+AA
En

Apprendre une nouvelle langue pour entraîner son cerveau et plus encore

Les messages clés

  • Les bienfaits d’apprendre une nouvelle langue sont nombreux et peuvent même se répercuter sur le vieillissement
  • Les performances cognitives peuvent être stimulées à un âge plus avancé par diverses activités telles que l’apprentissage d’une nouvelle langue.
  • L’apprentissage tout au long de la vie augmente les sentiments positifs d’une personne à l’égard d’elle-même, favorise le bien-être, développe la cohésion sociale, améliore le sentiment de participation à la communauté et les performances sociales.

Kwei! Hi! Buenos dias! γεια σας! Buongiorno! こんにちは! Hallo! Olá! Привет!

Dire bonjour. Voilà bien l’un des premiers mots que l’on tente de maîtriser lorsque l’on apprend une nouvelle langue. Un mot simple en apparence mais qui nous permet d’établir un premier contact avec l’autre…

Il n’y a pas d’âge pour apprendre une nouvelle langue. Que ce soit pour parfaire son éducation, pour faire avancer sa carrière, pour voyager, pour tisser des liens, ou pour apprendre et se nourrir d’une autre culture.

Les bienfaits d’apprendre une nouvelle langue sont nombreux et peuvent même se répercuter sur le vieillissement.(1) En effet, plusieurs chercheurs examinent si l’apprentissage d’une nouvelle langue peut améliorer la qualité de vie des personnes âgées et retarder l’apparition de troubles cognitifs graves.

Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique de sept études a permis d’examiner les effets de l’apprentissage d’une nouvelle langue sur les capacités cognitives des personnes âgées en bonne santé.(2)

Malgré certaines lacunes méthodologiques, comme l’absence de groupe de contrôle ou des différences dans la période d’intervention, les résultats révèlent que l’apprentissage d’une nouvelle langue permet de maintenir ou d’améliorer les capacités cognitives. Il a été démontré que des cours formels en langues a permis d’améliorer la mémoire de travail, tandis qu’une formule de jeux a eu des effets bénéfiques sur l’attention. Les personnes bilingues qui apprennent une troisième langue obtiennent même de meilleurs résultats dans l’accomplissement de certaines tâches, comparativement aux personnes unilingues qui apprennent une deuxième langue à l’âge adulte.

Les cours de langue et les activités qui en découlent, comme les discussions de groupe, la lecture, les jeux, les vidéos YouTube ou le chant en langue étrangère, sont des activités faciles à réaliser et sont stimulantes pour les personnes âgées. L’effet est positif sur le bien-être général, y compris le bien-être émotionnel. Les résultats ont montré que les personnes âgées qui apprennent une autre langue se sentent optimistes et sûrs d’eux, ils éprouvent de la fierté et bénéficient du soutien de leur famille.

Aussi, les cours de langue en personnes sont l’occasion de socialiser, de tisser des liens sociaux forts entre les apprenants et de s’intégrer dans la société. D’ailleurs, les effets cognitifs positifs d’apprendre une autre langue sont dus en partie à la stimulation du bien-être social.

Apprenez une nouvelle langue dès maintenant

Plusieurs ressources sont disponibles afin de vous aider à apprendre une nouvelle langue :

Inscrivez-vous à un cours : De nombreux cours de langue sont offerts en lignes. Vous pouvez aussi vous informer des cours disponibles auprès de votre bibliothèque locale, des services de loisirs ou encore des établissements d’enseignement.

Immergez-vous dans cette nouvelle langue : Syntonisez des chaînes de radio de partout dans le monde sur votre ordinateur ou appareil mobile. Cela vous permettra d’aiguiser votre oreille au rythme de cette nouvelle langue. Les plateformes de diffusion en ligne offrent également des films et des séries dans la langue de votre choix. Vous pourrez y ajouter des sous-titres afin de vous aider dans votre apprentissage.

Participez à la revitalisation des langues autochtones : La Commission de vérité et réconciliation du Canada a identifié la revitalisation des langues autochtones comme l’un des piliers à l’édification d’un pacte de réconciliation. Le gouvernement du Canada a recensé de nombreux outils, cours, exercices et autres ressources pour l’enseignement et l'apprentissage des langues autochtones.

Qu’aimeriez-vous apprendre aujourd’hui ?

Ressources en vedette

Pour plus de ressources fondées sur des données probantes concernant la mémoire et la cognition, cliquez ici.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. CBC News. Bilingualism boosts the brain at all ages. 29 June 2014.
  2. Klimova B and Pikhart M. Current research on the impact of foreign language learning among healthy seniors on their cognitive functions from a positive psychology perspective: A systematic review. Frontiers of Psychology, 2020, 11:765.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation