+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

La perception que le jeu est une forme de divertissement normale et inoffensive contribue au jeu pathologique chez les personnes âgées

Tse S, Hong , Son P, Wang C et al.  Les comportements et problèmes liés au jeu chez les personnes âgées: une revue systématique des études empiriques  Journals of Gerontology Series B: Psychological Sciences and Social Sciences. 2012; 67(5): 639-652.

Question abordée par la revue systématique

Quels facteurs contribuent aux pratiques de jeu de hasard chez les personnes âgées?

Contexte

Avec le vieillissement de la population et la disponibilité accrue des installations de jeu de hasard, les personnes âgées sont de plus en plus à risque de développer un problème de jeu ou un trouble pathologique du jeu, ce qui peut entraîner divers problèmes de santé physique et mentale.

Le jeu légalisé représente une opportunité de loisir sur laquelle les personnes âgées peuvent consacrer leur temps libre et leurs revenus fixes.

Cette revue systématique visait à résumer les données empiriques disponibles sur les déterminants et les conséquences du jeu chez les personnes âgées, afin d'identifier les lacunes dans les études actuelles et d'éclairer les recherches futures sur l'élaboration de méthodes et de stratégies pour prévenir le jeu pathologique.

Comment la revue systématique a été réalisée

Une recherche détaillée a été menée dans un certain nombre de bases de données électroniques pour identifier des études publiées de 1996 à 2010. Les études portant sur les troubles du jeu et les personnes âgées ont été incluses dans la revue systématique.

Au total, 271 études ont été identifiées dans les recherches et 62 ont été incluses dans la revue systématique après avoir évalué leur éligibilité.

Les auteurs n'ont pas identifié les sources de financement pour cette revue systématique.

Ce que les chercheurs ont trouvé

Les taux de prévalence rapportés des problèmes de jeu au cours de la vie oscillaient entre 0,2% et 12,9%, et le jeu pathologique récent variait de 0,3% à 10,4%.

L'information recueillie sur les facteurs qui motivent les personnes âgées à jouer a été divisée en sept catégories: les taux de participation au jeu; les taux de prévalence du jeu pathologique; la motivation initiale pour commencer à jouer; les facteurs de risque de jeu pathologique; les facteurs de protection pour le jeu pathologique; les résultats négatifs pour la santé liés au jeu; et les résultats positifs pour la santé liés au jeu.

Parmi les facteurs clés identifiés pour augmenter le risque du jeu chez les personnes âgées, citons la perception selon laquelle le jeu est un divertissement normal, inoffensif, émotionnel tel que le plaisir de gagner et de socialiser, ainsi que la présence d'alcool, de nourriture et de sources d'excitation sur les lieux où se déroulent les jeux de hasard.

Conclusion

De nombreux facteurs motivent les personnes âgées à jouer. Bien qu’il y ait certains effets positifs, les conséquences négatives du jeu chez les personnes âgées soulignent le besoin de stratégies préventives. Cette revue systématique avait certaines limites : seuls les pays occidentaux ont été inclus et peu d’études ont examiné les impacts potentiellement bénéfiques du jeu chez les personnes âgées. Des recherches plus approfondies sont recommandées pour aborder d'autres formes de jeu afin de refléter les changements dans les habitudes de vie des personnes âgées.




Ressources Web connexes

  • Prévenir la thrombose veineuse profonde

    Evidently Cochrane
    Les bas de compression aident à prévenir la thrombose veineuse profonde (c'est-à-dire des caillots sanguins et un gonflement) après une chirurgie. Vous pouvez choisir de porter des bas de compression qui montent au genou ou à la cuisse. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Mélanome

    Groupe d'etude canadien sur les soins de sante preventifs
    Prévenez le mélanome (cancer de la peau): évitez les coups de soleil et les cabines de bronzage, couvrez votre peau au soleil et utilisez de la protection UV comme de la crème solaire. L'exposition au soleil est nécessaire pour produire de la vitamine D. Si vous êtes à risque élevé de mélanome, ayez des contrôles réguliers avec un clinicien.
  • Les statines pour le risque de maladies du coeur: oui ou non?

    OHRI
    Cet outil d'aide à la décision vise à aider les personnes qui n'ont pas eu de crise cardiaque ou d'AVC à décider si elles doivent ou non commencer à prendre des statines. L'outil facilite le processus décisionnel en décrivant et en comparant trois options: commencer les statines, suivre un régime méditerranéen, et être physiquement actif plusieurs fois par semaine. L'outil est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2017 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation