+AA
En

La résilience communautaire: faire face ensemble aux catastrophes

Les messages clés

  • De nombreux facteurs influent sur la capacité des personnes à faire preuve de résilience face aux catastrophes, comme l’âge, l’état de santé, le soutien social et les canaux de communication utilisés pour les informer.

  • Mais ce ne sont pas seulement des individus qui sont frappés par des catastrophes, ce sont des communautés entière qui sont ébranlées.

  • En mettant en œuvre un plan de résilience communautaire, une communauté peut se rassembler et surmonter toute catastrophe, tout en se reconstruisant socialement, physiquement et économiquement.

  • Neuf éléments essentiels ont été identifiés pour favoriser la résilience communautaire face aux catastrophes : les connaissances, les réseaux et les relations communautaires, la communication, la santé, la gouvernance et le leadership, les ressources, l’investissement économique, la préparation et les attitudes mentales.

La pandémie de COVID-19 révèle à quel point certains individus sont plus vulnérables lorsqu’une catastrophe survient. Que ce soit une vulnérabilité face à la maladie, ou encore une vulnérabilité face aux conséquences sanitaires, sociales et économiques engendrée par la maladie.(1; 2) Pensons à nos aînés en perte d’autonomie qui dépendent souvent d’un aidant pour leur alimentation, leurs soins de base et la prise de médicaments, par exemple.

La pandémie révèle également à quel point toute la communauté peut être ébranlée dans de telles circonstances, et non pas seulement des individus. Les nombreux décès, le confinement et l’isolement qui limitent nos capacités à aider nos proches, les pertes d’emplois massives, les problèmes aux niveaux des infrastructures, ou encore les problèmes d’accès aux soins et services sociaux dont nous avons besoins ne sont que quelques exemples. Une pandémie pose des défis considérables aux communautés sur de longues périodes allant de plusieurs semaines à plusieurs mois. Les communautés doivent donc développer des moyens pour répondre, résister et se remettre de tels événements.

On parle souvent de l’importance de la « résilience communautaire ». Cette résilience communautaire permettrait une meilleure adaptation afin de minimiser les impacts d’une catastrophe, ce qui rendrait le retour à la vie normale plus facile. En mettant en œuvre un plan de résilience communautaire, une communauté peut se rassembler et surmonter toute catastrophe, tout en se reconstruisant socialement, physiquement et économiquement.

Mais la résilience communautaire peut être une idée abstraite en apparence. De quoi s’agit-il exactement?

Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique a examiné 80 articles afin d’explorer les différentes définitions de la résilience communautaire,(3) qui peut être tour à tour considérée comme :
1. un processus continu d’adaptation qui permet de gérer et de répondre aux demandes extraordinaires en matière de ressources et aux pertes associées aux catastrophes;
2. l’absence d’effets négatifs, c’est-à-dire la capacité à maintenir des niveaux relativement stables et sains de fonctionnement psychologique et physique; ou
3. la capacité à exploiter les ressources et l’expertise locales pour participer pleinement au rétablissement de la communauté après des catastrophes, d’une manière qui complète la réponse des services d’urgence.

9 éléments-clés de la résilience communautaire

Si les définitions varient grandement, la revue systématique a tout de même permis d’identifier neuf éléments-clés de la résilience communautaire :
1. Améliorer les connaissances et éduquer le public par le biais de communications publiques pour atténuer les effets d’une catastrophe se traduit par une meilleure réponse en situation d’urgence.

2. Favoriser les liens et la cohésion sociale pour créer des réseaux communautaires solides et faire face à l’incertitude après la crise. Comme l’a révélé la pandémie de COVID-19, maintenir ces liens par des moyens alternatifs (par vidéoconférence ou téléphone) est vital.

3. Communiquer de façon efficace et transparente pour aider une communauté à articuler, coordonner et comprendre les risques et les effets des perturbations.

4. Maintenir la santé des collectivités, autant les problèmes de santé physique mais aussi les problèmes de santé mentale pour contrer l’anxiété, le stress et la dépression générés par les événements traumatisants.

5. Faire preuve d’un leadership fort, et ce, pendant, durant et après la catastrophe.

6. Posséder les ressources nécessaires et les allouer dans la communauté de façon adéquate. Ces ressources peuvent être de nature alimentaire (eau, nourriture), technique (masques et dispositifs médicaux essentiels), humaine, financière et sociale.

7. Investir dans l’économie comme en soutenant le développement des infrastructures pour atténuer les risques futurs et en diversifiant l’économie.

8. Prévoir des processus d’intervention efficaces avant qu’une catastrophe survienne pour réduire les risques qui pourraient affecter la population.

9. Valoriser des pensées et des attitudes mentales positives en mettant l’accent sur l’espoir que les choses vont s’améliorer et qu’il faut accepter que les choses soient différentes après la crise, on réduit l’incertitude et l’anxiété de la population touchée.

 

Participez au renforcement de votre communauté

Il est essentiel de tirer des leçons des événements passés pour faire face aux catastrophes futures (et peut-être à une deuxième vague de COVID-19). Vous pouvez jouer un rôle actif à cet égard et des boîtes à outils sont disponibles pour vous aider:
- Apprenez-en plus sur la résilience communautaire afin que vous puissiez informer vos proches; et
- Parlez aux autres de la résilience communautaire, mais aussi partagez vos expériences personnelles et vos idées pour améliorer la façon dont votre communauté peut réagir, résister et se relever des catastrophes.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Timalsina R & Songwathana P. Facteurs améliorant la résilience des personnes âgées en situation de catastrophe: une revue systématique. Australasian Emergency Care. 2020.

  2. Kwan C, Walsh CA. La résilience des aînés face aux catastrophes: un examen de la portée de la littérature. International Journal of Disaster Risk Reduction. 2017;25:259-273.

  3. Patel SS, Rogers MB, Amlôt R, Rubin GJ. Qu'entendons-nous par «résilience communautaire»? Une revue systématique de la littérature sur la façon dont elle est définie dans la littérature. PLoS Currents. 2017;1.

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation