+AA
En

La dépression vous donne-t-elle le cafard ? Essayez ces trois stratégies pour la prendre en charge

Les messages clés

  • La dépression ne fait pas partie du processus normal du vieillissement : bien que chacun soit susceptible d’en être atteint, certaines personnes courent un plus grand risque.
  • La dépression doit être traitée par un professionnel de la santé, mais certaines stratégies peuvent vous aider à la prendre en charge afin de soulager ses symptômes..
  • L’activité physique et la thérapie basée sur la pleine conscience ou sur l’évocation des souvenirs préviennent ou réduisent les symptômes de la dépression.

Faire face à la dépression peut tenir du parcours du combattant. Vous pouvez vous sentir comme si vous aviez un boulet à traîner derrière vous toute la journée, et que ce poids vous laissait un sentiment de tristesse, de contrariété, de colère, d’anxiété, de dévalorisation et de culpabilité. La dépression peut étouffer en vous toute velléité d’entreprendre vos activités quotidiennes — même celles que vous appréciez auparavant. Vous pourriez aussi éprouver de la difficulté à vous concentrer, à dormir et à manger. Vous pourriez même avoir des pensées suicidaires.

Certaines personnes sont plus à risque que d’autres. Ainsi, vous courrez un plus grand risque de dépression si l’un de vos proches parents est atteint de maladies mentales, si vous avez une maladie chronique ou si vous avez déjà fait une dépression. En 2012, environ 2 % des Canadiennes et des Canadiens âgés de 65 ans et plus auraient fait une dépression au cours des 12 mois précédents (3). Bien que la dépression soit fréquente, il est important de préciser qu’elle ne fait pas partie du processus normal du vieillissement.

La dépression peut être diagnostiquée par votre médecin qui la traitera avec des médicaments, une psychothérapie ou des approches non conventionnelles. Ces traitements peuvent être prescrits seuls ou en combinaison (1). En plus du traitement recommandé par votre médecin, les stratégies suivantes peuvent vous aider à prendre en charge la dépression.

1. Restez actif

Quand vous êtes déprimé, trouver la motivation de faire de l'exercice peut s’avérer difficile. La recherche montre toutefois que l’exercice possède de solides propriétés antidépressives -- sans effets secondaires négatifs. En fait, l’activité physique telle que les exercices aérobiques, la musculation, le tai-chi, ou la danse peut vous remonter le moral et vous donner un sentiment de bien-être (4). Les personnes âgées qui pratiquent le tai-chi sur une base régulière présentent significativement moins de symptômes de dépression que les personnes qui ne le pratiquent pas (5). Les groupes de marche s’avèrent également utiles pour prévenir la dépression chez les personnes âgées (6).

2. Pratiquez la pleine conscience ou la méditation

Ces dernières années, on constate, à raison, un intérêt accru pour la pleine conscience. Si vous avez éprouvé une dépression récurrente, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pourrait aider à prévenir sa réapparition. La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience emploie des pratiques de méditations qui se concentrent sur l’attention portée au moment présent. La recherche montre que les personnes qui essayent ce type de thérapie sont moins susceptibles de rechute que les personnes qui prennent des antidépresseurs ou qui utilisent d’autres types de traitement (7). La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience peut également être offerte via Internet, ce qui la rend relativement facile d’accès (8).

3. Partagez vos souvenirs

Avez-vous déjà remarqué qu’une image, un son, une odeur, une saveur peuvent évoquer des souvenirs très précis? Une thérapie de réminiscence, qui implique de partager des histoires et des souvenirs personnels dans des groupes animés par un facilitateur qualifié, peut être une manière puissante de se rappeler les périodes heureuses (9). Parler des réalisations passées, évoquer de bons souvenirs ou partager des expériences peut favoriser le réconfort et aider les gens à relier le passé au présent (10). Pour les personnes vivant dans des établissements de soins de longue durée, cette approche s’est avérée utile pour réduire les sentiments de solitude et de dépression (9).



À Propos des Auteurs

Références

  1. Mayo Clinic. Depression (major depressive disorder) [Internet]. Mayo Clinic, 2018. Disponible en ligne en anglais  https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/depression/symptoms-causes/syc-20356007
  2. Gouvernement du Canada. Qu’est-ce que la dépression? Agence de la santé publique du Canada, 2016. Disponible en ligne : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/maladie-mentale/est-depression.html 
  3. Findlay, L. Rapports sur la santé : Dépression et idéation suicidaire chez les Canadiens de 15 à 24 ans. Statistiques Canada, 2017. Disponible en ligne : https://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2017001/article/14697-fra.htm
  4. Heinzel S, Lawrence JB, Kallies G et coll. L'exercice pour lutter contre la dépression chez les personnes âgées: une revue systématique et méta-analyse. Gero Psych. 2015; 28(4):149-162. 
  5. Chi I, Jordan-Marsh M, Guo M et coll. Tai chi et la réduction des symptômes dépressifs chez les adultes plus âgés: Une méta-analyse d'essais randomisés. Geriatr Gerontol Int. 2013; 13:3-12. doi: 10.1111/j.1447-0594.2012.00882.x.
  6. Hanson S, Jones A. Y a-t-il des données probantes sur les avantages pour la santé des groupes de marche? Une revue systématique et méta-analyse. Br J Sports Med. 2015; 49:710-715. doi: 10.1136/bjsports-2014-094157.  
  7. Kuyken W, Warren FC, Taylor RS, et coll. L'efficacité de la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience dans la prévention des rechutes dépressives: une méta-analyse des donnes individuelles des patients provenant d'essais randomisés. JAMA Psychiatry. 2016;73:565-74. doi: 10.1001/jamapsychiatry.2016.0076.
  8. Spijkerman MPJ, Pots WTM, Bohlmeijer ET. L'efficacité des interventions en ligne basées sur la pleine conscience dans l'amélioration de la santé mentale: une revue systématique et méta-analyse d'essais contrôlés randomisés. Clin Psychol Rev. 2016; 45: 102-114. doi: 10.1016/j.cpr.2016.03.009.
  9. Apostolo J, Bobrowicz-Campos E, Rodrigues M et coll. L'efficacité des interventions non pharmacologiques chez les personnes âgées souffrant de troubles dépressifs: une revue systématique. Int J Nurs Stud. 2016; 58:59-70. doi: 10.1016/j.ijnurstu.2016.02.006.
  10. Franck L, Molyneux N, Parkinson L. Une revue systématique des interventions adressant l'isolement social et la dépression chez les clients de soins aux personnes âgées. Qual Life Res. 2016; 25(6):1395-1407. doi: 10.1007/s11136-015-1197-y.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation