+AA
En
Voir tous les sujets

Consommation d'alcool

Consommer trop d'alcool peut augmenter votre risque de développer certains cancers et troubles du système immunitaire, ainsi que d'accroître votre risque d'avoir des dommages aux muscles et aux os. Consultez les ressources ci-dessous pour en savoir plus sur les effets de l'alcool sur le processus de vieillissement.

  • Évaluation d'une ressource Web

    Consommation d'alcool: les bienfaits sont dans la dose

    Evidence-based Living
    Une consommation modérée d'alcool peut avoir certains bienfaits pour la santé (jusqu'à un verre par jour pour les femmes et jusqu'à deux verres par jour pour les hommes). Cela dit, la consommation d'alcool chez les personnes âgées peut augmenter le risque d'accidents, y compris les chutes et les fractures. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Troubles liés à la consommation d'alcool

    Mayo Clinic
    La consommation malsaine d'alcool peut entraîner de graves problèmes. Il est important de recevoir un traitement le plus tôt possible. Cette ressource offre des informations sur la façon de reconnaître, de traiter et d'aider les autres à faire face à une consommation malsaine d'alcool. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Alcool: soupeser les risques et avantages potentiels

    Mayo Clinic
    Vous ne devriez pas commencer à boire de l'alcool ou à en boire plus souvent en espérant que cela ait des avantages pour votre santé. Les avantages potentiels comprennent un risque moindre de maladie du coeur, d'accident vasculaire cérébral ou de diabète. Les risques comprennent de nombreux problèmes de santé graves. Les avantages de la consommation d'alcool ne surpassent pas les risques. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Alcool: est-ce que cela affecte la tension artérielle?

    Mayo Clinic
    Boire trop d'alcool peut élever votre tension artérielle à des niveaux problématiques. Si vous souffrez d'hypertension, évitez l'alcool ou buvez avec modération. Une consommation modérée représente un verre par jour pour les hommes et les femmes de plus de 65 ans. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    L'alcool et la santé: le bon, le mauvais et le terrible

    HealthLine
    La consommation d'alcool peut augmenter le risque de maladies dans de nombreuses parties du corps, notamment le cerveau, le foie et le cœur. Boire une petite quantité de vin rouge a montré des avantages pour la santé. Évitez de boire de façon excessive. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Sevrage d'alcool et désintoxication

    Patient.co.uk
    Beaucoup de personnes qui boivent trop d'alcool en viennent à développer une dépendance. Cela a beaucoup d'impacts négatifs sur leur corps. Ces personnes peuvent faire un sevrage si elles souhaitent arrêter de boire. Des ressources sont accessibles pour les soutenir. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    L'alcool et le risque de cancer

    National Cancer Institute
    Boire de l'alcool peut augmenter votre risque de développer certains types de cancer. Le risque de certains cancers est encore plus élevé chez les personnes qui boivent et fument. Suivez les directives de consommation d'alcool pour réduire les risques (des détails sont présentés dans cette ressource). Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Consommation d'alcool et cancer

    American Cancer Society
    L'alcool est lié à de nombreux types de cancer. La consommation régulière d'alcool augmente le risque de cancer de la tête et du cou, de l'œsophage, du foie, du sein ou du côlon. Plus vous buvez d'alcool, plus votre risque est élevé. Les limites d'alcool recommandées ne dépassent pas deux verres par jour pour les hommes et un verre par jour pour les femmes. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Les antécédents médicaux pour des problèmes d'alcool

    Health Link B.C.
    Votre médecin peut vous poser des questions sur votre consommation d'alcool dans le cadre de vos antécédents médicaux. Si vous avez des problèmes de sommeil, des maux de tête, des problèmes digestifs, des changements dans votre rythme cardiaque, des problèmes pendant vos rapports sexuels, ou si vous vous sentez déprimés ou anxieux, ces symptômes peuvent être liés à votre consommation d'alcool. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Alcoolisme: médecine alternative

    Mayo Clinic
    Certaines techniques de médecine alternative comme le yoga, la méditation et l'acupuncture peuvent aider à récupérer de l'alcoolisme. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Alcoolisme: adaptation et soutien

    Mayo Clinic
    Les Alcooliques Anonymes (AA) et d'autres services identifiés dans cette ressource peuvent vous aider à faire face aux problèmes d'alcool, à rester sobre et à gérer les rechutes. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Évaluation d'une ressource Web

    Des boissons à consommer avec modération

    Harvard School of Public Health
    Les boissons édulcorées, les boissons diététiques, les jus de fruits à 100%, le lait et l'alcool sont riches en calories: ne les buvez qu'avec modération. Pour certaines personnes, boire de petites quantités d'alcool peut aider à réduire le risque de maladies du coeur ou de diabète, mais ces risques sont en réalité accrus chez les gros buveurs. Les personnes qui ne boivent pas ne devraient pas avoir besoin de commencer à boire de petites quantités d'alcool. Cette ressource est disponible en anglais.

Restez à l'affut

Lorsque des nouvelles sur le vieillissement font les manchettes, @Mac_AgingNews vous apporte les meilleures données probantes en lien avec ces nouvelles qui sont disponibles sur le Portail.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2019 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation