils vont plutôt les éviter et ainsi renforcer leur exclusion.

Faites respecter vos droits

Si vous êtes employés ou si vous êtes en recherche d’emploi et que vous pensez être victimes de discrimination à cause de votre âge, rappelez-vous que cela est illégal. On ne peut pas vous refuser un emploi, une formation ou une promotion, ni vous contraindre à prendre votre retraite à cause de votre âge. Des recours sont possibles auprès de votre organisation, d’organismes des droits de la personne provinciaux et territoriaux, ou de tribunaux qui pourraient être compétents selon les circonstances.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Emploi et Développement social Canada. Promouvoir la participation des canadiens âgés au marché du travail. Gouvernement du Canada, Ottawa: Canada, 2018.

  2. Previtali F, Keskinen K, Niska M, Nikander P. Ageism in working life: A scoping review on discursive approaches. The Gerontologist, 2020.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation