+AA
En

Utiliser, comprendre et créer des contenus médiatiques, c'est aussi pour les personnes âgées

Les messages clés

  • La capacité à utiliser, comprendre et créer des contenus médiatiques est une compétence clé pour les citoyens de tous âges.

  • Les médias numériques permettent aux gens d’interagir avec d’autres personnes, ce qui améliore leur qualité de vie, brise l’isolement social et favorise la participation citoyenne active, l’apprentissage et l’épanouissement.

  • La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’entraîner son regard critique et d’améliorer ses compétences pour utiliser, comprendre et créer des contenus médiatiques.

Aujourd’hui, le premier réflexe d’une grande majorité des gens est d’aller sur Internet pour se tenir à jour concernant l’actualité, pour en savoir plus sur les signes et symptômes d’une maladie, pour prendre un rendez-vous médical, pour comparer différents types de placements financiers, pour faire son épicerie en ligne et la faire livrer, pour visionner des tutoriels sur son passe-temps préféré, pour partager ses idées dans des groupes de discussion en ligne…

Les médias numériques exercent une influence incroyable sur notre culture et notre société. Il est important de pouvoir accéder aux informations, mais surtout d’être en mesure de les analyser et de séparer le bon grain de l’ivraie. Les médias numériques constituent une source d’information considérable, notamment en santé, et peuvent nous influencer dans la prise de décisions. L’incapacité à exercer un regard critique sur les contenus médiatiques peut entraîner de mauvaises décisions, mais aussi une marginalisation, un isolement social, un sentiment d’exclusion et une anxiété technologique.

De plus, le développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication nous amène à jouer d’autres rôles. Nous ne sommes plus juste de simples « récepteurs passifs » d’information. Nous devenons de plus en plus des créateurs de contenus médiatiques, que ce soit en partageant des nouvelles, des photos, des vidéos et bien plus encore.

Face à l’évolution des médias numériques, comment peut-on favoriser l’éducation aux médias chez les personnes âgées ?

Ce que la recherche nous apprend

Une récente revue systématique de qualité modérée a examiné 40 études sur des interventions liées à l’éducation aux médias chez les personnes âgées, majoritairement des femmes de plus de 60 ans.(1)

Les recherches se sont penchées sur l’utilisation des technologies et des médias numériques (savoir utiliser des appareils, logiciels, des moteurs de recherche, des médias sociaux, des services en ligne, ou le courrier électronique) et la capacité à comprendre et évaluer l’information, notamment reconnaître les sources et les sites Internet fiables. La création de contenus (que ce soit des documents écrits, des photos et vidéos, ou encore un profil de santé en ligne) a été examinée dans une moindre mesure. Toutefois, il ne faut pas la négliger, car elle permet de se familiariser avec les technologies tout en favorisant le bien-être, l’autonomie, l’expression et la participation active.

Les différentes interventions d’éducation aux médias ont permis des changements d’attitude positifs, comme l’augmentation de la confiance, de l’estime de soi, des interactions familiales et de la qualité de vie, ainsi que la diminution de la solitude et de l’isolement social.

Elles ont aussi favorisé l’augmentation des compétences en technologies de l’information et de la communication, ainsi que les connaissances en matière de santé.

Mais ces interventions pourraient utiliser différentes approches pédagogiques (ou façons d'enseigner). La revue a révélé quatre approches pédagogiques couramment utilisées :

1. Pédagogie formelle et centrée sur l’enseignant : contenu pensé par l’enseignant, en petit groupe ou en individuel, rythme adapté, manuels imprimés, apprentissage entre pairs, avec tâches collaboratives.

2. Pédagogie individuelle et centrée sur l’apprenant : tutorat individuel et parfois intergénérationnel, dont le contenu est défini selon les besoins du participant.

3. Pédagogie mixte et en ligne : tutorat individuel, systèmes d’apprentissage adaptés à l’âge et pouvant être utilisés avec un minimum ou aucune compétence informatique, qui vise souvent l’acquisition de compétences informatiques de base.

4. Pédagogie créative et centrée sur l’apprenant : approche individuelle dont l’objectif principal n’est pas nécessairement d’apprendre à utiliser les technologies, mais plutôt de laisser libre cours à l’expression personnelle pour favoriser la participation active.

Peu importe l’approche utilisée, ce qui a favorisé la réussite des interventions d’apprentissages, c’est le rôle et la bienveillance des tuteurs, des pairs, des enseignants, des professionnels, ainsi que le soutien individuel et en petits groupes.

Quelle approche cibler, par qui et pour qui ?

Peu importe votre âge, votre état de santé, vos expériences antérieures ou vos craintes vis-à-vis des médias numériques, des formations existent pour vous aider à améliorer votre confiance et vos compétences, notamment dans l’utilisation des services de santé en ligne et de la compréhension des informations trouvées sur Internet.

- Identifiez vos besoins liés aux médias numériques (utilisation, compréhension et/ou création).

- Réfléchissez à quelle approche pédagogique vous conviendrait le mieux.

- Bénéficiez d’un soutien intergénérationnel. Des jeunes de votre entourage se feraient sûrement un plaisir de partager leurs connaissances en matière d’utilisation de nouvelles technologies de l’information et de la communication.

- Vérifiez quels sont les programmes et services offerts dans votre bibliothèque publique ou votre centre communautaire. Des ateliers sont souvent proposés aux personnes âgées en matière d’informatique ou de santé. Des activités de création de contenu pourraient aussi vous intéresser, que ce soit la rédaction de vos mémoires, ou encore la production vidéo ou photographique.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Rasi P, Vuojärvi H, Rivinen S. Promoting media literacy among older people: A systematic review. Adult Education Quarterly, 2021, 71(1): 37–54.

 

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation