+AA
En

Envie de jouer ? Des applications pour téléphones intelligents pour augmenter le niveau d’activité physique

Les messages clés

  • Les téléphones intelligents jouent un rôle important dans la vie de la plupart des Canadiens et des Canadiennes.
  • Les applications pour téléphone intelligent qui contiennent des fonctionnalités de type jeu peuvent aider les gens à augmenter leur niveau d’activité physique, en particulier la marche et le nombre de pas.
  • Tenez compte des fonctionnalités, des critiques, du public cible, des implications en matière de confidentialité et du coût d’une application lorsque vous essayez de sélectionner la meilleure application pour vous. 

Chaque jour qui passe, les technologies qui évoluent rapidement s’intègrent de plus en plus dans nos vies. Qu’il s’agisse de questions professionnelles ou personnelles, elles nous aident à rester en contact avec les autres, nous permettent d’accéder à une abondance d’informations et nous permettent même de nous divertir (1). Le téléphone intelligent est une avancée technologique très utilisée. En 2020, il y avait près de 32 millions d’utilisateurs et d'utilisatrices de téléphone intelligent au Canada, et 84 % d’entre eux dépendaient de ces téléphones pour aborder des questions personnelles (1 ; 2). Plus de la moitié des Canadiens et des Canadiennes déclarent que la première chose qu’ils font en se réveillant et la dernière chose qu’ils font avant de s’endormir est… de consulter leur téléphone intelligent. La fréquence à laquelle les Canadiens et les Canadiennes consultent leur téléphone est encore plus intéressante, puisque deux personnes sur cinq déclarent le faire au moins toutes les demi-heures (1).


Compte tenu de la forte utilisation des téléphones intelligents par les Canadiens et les Canadiennes, il est possible de tirer parti de cette utilisation pour nous aider à rattraper notre retard dans des domaines tels que l’atteinte des niveaux d’activité physique recommandés (3 ; 4). Pour les adultes âgés de 18 à 65 ans et plus, les lignes directrices canadiennes sur le mouvement sur 24 heures suggèrent un minimum de 150 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse chaque semaine et de la musculation au moins deux fois par semaine, entre autres ajouts (4). Il est important de respecter ces normes, car le fait de ne pas faire suffisamment d’activité physique augmente le risque de développer des maladies chroniques et de mourir (3).


En réponse à ce problème, une revue systématique a entrepris d’examiner les effets des téléphones intelligents, et plus particulièrement des applications de téléphone intelligent « ludifiées » en tant que stratégie solo, sur l’activité physique (5). On parle de ludification lorsque quelque chose qui n’est pas un jeu se voit appliquer des caractéristiques typiques des jeux, comme la réalisation de défis ou la collecte de points (5-8). 


Alors, devez-vous ajouter des applications pour téléphone intelligent qui ont été ludifiées à votre programme d’exercices ?


Ce que la recherche nous dit

L’étude, qui est la première du genre à se pencher sur ce sujet, révèle des résultats préliminaires prometteurs. Plus précisément, il semble que les applications ludiques puissent contribuer à augmenter les niveaux d’activité physique. La marche et le nombre de pas sont deux résultats d’activité physique qui se distinguent par leur potentiel d’amélioration. Bien que les auteurs de l’étude notent que l’on ne sait pas encore très bien quelles sont les caractéristiques de type jeu qui favorisent et maintiennent le changement de comportement, les caractéristiques suivantes peuvent être efficaces pour augmenter l'activité physique : les tableaux de classement qui permettent aux utilisateurs et aux utilisatrices de l’application de voir le classement des autres, l’intégration de réseaux sociaux et les récompenses. En plus d’améliorer la qualité des études, les recherches futures doivent comprendre comment les caractéristiques spécifiques des applications influencent le comportement (3).


Si vous êtes à la recherche d’outils pour vous aider à faire de l’exercice, vous pouvez envisager de tirer parti de votre téléphone intelligent et du temps que vous y passez en essayant une application ludique. Les magasins d’applications proposent une grande variété d’options gratuites ou payantes. Pour choisir l’application qui vous convient le mieux, assurez-vous de vous renseigner sur les différentes options, notamment sur leur fonctionnement, les fonctionnalités qu’elles offrent, la tranche d’âge ou le groupe démographique qu’elles visent, les évaluations et les commentaires des utilisateurs et des utilisatrices, la confidentialité de l’application et les coûts associés. Sachez que certaines applications gratuites peuvent également inclure des fonctions payantes. N’oubliez pas de parler à votre équipe soignante avant d’ajouter cet outil à votre programme d’exercices ; ensemble, vous pourrez discuter de la manière d’intégrer cette stratégie à votre programme et des précautions à prendre en matière de sécurité lorsque vous faites de l’exercice.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Statistique Canada. Enquête canadienne sur l’utilisation d’Internet, 2020. [Internet] 2021. [consulté en août 2022]. Disponible en ligne : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/210622/dq210622b-eng.htm
  2. O'Dea S. Smartphone users in Canada 2018-2024. [Internet] 2022. [consulté en août 2022]. Disponible en ligne en anglais : https://www.statista.com/statistics/467190/forecast-of-smartphone-users-in-canada/
  3. Organisation mondiale de la santé. Activité physique. [Internet] 2020. [consulté en août 2022]. Disponible en ligne : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/physical-activity
  4. Statistique Canada. Enquête canadienne sur les mesures de la santé : Données sur les moniteurs d'activité, 2018-2019. [Internet] 2021. [consulté en août 2022]. Disponible en ligne : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/210901/dq210901c-fra.htm
  5. Yang Y, Hu H, Koenigstorfer J. Les effets des applications ludiques pour téléphones intelligents sur l'activité physique : une revue systématique et méta-analyse. Am J Prev Med. 2022; 62(4):602-613. doi: 10.1016/j.amepre.2021.10.005.
  6. Deterding S, Dixon D, Khaled R, et coll. From game design elements to gamefulness: Defining “gamification”. Proceedings of the 15th International Academic MindTrek Conference. 2011 September 28−30; Tampere, Finland:9-15.
  7. Xi N, Hamari J. Does gamification satisfy needs? A study on the relationship between gamification features and intrinsic need satisfaction. Int J Inf Manag. 2019; 46:210-221.
  8. Werbach K, Hunter D. For the Win: How game thinking can revolutionize your business. Upper Saddle River, NJ: Wharton Digital Press, 2012.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue (qu’ils soient nouveaux ou plus anciens) identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes en matière de prévention et de risques. Il se peut que certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue doivent être modifiées ou évitées complètement afin de se conformer aux nouvelles recommandations en matière de santé publique. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter son site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation