+AA
En

Cultiver la santé et le bien-être

Les messages clés

  • Le jardinage est parfois considéré comme un passe-temps, mais c’est beaucoup plus que cela.
  • Les recherches révèlent que le jardinage est une activité susceptible de promouvoir la santé et le bien-être des aînés.
  • Avant de sortir vos pelles et vos râteaux, planifiez soigneusement vos activités de jardinage: pensez à votre santé et à votre sécurité, adaptez vos activités de jardinage et socialisez.

Bien que de nombreuses régions soient encore ensevelies sous des tonnes de neige, des jardiniers de partout au pays commencent à s'activer. Ils conçoivent les plans de leurs jardins et réfléchissent aux échéanciers pour les exécuter, et certains sont sur le point de commencer leurs semis à l'intérieur.

Le jardinage est parfois considéré comme un simple passe-temps, mais détrompez-vous! C'est une activité incroyable qui peut avoir des effets positifs sur la santé et le bien-être. Vous avez peut-être entendu parler des avantages thérapeutiques du jardinage: maintien de la forme physique; amélioration de la flexibilité, de la coordination et de la force,(1) amélioration de la relaxation physiologique et psychologique,(2) amélioration de l'estime de soi et des symptômes de dépression,(3) soutien à la créativité,(4) et création de liens sociaux (et même des liens intergénérationnels).(5) Des données probantes permettent d'ailleurs de soutenir plusieurs de ces affirmations!

Ce que nous apprend la recherche

Une revue systématique a identifié 22 études examinant les avantages du jardinage pour les aînés vivant dans la communauté ou en établissement.(6) La majorité des études incluses dans la revue ont révélé que le jardinage est une activité appréciée par les aînés qui a des effets positifs sur leur santé physique, leurs capacités cognitives, leur nutrition, leur spiritualité et leur engagement social. Le jardinage peut même améliorer leur niveau d'autonomie et leur qualité de vie.

La revue systématique a également révélé que le jardinage permet aux aînés de se remémorer des souvenirs de leur enfance et de leur famille. Il s’agit donc d’une activité réconfortante pour les aînés qui peuvent renouer avec leur passé, leur culture et la nature. Les activités de jardinage menées en groupe peuvent également favoriser les interactions sociales et l'entraide communautaire.

Bien que les avantages observés du jardinage soient prometteurs, ils peuvent ne pas être les mêmes pour tout le monde. La revue systématique a mis en évidence la nécessité d’explorer les effets du jardinage sur les personnes atteintes de démence et les les aînés atteints de limitations fonctionnelles. 

Par où commencer

Avant de sortir vos pelles et vos râteaux, prenez le temps de planifier vos activités de jardinage:(7)

Pensez à votre santé et à votre sécurité: Vous avez peut-être une condition qui vous empêche de pratiquer certaines activités de jardinage. Vous devez également évaluer votre jardin et l'espace environnant afin d'identifier les risques de chutes potentiels, penser à vous protéger du soleil en tout temps, et changer régulièrement de positions lorsque vous travaillez dans le jardin.

Adaptez votre jardinage: Les activités de jardinage, les outils et le jardin lui-même peuvent être adaptés à vos besoins et à vos capacités (par exemple, l'installation de plates-bandes surélevées ou l'utilisation d'outils légers et ergonomiques peuvent réduire la demande physique associée au jardinage).

Socialisez: Ne vous lancez pas seul dans l'aventure! Joignez-vous à un groupe de jardiniers locaux ou à un jardin communautaire pour vous rapprocher des autres, et pour partager votre passion et vos connaissances. En partageant des tâches de jardinage avec d'autres personnes, vous trouverez peut-être des tâches pouvant mieux répondre à vos besoins et à vos capacités (par exemple, creuser, planter, arroser ou récolter les fruits, les légumes et les fleurs). Et n'oubliez pas qu'il n'y a rien de mieux que de profiter des fruits de son travail avec les autres!


Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Lawrence S. Get fit by gardening. WebMD, 12 mars 2006.
  2.  Hassan A, Qibing C, Tao J. Physiological and psychological effects of gardening activity in older adults. Geriatrics and Gerontology International, 2018; 18(8): 1147-1152.
  3. Wood CJ, Pretty J, Griffin M. A case-control study of the health and well-being benefits of allotment gardening. Journal of Public Health. 2016; 38(3): e336-e344.
  4.  Leng CH, Wang JD. Daily home gardening improved survival for older people with mobility limitations: an 11-year follow-up study in Taiwan. Clinical Interventions in Aging. 2016; 11: 947-959.
  5. Moquin R, Diduck AP, Sinclair AJ, Davidson-Hunt IJ. Cultivating community through gardening in Kenora, Ontario. Canadian Food Studies. 2016; 3(2): 70-103.
  6. Wang D, MacMillan T. The benefits of gardening for older adults: A systematic review of the literature. Activities, Adaptation and Aging. 2013; 37(2): 153-181.
  7. Better Health Victoria. Gardening for older people, août 2014.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation