+AA
En

Vous vous remettez d’une lésion cérébrale? Les jeux vidéo peuvent vous aider!

Les messages clés

  • Les lésions cérébrales acquises à l'âge adulte peuvent survenir à la suite de traumatismes physiques (par exemple un accident de voiture ou une chute) ou suite à un accident vasculaire cérébral.
  • La thérapie vise à rétablir le fonctionnement du cerveau et implique généralement d'effectuer les mêmes mouvements encore et encore.
  • Les résultats de recherches scientifiques montrent que la thérapie par le jeu qui repose sur des jeux vidéo ou de réalité virtuelle est amusante et améliore l’équilibre et l'autonomie chez les personnes atteintes de lésions cérébrales acquises, mieux que les options de traitement standard.

Le jeu est important pour les enfants, car il favorise l’apprentissage et les aide à acquérir de nouvelles compétences... mais les enfants jouent simplement parce que c’est amusant! En tant qu'adultes, nous ne sommes pas vraiment très différents. Si ce n'était de nos responsabilités de « grandes personnes »,  nous pourrions aussi jouer pendant des heures et des heures. Encourager les adultes à jouer est à la base de la thérapie par le jeu destinée aux patients présentant des lésions cérébrales acquises attribuables à un accident vasculaire cérébral ou à un traumatisme crânien suite à un accident de voiture ou à une chute.

Les programmes de réadaptation standards visant la récupération des fonctions cérébrales incluent souvent un entraînement intensif et répétitif, c'est-à-dire refaire le même geste à plusieurs reprises, souvent et pour de longues durées. Cela peut fonctionner, mais ça prend beaucoup de temps, c'est fastidieux, et beaucoup de patients finissent par abandonner ces programmes.(1) Mais si ces mouvements se font au cours d’un jeu intéressant ou amusant, les gens sont enclins à « jouer » plus longtemps et plus souvent. Ceci peut mener à un rétablissement plus rapide et plus complet.

Les jeux ayant recours aux technologies et les systèmes de jeux en réalité virtuelle sont des options thérapeutiques populaires, particulièrement ces dernières années, car ils sont devenus plus disponibles et plus accessibles.(2) Il y a en effet une grande sélection de jeux et de dispositifs (manettes, planches d'équilibre, etc.) qui détectent et enregistrent le mouvement. La plupart des systèmes motivent les joueurs grâce à un système d’émulation (affichage des scores) et les encouragent ainsi à atteindre un objectif ou un niveau supérieur.(2)

Ça peut être un type de thérapie pour les personnes qui souffrent d’un traumatisme crânien, mais jouer aux jeux vidéo aide-t-il vraiment le rétablissement? Une revue systématique de 30 études a comparé l’utilisation de systèmes de jeu électronique au traitement standard (non basé sur le jeu) ou à l'absence de traitement.(3) Les participants avaient subi des lésions cérébrales à l'âge adulte, souvent par suite d’un accident vasculaire cérébral. Les groupes expérimentaux ont joué à des jeux de réalité virtuelle et des jeux vidéo pendant 30 à 60 minutes à la fois, de trois à cinq fois par semaine, et ce, pendant neuf semaines. Les études ont mesuré les effets d’une variété de systèmes de jeu, dont le Nintendo Wii (WiiSports ou WiiFit), Eyetoy de Sony Playstation, Xbox Kinect et des jeux de réalité virtuelle conçus pour la réadaptation (par exemple, le IREX VR).

 

Ce que la recherche nous apprend

Que les participants aient remporté un championnat ou pas, sauvé le monde (virtuel) ou atteint un autre noble objectif, l’important est qu’ils se soient amusés à essayer de le faire et qu'ils aient profité du temps passé à jouer. Il y a des données probantes solides que les activités et les jeux basés sur les technologies favorisent une plus grande autonomie et un meilleur équilibre et sont plus efficaces que les types de réadaptation et de traitement standards.(3)

Une autre revue systématique a constaté que les jeux vidéo interactifs et de réalité virtuelle améliorent la fonction du bras ainsi que la capacité d’exécuter des tâches quotidiennes chez les victimes d’AVC.(4) Des recherches futures contribueront  à clarifier quelles sont les activités ludiques les plus efficaces et leurs avantages potentiels.

Si vous aimez les jeux vidéo ou sur ordinateur, vous savez avec quelle facilité vous pouvez perdre la notion du temps quand vous tentez de battre votre record personnel. Vous pensez peut-être que c’est un plaisir « coupable », mais un court temps de jeu peut être bénéfique (même pour les grandes personnes) et surtout pour les personnes aux prises avec les effets d’une lésion cérébrale. Demandez à votre thérapeute en réadaptation de vous recommander des jeux qui pourraient accélérer votre rétablissement.


À Propos des Auteurs

Références

  1. Jurkiewicz MT, Marzolini S, Oh P. Adherence to a home-based exercise program for individuals after stroke. Top Stroke Rehabil. 2011; 18(3):277-284. doi: 10.1310/tsr1803-277
  2. Burke JW, McNeill M, Charles DK et coll. Optimising engagement for stroke rehabilitation using serious games. The Visual Computer. 2009; 25(12):1085-1099. doi: 10.1007/s00371-009-0387-4
  3. Saywell N, Taylor N, Rodgers E et coll. Les interventions fondées sur le jeu améliorent la fonction physique des personnes atteintes de lésions cérébrales acquises à l'âge adulte: une revue systématique et méta-analyse d'essais contrôlés randomisés. Clin Rehabil. 2017; 31(2):145-157. doi: 10.1177/0269215516631384.
  4. Laver KE, George S, Thomas et coll. La réalité virtuelle pour la réadaptation après un accident vasculaire cérébral. Cochrane Database Syst Rev. 2015; (2):CD008349. doi: 10.1002/14651858.CD008349.pub3.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Les billets du blogue sont présentés à titre informatif seulement. Ils ne remplacent pas les conseils de vos propres professionnels de la santé.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation