+AA
En

Trois façons simples de gérer les comportements problématiques associés à la démence

Les messages clés

  • Les soins et la communication centrés sur la personne, la stimulation sensorielle et l'écoute de la musique sont trois thérapies fondées sur des données probantes qui peuvent aider à réduire l'agitation et d'autres comportements difficiles pour les personnes atteintes de démence.
  • Étant donné que les médicaments antipsychotiques ont de nombreux effets secondaires, on devrait envisager en premier lieu des stratégies non médicamenteuses efficaces.

La démence est une maladie dévastatrice. Les problèmes caractéristiques de mémoire, de pensée, de langage et de jugement constituent autant de difficultés, mais il y a aussi des «symptômes comportementaux et psychologiques de la démence» (SCPD), y compris l'agitation, l'agressivité, l'errance, la résistance aux soins, les délires, les hallucinations et le langage répétitif. Ces symptômes peuvent être très pénibles pour les personnes atteintes de démence ainsi que leurs proches, et sont souvent la raison pour laquelle ces personnes sont admises en soins de longue durée (1).


Comment les soignants font-ils face à ces comportements difficiles? Souvent, les médecins prescrivent des médicaments, y compris des antipsychotiques, des antidépresseurs et des anxiolytiques pour calmer les patients, mais il y a des problèmes liés à la consommation de ces médicaments, y compris des effets secondaires qui peuvent conduire à des problèmes de santé graves (2 - 4). Des données récentes recommandent un changement dans la façon dont on gère les symptômes difficiles de la démence, en valorisant les approches non-pharmacologiques qui calment les gens et les rassurent comme une première étape de traitement.


Qu'est-ce qui fonctionne le mieux? Essayez l'une - ou la totalité - de ces trois approches non pharmacologiques destinées aux personnes atteintes de démence, appuyées par des recherches récentes de haute qualité. Cliquez sur les titres pour en apprendre davantage et pour lire les résumés de recherche.


1. Soins centrés sur la personne : Apprendre à tout connaître sur vous

L'une des approches les plus prometteuses implique un modèle de soins individualisés centrés sur la personne dans lequel ses antécédents, ses goût et ses aversions, ses valeurs, sa culture et ses capacités sont pris en compte pour élaborer des stratégies de communication et de soins qui favorisent des réponses et des interactions positives (5 - 7).

On a aussi démontré que les soins centrés sur la personne  bénéficient aux aidants en favorisant une plus grande satisfaction au travail et la prévention de l'épuisement professionnel (8).


2. Stimulation sensorielle : Le pouvoir de guérison du toucher

Différents types de stimulation sensorielle, comme le massage des mains, peuvent aider à améliorer les comportements et le bien-être général des personnes atteintes de démence (9).


3. La musique pour apaiser et détendre

Beaucoup de personnes apprécient les qualités réconfortantes et relaxantes de la musique. On a constaté que la musique reposante favorise la coopération pendant les périodes de repas. L’écoute d’une musique de leur choix tout en recevant des soins personnels individuels - tels que le bain – peut aussi contribuer à améliorer le comportement chez les personnes atteintes de démence qui sont plus résistantes aux soins (10). De même, recevoir cinq séances ou plus d'une stratégie thérapeutique basée sur la musique peut éventuellement réduire les symptômes de la dépression et améliorer les problèmes de comportement globaux chez les personnes atteintes de démence qui vivent dans des établissements de soins de longue durée (11).


Parmi les autres stratégies non pharmacologiques dont on étudie actuellement l'impact sur l’agitation chez des résidents des centres de soins de longue durée figurent la luminothérapie, les thérapies utilisant des poupées, la zoothérapie et l'aromathérapie (12 ; 13).


Compte tenu de la hausse rapide du taux de démence et le fardeau que cette maladie fait peser sur les patients, les familles, les aidants et les systèmes de santé, il n’est pas étonnant que les experts soient résolus à explorer et à essayer de nouvelles thérapies et de nouveaux traitements. Les approches non pharmacologiques non seulement évitent les effets secondaires des médicaments, mais il est de plus en plus évident qu’elles aident à réduire les comportements problématiques liés à la démence, rendant la vie un peu plus facile aux personnes atteintes de démence et à leurs aidants.


Int�ress�s par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.
S'Inscrire
À Propos des Auteurs

Références

  1. Lopez OL, Becker JT, Chang YF, et coll. The long-term effects of conventional and atypical antipsychotics in patients with probable Alzheimer`s disease. Am J Psychiatry. 2013; 170(9):1051-1058.
  2. Huybrechts KF, Gerhard T, Crystal S, et coll. Differential risk of death in older residents in nursing homes prescribed specific antipsychotic drugs: Population based cohort study. BMJ. 2012; 23:344. doi: 10.1136/bmj.e977.
  3. Bakken MS, Schjott J, Engeland A, et coll. Les médicaments antipsychotiques et le risque de fracture de la hanche chez les personnes âgées de 60 ans et plus en Norvège. J Am Geriatr Soc. 2016; 64(6):1203-1209.
  4. Cummings JL, Lyketsos CG, Peskind ER, et coll. L'effet du dextrométhorphane-quinidine sur l'agitation chez les patients atteints de démence liée à la maladie d'Alzheimer: un essai clinique aléatoire. JAMA. 2015; 314(12):1242-1254.
  5. Livingston G, Kelly L, Lewis-Holmes E, et coll. Les interventions non pharmacologiques pour l'agitation dans la démence : une revue systématique des essais contrôlés randomisés. Br J Psychiatry. 2014; 205(6):436-442. 
  6. Legere LE, McNeill S, Schindel Martin L, et coll. Les approches non pharmacologiques pour les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence chez les personnes âgées: une revue des revues systématiques. J Clin Nurs. 2018; 27(7-8):e1360-e1376. doi: 10.1111/jocn.14007.
  7. Mohler R, Renom A, Reno, H, et coll. Des activités personnalisées pour améliorer les résultats psychosociaux pour les personnes atteintes de démence dans les établissements de soins de longue durée. Cochrane Database Syst Rev. 2018; 2:CD009812. doi: 10.1002/14651858.CD009812.pub2. 
  8. Barbosa A, Sousa L, Nolan M, et coll. Effects of person-centred care approaches to dementia care on staff: A systematic review. Am J Alzheimers Dis Other Demen. 2014; 30(8):713-722. 
  9. Zimmerman S, Anderson WL, Brode S, et coll. Revue systématique : les caractéristiques efficaces des maisons de soins infirmiers et autres établissements de soins de longue durée pour les personnes atteintes de démence. J Am Geriatr Soc. 2013; 61(8):1399-1409.
  10. Konno R, Kang HS, Makimoto K. A best-evidence review of intervention studies for minimizing resistance-to-care behaviours for older adults with dementia in nursing homes. J Adv Nurs. 2014; 70(10):2167-2180.  
  11. Van der Steen JT, Smaling HJ, van der Wouden JC, et coll. Les interventions thérapeutiques basées sur la musique pour les personnes atteintes de démence. Cochrane Database Syst Rev. 2018; 7:CD003477. doi: 10.1002/14651858.CD003477.pub4. 
  12. Ayalon L, Gum AM, Feliciano L, et coll. Efficacité des interventions non pharmacologiques pour le gestion des symptômes neuropsychiatriques chez les patients atteints de démence: une revue systématique. Arch Intern Med. 2006;166(20), 2182-2188.
  13. Stom BS, Ytrehus S, Frov EK. Sensory stimulation for persons with dementia: A review of the literature. J Clin Nurs. 2016; 25(13-14):1805-1834.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ: Plusieurs de nos billets de blogue ont été rédigés avant la pandémie de COVID-19 et ne reflètent donc pas nécessairement les dernières recommandations de santé publique. Bien que le contenu de ces billets de blogue identifie des activités qui favorisent un vieillissement optimal, il est important de s'en tenir aux recommandations de santé publique les plus récentes, comme la distanciation sociale et le lavage fréquent des mains. Certaines des activités suggérées dans ces billets de blogue devront peut-être être modifiées ou évitées afin de se conformer aux recommandations actuelles en matière de distanciation sociale. Pour consulter les dernières mises à jour de l'Agence de la santé publique du Canada, veuillez visiter leur site Web.

Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation