+AA
En

Aidants naturels: les héros oubliés de la pandémie

Les messages clés

  • La pandémie COVID-19 en cours nous a tous mis sous pression, mais parmi toutes les personnes touchées depuis le début de la pandémie, un groupe a relevé des défis incroyables: les aidants.

  • La pandémie a suscité un tout nouvel éventail de préoccupations pour les aidants qui doivent garder la maison comme un environnement sûr et sans infection pour leurs proches, ce qui peut être difficile et stressant.

  • Si vous êtes un aidant, préparez un plan d'urgence au cas où vous tomberiez malade ou vous seriez incapable de fournir des soins à vos proches; trouver des occasions de partager des histoires positives et de souligner le travail des membres de votre cercle de soins; maintenez une routine régulière et saine; restez connecté et entretenez vos réseaux sociaux; et assurez-vous de répondre à vos propres besoins.

La pandémie de COVID-19 en cours a exercé des pressions sur nous tous. Par exemple, les mesures de prévention et de contrôle des infections comme la distanciation physique, le confinement et la quarantaine ont clairement affecté nos vies sociales et professionnelles. Les décisions visant à adapter les systèmes de santé et sociaux pour faire face à la pandémie (par exemple, la fermeture de cliniques ambulatoires, l'adaptation des traitements contre le cancer, le report des procédures électives ou la priorisation de l'utilisation des soins virtuels) ont également affecté notre capacité à gérer notre santé et nos soins.

Mais parmi toutes les personnes touchées depuis le début de la pandémie, un groupe a relevé des défis incroyables: les aidants.

Les aidants comme pilier des systèmes de santé et sociaux

Au Canada, environ un Canadien sur quatre âgé de 15 ans et plus (environ 8 millions de personnes) prodigue des soins à des amis ou des membres de leur famille ayant un problème de santé de longue durée ou des besoins liés au vieillissement.(1) Les aidants ont toujours été considérés comme un pilier des systèmes de santé et sociaux puisqu'une grande partie du fardeau des soins leur incombe.(2)

Les aidants jouent de nombreux rôles importants: aider l'équipe de soins à cerner les besoins de santé et sociaux des personnes âgées; prendre des notes et poser des questions; fournir un soutien émotionnel; accompagner les personnes âgées aux rendez-vous médicaux; signaler ou gérer les effets secondaires; donner des médicaments; garder une trace des médicaments, des résultats des tests et autres documents; fournir des soins personnels (par exemple, l'alimentation, l'habillage et le bain); coordonner les soins à domicile et communautaires, les soins primaires et les soins spécialisés; défendre les intérêts des personnes âgées pour avoir accès aux soins nécessaires; informer la famille et les amis; prendre des dispositions juridiques et financières; et la liste continue...

Et malgré leurs rôles cruciaux, les aidants n'ont souvent pas accès à un soutien pratique, social, émotionnel et financier. (3; 4) Un rapport de l'Ontario a révélé que plus d'une personne sur quatre recevant des soins à domicile dépendaient d'un aidant qui éprouvait une détresse, de la colère ou une dépression continue en relation avec son rôle d'aidant. (5)

Et puis est venue la pandémie, qui a bouleversé la vie des aidants et a rendu leurs rôles encore plus complexes. Lors d'un récent webinaire, des aidants ont souligné à quel point la pandémie a aggravé leur fardeau. Ils ont parlé de l'augmentation du stress, de l'épuisement, de la dépression, de l'anxiété et de l'isolement vécus depuis le début de la pandémie. Ils ont souligné la difficulté de sécuriser les produits de base (par exemple, l'épicerie et les produits de nettoyage), ainsi que de faire face à la réduction des services de santé et sociaux disponibles.

La pandémie a également suscité un tout nouvel éventail de préoccupations pour les aidants qui doivent garder leur maison comme un environnement sûr pour leurs proches, ce qui peut être difficile et stressant. L'utilisation de masques et d'autres équipements de protection individuelle, le maintien de la distanciation physique, la désinfection de tout ce que le prestataire de soins à domicile touche... tout cela devient complexe. Les aidants peuvent ne plus être en mesure d'obtenir de l'aide du réseau élargi de la famille / des amis à l'extérieur de la maison en raison de préoccupations liées au COVID-19. Et des inquiétudes subsistent concernant les prestataire de soins à domicile pour fournir des services (où ont-ils été auparavant, ont-ils été exposés au COVID-19).

Plus que jamais, nous avons besoin les uns des autres

Alors que nous commençons à peine à apprécier les impacts du COVID-19, nombre de ces impacts peuvent se poursuivre après la pandémie.

Si vous êtes un aidant, l'Organisation ontarienne des aidants naturels a quelques conseils pour vous:
- préparer un plan d'urgence en cas de maladie ou d'incapacité de prendre soin de vos proches;
- trouvez des occasions de partager des histoires positives et de souligner le travail des membres de votre cercle de soins;
- maintenez une routine régulière et saine;
- restez connecté et entretenez vos réseaux sociaux; et
- assurez-vous de répondre à vos propres besoins.

Plus que jamais, nous avons besoin les uns des autres. Et plus que jamais, nous avons besoin d'aidants en bonne santé avec des soutiens appropriés.

Ressources en vedette

  1. Statistique Canada. Les aidants au Canada, 2018. Ottawa: Canada, 2020.

  2. Canadian Medical Association. Healthcare transformation in Canada: Change that works, care that last. Toronto, Canada: Canadian Medical Association, 2010.

  3. Kiran T, Wells D, Okrainec K, et al. Patient and caregiver experience in the transition from hospital to home - brainstorming results from group concept mapping: A patient-oriented study. CMAJ Open 2020; 8(1): E121-E33.

  4. Wilson M, Gauvin F, Ploeg J. Citizen brief: Improving care and support for unpaid caregivers in Ontario. Hamilton, Canada: McMaster Health Forum, 2014.

  5. Health Quality Ontario. Measuring up 2018: A yearly report on how Ontario’s health system is performing. Toronto: Canada: Health Quality Ontario, 2018.

 

Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation