+AA
En

La vitamine D : un possible allié dans la lutte contre le diabète

Les messages clés

  • On peut obtenir la vitamine D en petites quantités à partir de la nourriture, de la lumière du soleil ou de suppléments; et la vitamine D peut aider à réguler les niveaux d'insuline. 
  • La supplémentation en vitamine D peut abaisser la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2; elle est particulièrement efficace chez les personnes qui ont une carence en vitamine D et sont non obèses et carencées. 
  • Une supplémentation de plus de 12 semaines à 1000 UI/jour ou plus peut être plus bénéfique. 

Les nombreux bénéfices de la vitamine D sur la santé ont dominé le monde des suppléments ces dernières années. De même, l’épidémie mondiale croissante de diabète de type 2 a également attiré l’attention — avec environ 400 millions de personnes actuellement touchées, et ce nombre devrait atteindre 642 millions d’ici à 2040.(1 ; 2) À mesure que les taux de diabète de type 2 continuent à augmenter, il est urgent de trouver des moyens efficaces de lutter contre cette maladie. La supplémentation en vitamine D est apparue comme une solution possible.(1) Mais quelle est son efficacité ?

La « vitamine soleil » ou vitamine D est synthétisée dans notre peau en réponse à la lumière directe du soleil.(3 ; 4 ; 5) Cependant, la synthèse de vitamine D peut être entravée par une variété de facteurs, y compris la couverture nuageuse, le moment de la journée et le smog.(3) La vitamine D se trouve également en petites quantités dans certains aliments comme les poissons gras (le maquereau, les sardines et le thon),(3 ; 4 ; 5) ainsi que les aliments enrichis de vitamine D, tels que les produits laitiers, les céréales et le jus d’orange.(3) Cependant, la plupart des aliments ne constituent pas de bonnes sources de vitamine D,(3 ; 4 ; 5) ce qui incite un grand nombre de personnes à prendre des suppléments pour augmenter leur taux de vitamine D. En fait, près de 34% des Canadiens ont pris une sorte de supplément contenant de la vitamine D en 2015.(6)

Beaucoup de personnes atteintes de diabète ont une carence en vitamine D.(7) C’est un constat important, parce qu’on sait que la vitamine D aide à réguler le taux d’insuline.(8) De nouvelles études ont évalué si la supplémentation en vitamine D aide à prendre en charge le diabète de type 2.(1)

Ce que la recherche nous apprend

Une revue systématique récente et une méta analyse ont examiné si la supplémentation en vitamine D améliore le contrôle de la glycémie chez les adultes atteints de diabète de type 2. Les études incluses dans la revue systématique se penchent sur l’administration de la vitamine D à différentes doses, fréquences et durée, mais aussi sous différentes formes telles que des comprimés, des boissons et des injections.

Les conclusions de la revue systématique indiquent que dans l’ensemble, la supplémentation en vitamine D peut réduire la glycémie moyenne, mais pas la glycémie à jeun. Cependant, ces effets n’étaient pas cohérents chez tous les participants. Par exemple, les personnes non obèses semblent connaître des améliorations de la glycémie moyenne, alors que les personnes présentant une carence en vitamine D, ainsi que celles qui ne sont ni obèses ni carencées en vitamine D semblent présenter des réductions tant de la glycémie moyenne que de la glycémie à jeun. Les personnes atteintes de diabète de type 2 qui ne sont ni obèses ni considérées comme carencées en vitamine D ne manifestent pas de bénéfices liés à la supplémentation.

En ce qui concerne le contrôle de la glycémie, les adultes atteints de diabète de type 2 qui ont une carence en vitamine D et qui ont un poids santé sont susceptibles de tirer le plus de profit des suppléments de vitamine D. Les effets les plus importants se produisent lorsque les suppléments sont pris pendant plus de 12 semaines et à une dose égale ou supérieure à 1 000 UI par jour. Bien que plus de recherches soient encore nécessaires pour confirmer ces résultats, il y a actuellement lieu de croire que la vitamine D puisse avoir un rôle à jouer dans la régulation du diabète de type 2 chez certaines personnes.(1)

Ressources en vedette


À Propos des Auteurs

Références

  1. Wu C, Qiu S, Zhu X, et coll. La supplémentation en vitamine D et le contrôle glycémique chez les patients diabétiques de type 2: une revue systématique et méta-analyse. Metabolism. 2017; 73:67-76. doi: 10.1016/j.metabol.2017.05.005. 
  2. International Diabetes Federation. IDF diabetes atlas – 8e édition. [Internet] 2017. [consulté en juin 2018]. Disponible en ligne en anglais : http://www.diabetesatlas.org
  3. National Institutes of Health. Vitamin D fact sheet for health professionals. [Internet] 2017. [consulté en juin 2018]. Disponible en ligne en anglais : https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminD-HealthProfessional/#ref
  4. Houghton LA, Vieth R. The case against ergocalciferol (vitamin D2) as a vitamin supplement. Am J Clin Nutr. 2006; 84(4):694-697.
  5. Avenell A, Mak JC, O’Connell D. La vitamine D et les analogues de la vitamine D pour la prévention des fractures chez les femmes ménopausées et les hommes âgés. Cochrane Database of Syst Rev. 2014; 4:CD000227. doi: 10.1002/14651858.CD000227.pub4.
  6. Statistique Canada. Consommation de suppléments nutritifs, 2015. [Internet] 2017. [consulté en juin 2018]. Disponible en ligne : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2017001/article/14831-fra.htm
  7. Pittas AG, Lau J, Hu FB, et coll. The role of vitamin D and calcium in type 2 diabetes. A systematic review and meta-analysis. J Clin Endocrinol Metab. 2007; 92(6):2017-2029. doi: 10.1210/jc.2007-0298. 
  8. Mitri J, Pittas AG. Vitamin D and diabetes. Endocrinol Metab Clin North Am. 2014; 43(1):205-232. doi: 10.1016/j.ect.2013.09.010. 

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation