+AA
En

La télésanté: une solution nouvelle à un vieux problème — aider les personnes atteintes de maladies chroniques à prendre mieux soin d’elles-mêmes

Les messages clés

  • Les maladies chroniques comme le diabète de type 2 et les maladies cardiaques sont fréquents au sein des populations vieillissantes.
  • La télésanté est une manière efficace de favoriser la communication entre les personnes âgées et leurs prestataires de soins de santé.
  • Cette stratégie peut permettre aux personnes âgées de mieux prendre en charge leur propre santé, en réduisant au minimum l’impact que leur maladie chronique a sur leur vie quotidienne.

La technologie fait désormais partie de notre vie quotidienne. En fait, vous êtes probablement en train de lire ce blogue sur votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur. Malheureusement, être atteint d'une maladie chronique est également une réalité quotidienne pour certains. Cela nécessite bien souvent de nouvelles prescriptions et des règles parfois déroutantes afin de tenir les symptômes à distance.

Une maladie chronique est une maladie qui ne disparaît pas avec le temps, et qui dure généralement plus de trois mois. Des conditions telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2, les maladies respiratoires et l’arthrite entrent dans cette catégorie (1). Plus de la moitié des personnes qui ont une maladie chronique en ont plus d’une, ce qui rend leur prise en charge encore plus difficile. Les personnes âgées courent un risque accru de développer des maladies chroniques (3).

Les maladies chroniques sont souvent « autogérées ». Les techniques d'autogestion sont des activités quotidiennes qui vous aident à prendre le contrôle sur une maladie chronique ou à diminuer son impact sur votre vie (4). Quelques exemples incluent la prise de médicaments sous ordonnance, l’amélioration de l'alimentation, ou la pratique de l’exercice (5).

Mais pour certains, l'autogestion est une tâche accablante. C’est là que la technologie peut être utile (3; 6; 7; 8; 9).

La « télésanté » émerge comme bonne manière d’améliorer les techniques d'autogestion d’un patient. Elle emploie les technologies de communication — comprenant l’audio, la vidéo et les sites Web — pour fournir des services de soins de santé et de l’information aux gens qu’ils soient près ou loin (10).

Un problème de santé chronique peut être un lourd fardeau, particulièrement quand il s’agit de prendre en charge vos propres soins. La télésanté peut-elle alléger ce fardeau?

Ce que la recherche nous apprend

La recherche révèle que la télésanté peut soutenir l'autogestion chez les personnes âgées atteintes de maladies chroniques, en partie en développant des compétences afin d’améliorer leur savoir-faire en matière d’autosoins et les comportements d’autosurveillance (3; 6; 7; 8; 9).

Par exemple, les technologies qui améliorent la communication à distance entre les personnes âgées et leurs prestataires de soins de santé aident les patients atteints de maladies chroniques à prendre leurs médicaments comme prescrits et à améliorer les autosoins. Les patients sont mieux informés au sujet de leur santé et ressentent une meilleure qualité de vie en général. De plus, en examinant les maladies respiratoires, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques, la télésanté a mené à une réduction des taux d’hospitalisation (6), ainsi qu'à une amélioration du contrôle de la glycémie (7; 8), du poids et de l’IMC (9), respectivement. Pour des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde et la vessie hyperactive, les stratégies de communication basées sur le Web (telles que les forums de discussion et les sondages en ligne) sont également efficaces à responsabiliser les patients à mieux prendre soin d’eux-mêmes (3).

Les recherches futures devraient évaluer l’efficacité à long terme de la télésanté parce que certaines études ont montré que ses bienfaits diminuent avec le temps. L’impact de facteurs additionnels comme l’ethnicité et la culture mérite aussi une attention particulière.

Si vous souffrez d’une maladie chronique, il y a des choses que vous pouvez faire pour la prendre en charge et pour améliorer votre santé. Adopter les nouvelles technologies est l’une d’entre elles.


À Propos des Auteurs

Références

  1. Bernell S, Howard SW. Use your words carefully: What is a chronic disease? Front Public Health. 2016; 4:159. doi: 10.3389/fpubh.2016.00159.
  2. Centers for Disease Control and Prevention. Chronic diseases: The leading cause of death and disability in the United States. [Internet] 2017. [consulté en janvier 2018]. Disponible en ligne en anglais seulement : https://www.cdc.gov/chronicdisease/overview/index.htm
  3. Guo Y, Albright D. L'efficacité de la télésanté sur l'autogestion pour les personnes âgées atteintes d'une maladie chronique: une revue narrative complète de la littérature. J Telemed Telecare. 2017; 1: 1357633X17706285. doi: 10.1177/1357633X17706285. 
  4. Barlow J, Wright C, Sheasby J, et coll. Self-management approaches for people with chronic conditions: A review. Patient Educ Couns. 2002; 48(2):177-187.
  5. Clark NM, Becker MH, Janz NK, et coll. Self-management of chronic disease by older adults: A review and questions for research. J Aging Health. 1991; 3(1):3-27. https://doi.org/10.1177/089826439100300101.
  6. Cruz J, Brooks D, Marques A. L'efficacité de la télésurveillance à domicile pour la maladie pulmonaire obstructive chronique : une revue systématique. Int J Clin Pract. 2014; 68(3):369-378. doi: 10.1111/ijcp.12345.
  7. Hou C, Carter B, Hewitt J, et coll. Les applications de téléphones cellulaires améliorent-elles le contrôle glycémique (HbA1c) dans l'autogestion du diabète? Une revue systématique, une méta-analyse et une évaluation GRADE de 14 essais randomisés. Diabetes Care. 2016; 39(11):2089-2095. 
  8. Cui M, Wu X, Mao J, et coll. L'autogestion du diabète de type 2 via les applications de téléphones intelligents: une revue systématique et méta-analyse. PLoS One. 2016; 11(11):e0166718. doi: 10.1371/journal.pone.0166718. 
  9. Widmer RJ, Collins NM, Collins CS, et coll. Interventions de cybersanté pour la prévention des maladies cardiovasculaires : une revue systématique et une méta-analyse. Mayo Clin Proc. 2015; 90(4):469-480. doi: 10.1016/j.mayocp.2014.12.026. 
  10. Picot J. Telemedicine and telehealth in Canada: Forty years of change in the use of information and communications technologies in a publicly administered health care system. Telemed J. 1998; 4(3):199-205.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation