+AA
En

Reconstruire des économies plus vertes, plus saines et plus fortes pour faire face aux changements climatiques

Les messages clés

  • Le changement climatique affecte tout le monde sur la planète, mais les données de recherche montrent qu'il affecte de manière disproportionnée les personnes âgées.

  • Alors que les pays s'acheminent vers la reconstruction de leurs économies après COVID-19, leurs plans de relance peuvent ouvrir une nouvelle voie vers des économies plus vertes, plus saines et plus fortes.

  • Plaider pour des actions climatiques positives dans les plans de relance, sensibiliser au changement climatique en tant que problème mondial urgent; et encourager les individus à prendre des mesures simples.

La dernière décennie a été la plus chaude jamais enregistrée. Les niveaux de dioxyde de carbone (CO2) et d'autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint de nouveaux records.(1; 2) Les conditions météorologiques changent, le niveau des mers augmente et les événements météorologiques extrêmes sont de plus en plus courants (tels que les sécheresses, les incendies et les inondations).

Les changements climatiques affectent tout le monde sur la planète, mais les recherches montrent qu'ils affectent de manière disproportionnée les personnes âgées.(3; 4) De nombreuses personnes âgées vivent dans des zones urbaines densément peuplées et sont susceptibles d'être de plus en plus affectées par des facteurs de stress climatique, tels que les ouragans, sécheresses, inondations, maladies infectieuses, pollution de l'air et hausse des températures estivales. Ils peuvent également avoir des problèmes de santé chroniques (diabète, problèmes respiratoires, maladies cardiovasculaires), ainsi que d'autres conditions sociales (isolement social, revenu limité et mauvais logement) qui les exposent à un plus grand risque.(3; 4)

Pour certains, les changements climatiques semblent inévitables. Mais les événements récents ont montré qu'il pourrait être possible de changer le cours des changements climatiques.

Tirer parti des plans de relance du COVID-19 pour lutter contre les changements climatiques

La pandémie de COVID-19 a été marquée par une perte massive de vies humaines, ainsi que des tragédies personnelles en raison de l'impact social et économique de COVID-19. Cependant, la pandémie nous a permis d'observer un changement spectaculaire des émissions de gaz à effet de serre, qui devraient chuter d'environ 6% en 2020 en raison des interdictions de voyager et des ralentissements économiques.(5) Cette amélioration significative ne sera peut-être que temporaire si nous revenons à nos vieilles habitudes, mais des leaders locaux, nationaux et internationaux plaident pour des changements.(6)

Alors que les pays souhaitent reconstruire leurs économies après la pandémie de COVID-19, leurs plans de relance peuvent ouvrir une nouvelle voie vers des économies plus vertes, plus saines et plus fortes. Le chef du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Inger Andersen, a indiqué que la crise actuelle du COVID-19 est l'occasion «d'un changement profond et systémique vers une économie plus durable qui profite à la fois aux peuples et à la planète».(7) Ainsi, les plans économiques nationaux pourraient nous aider à nous remettre de la pandémie de COVID-19, tout en posant des actions climatiques positives.

Agir maintenant

Les personnes âgées sont «une ressource renouvelable inexploitée pour l'action climatique».(8) Beaucoup appellent à puiser dans le «pouvoir gris» pour soutenir des actions climatiques intergénérationnelles.(8) En effet, les personnes âgées peuvent jouer plusieurs rôles significatifs:

Plaider pour des actions climatiques positives dans les plans de relance économique (par exemple, utiliser l'argent des contribuables pour créer des emplois verts et une croissance inclusive lors du sauvetage des entreprises et d'autres actions proposées par les Nations Unies);

Sensibiliser les gens aux changements climatiques en tant que problème mondial urgent; et

Encourager les individus à prendre des mesures simples
(la campagne AGISSONS des Nations Unies répertorie 10 actions allant de la douche plus courte à l'achat de produits locaux).

Les personnes âgées ne devraient pas être des victimes passives des changements climatiques. Elles peuvent être habilités à apporter des changements et à laisser un héritage plus vert et plus sain aux générations futures.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation